Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 18
Invisible : 0
Total : 18
13062 membres inscrits

Montréal: 15 déc 20:42:17
Paris: 16 déc 02:42:17
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Théâtre & Scénario :: L’acte D’amour En Pensées. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
218 poèmes Liste
7284 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
10 décembre
  Publié: 16 août 2016 à 10:09
Modifié:  18 août 2016 à 15:51 par Emme
Citer     Aller en bas de page

Bonjour toi, oui toi regard, toi qui ne peux pas te permettre ces formes d’extravagances.
Ce sont des libertés de pensées, que la réalité ne peut pas assumer.
Ce sont des assemblages de mots, que la rubrique érotisme, peut probablement permettre.
Alors, puisque tu t’accordes une disponibilité, pour ce genre de voyage des pensées, soit « le ou la » bienvenue dans les lignes qui suivent.

....

Tu as besoin de sensations, dans des formes de virtualités, qui puissent faire naître les mêmes effets.
Tu n’as pas besoin d’être dominé, seulement de tes attentes, être une présence par toi reconnue.
Une présence qui veut communier avec une autre présence, dans des choix et limites négociées.
Une présence qui saura ce qui peut faire naître ces sensations virtualisés.
....

Si tu parviens à ne pas physiquement t’auto satisfaire, mais à faire vivre des scénarios, qui fassent ressentir les mêmes effets.
À imaginer cette tierce personne, sans l’obliger à assumer ces karmas (des moments de vies) sans que cette présence le sache.
Tu pourras refaire mentalement exister ces agréables moments avec des déclencheurs visuels ou de contacts accidentels.
Tu pourras faire produire à ton enveloppe, et ton âme, les stimulations en substances neuronales psychiques dont tu auras besoin.
....

Cette présence imaginaire, peut très bien avoir une réalité inavouable.
Les échanges virtuels que tu te feras vivre, avoir une très grande intensité.
Oublie les regards avoisinants qui ne peuvent pas comprendre.
Accepte les sécrétions accidentelles, que toi seul ou seule, pourra devoir contenir.
....

Alors, regard, ce texte peut avoir l’utilité, les transports, et les effets, que tu ne pouvais pas avant t’imaginer.

J’aimerais bien
Contrôler ces instants
Pour des jouissances.

Je m’autorise
À’imaginer ces actes
Sans nuire à personne.

Qu’importe ces regards
Et leurs incompréhensions
Je pense mes plaisirs.

Dans l’anonymat
Je vis mes sensations
Et leurs effets.

 
CD6D
Impossible d'afficher l'image
Tout mon savoir ne sert qu'à mesurer l'étendue de mon ignorance
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
204 commentaires
Membre depuis
2 décembre 2015
Dernière connexion
24 mai 2017
  Publié: 17 août 2016 à 01:26 Citer     Aller en bas de page

Cela me fait inévitablement penser au film de Woody Allen "Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le sexe sans jamais oser le demander", où une scène exposait comment dans le futur on ne ferait l'amour qu'en pensées, grâce à un casque sur la tête.

On est peut être pas si loin de ce futur, avec les casques de réalité augmentée qui fleurissent un peu partout.

Un texte visionnaire en sorte.

  sans mots dire à consommer cent mots des rations
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
218 poèmes Liste
7284 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
10 décembre
  Publié: 17 août 2016 à 03:35 Citer     Aller en bas de page

oh non pas du tout, même si dans certains espaces en scaphandres pressurisés cela semble pouvoir devenir envisageable.
j'ai mis mon texte dans une rubrique qui ne semble pas être celle qui lui correspond, c'est à dire les textes érotiques. les circonstances que je dois à EMILE ANDRE sans qu'il ne le sache, m'ont du coup bien orientées.

c'est plutôt une possibilité de vivre des fantasmes, au cours d'une attente en salle d'attentes, un voyage en TGV, avion, taxi, etc. où les regards des autres peuvent devenir des interventions perturbantes.

c'est surtout un apprentissage d'évolution de la pensée, qui se veut être respectueux des autres présences, sans pour cela s'interdire des formes de libertés personnelles et internes.

d'autres motivations et explications de cheminements mentaux viendront en fonction des curiosités.

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
218 poèmes Liste
7284 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
10 décembre
  Publié: 18 nov 2016 à 02:50 Citer     Aller en bas de page

serait ce une fenêtre qui accepterait de se faire ouvrir
sans avoir besoin de créer des karmas qui ne l'aurait pas demandé ?
quoi que comme disait coluche, le réel suffirait.
qui se souvient de son sketch sur la consommation d'une banane.
une fois qu'elle est choisi dans le régime
que d'une main habile elle en est séparée
lentement déshabillée en progressivités
sa partie tentante excite les lèvres
etc.
personne osera en lire la suite.
le virtuel peut devenir dangereux.

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
218 poèmes Liste
7284 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
10 décembre
  Publié: 11 mars 2017 à 03:01 Citer     Aller en bas de page

ces genres de cheminements ne semblent pas éveiller beaucoup de curiosités.

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
218 poèmes Liste
7284 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
10 décembre
  Publié: 13 avr 2017 à 02:13 Citer     Aller en bas de page

maintenant cette espace de virtualités devenant des réalités, comme ce que je peux lire sur plus de 50% des textes sur LPDP, n'a pas encore été visité, et ne le sera probablement jamais, puisque sur LPDP il n'existe pas de reconnaissances des ayant existés, ni des considérations encore en vies, quand un texte a dépassé 1 mois il est mort et devrait être supprimé, un exemple ? les droits de l'homme et du citoyen.

 
baguette

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
235 commentaires
Membre depuis
26 août 2016
Dernière connexion
29 août
  Publié: 17 nov 2017 à 05:34 Citer     Aller en bas de page

Bonjour !

Un texte curieux et intéressant à lire et que mis en pratique
pourrait apporter "un plus" à l'amour.
[justifier]e pense qu'il doit être très difficile d'arriver par la pensée
à vivre et sentir les sensations physiques d'un Amour partagé. mais pourquoi pas.

Je vous remercie Samamuse pour ce textesi difficile à écrire, sans donner court à la grossièreté et restant respectueux des
personnes.

Dommage qu'il ne suscite pas plus d'attention car c'est une nouvelle
porte de la connaissance de soi.

Belle journée et Amitié.

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
218 poèmes Liste
7284 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
10 décembre
  Publié: 17 nov 2017 à 11:54 Citer     Aller en bas de page

oh une petite histoire BAGUETTE,
un jeune et joli garçon et une jeune et jolie fille
son assis l'un contre l'autre sur un tapis d'herbres vertes, qui gardera secrets les échanges de ce moment.
la fille demande... "à quoi penses-tu mon chéri ?"
pris au dépourvu... le garçon répond... "à la même chose que toi ma chérie."
"oh qu'est-ce que tu es dégeulasse."

 
baguette

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
235 commentaires
Membre depuis
26 août 2016
Dernière connexion
29 août
  Publié: 16 déc 2017 à 09:29 Citer     Aller en bas de page


Samamuse je viens de voir la réponse à mon



commentaire
et je suis plutôt affligée par votre petite histoire qui me semble
plus déplacée que votre texte sur l'amour sans touchér à la chair, mais
ce qui peut se passer dans la tête et le corps pqr la faculté de
l'imagination., ce qui ne doit pas être donné à tout le monde.

[u]n sujet qui m'a bie intéressé et que je ne trouve pas déplacé, car très bien écrit

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
218 poèmes Liste
7284 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
10 décembre
  Publié: 17 déc 2017 à 06:54 Citer     Aller en bas de page

ça s'appelle des lectures de pensées, formulées ou de partages de complaisances. il existe dans les vivres ensembles, énormement de décalages des pensées, qui n'atteignent pas leurs buts.
"tu aimes manger épicer ?" "oui pas les deux en même temps".
bises enbrouillardées.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1231
Réponses: 9
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0440] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.