Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 138
Invisible : 0
Total : 140
· ori
Équipe de gestion
· Adamantine
13161 membres inscrits

Montréal: 29 févr 01:44:32
Paris: 29 févr 07:44:32
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Sérénité d'octobre Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
jihem


Aimer
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
631 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2005
Dernière connexion
28 février 2008
  Publié: 12 mars 2005 à 14:33
Modifié:  12 mars 2005 à 14:34 par jihem
Citer     Aller en bas de page








Sérénité d’octobre






C’est un soir apaisé au roux de la montagne,
A l’heure où la vision se vêt de pourpre et d’or.
Une grand mer calmée de sapins en campagne
S’enflamme à l’horizon, quand le soleil la mord.

Sérénité tardive d’un automne précoce,
Tu viens frapper, furtive, à ma porte fermée.
Un cœur est à l’étroit entre l’arbre et l’écorce ;
Il lui reste un tronc nu, à toi de l’habiller.

Comm’ s’habille à l’automne, des doigts de fées sylvestres,
La forêt des amours qui entrent en mémoire ;
Comme ce doigt d’hiver habille, d’un seul geste,
La forêt de toujours, qui rentre dans le soir.

L’écureuil, à glaner va occuper le temps,
Ton œil, me pardonner, si tu veux de mon cœur ;
Les feuilles, à voler vont occuper le vent,
Le seuil de ma maison, tapissé de couleurs,

Semblera s’iriser d’une morte douceur.
Le silence des fleurs remplacera sans peine
Les œillades des mots des muses parnassiennes ;
Recueillons-nous, Nature, viens avec moi, ma sœur.



***


Septembre 2004

  heureux ceux dont le souffle façonne les nuages
Loup8084


Le Papesite est de retour.. Merci Lalain ) http://papemich.free.fr/
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
395 poèmes Liste
9630 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2003
Dernière connexion
1er septembre 2017
  Publié: 12 mars 2005 à 15:41 Citer     Aller en bas de page


J'aime....

Loup

  http://papemich.free.fr/
jihem


Aimer
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
631 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2005
Dernière connexion
28 février 2008
  Publié: 12 mars 2005 à 17:09 Citer     Aller en bas de page

Mon Loup (si tu permets ),

normal que tu aimes la forêt à l'automne, on y trouve tes congénères, hélàs en voie de disparition chez nous

Chère Mésange,

l'alexandrin est aussi ma forme préférée ... je le trouve naturel

Chère Ambre,

Tu as oublié d'enlever le miel de ton écran, c'est pour ça que tu es collée Distraite, va !

Chère Poucine,

Oui, la photo est très jolie ... Je chercherai l'origine ...

Merci à tous, amitiés/bises

  heureux ceux dont le souffle façonne les nuages
jihem


Aimer
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
631 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2005
Dernière connexion
28 février 2008
  Publié: 12 mars 2005 à 17:36 Citer     Aller en bas de page

Oh, pardon !

Mais ... Nobody's perfect !

  heureux ceux dont le souffle façonne les nuages
Jocsim
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
886 commentaires
Membre depuis
30 mai 2004
Dernière connexion
12 décembre 2015
  Publié: 12 mars 2005 à 18:18 Citer     Aller en bas de page

C'est le premier poème que je lis de toi. J'avais envie de quelque chose de calme et de serein. J'ai été servi à souhait. Ce est une pure splendeur à la mesure de ce qu'offre l'automne en couleurs.

"Les feuilles, à voler vont occuper le vent"

Des images comme ça me feraient marcher des kms!
Tu vas me revoir.

Bravo!
Jocsim

  La tendresse est princière; je veux être son roi.
jihem


Aimer
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
631 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2005
Dernière connexion
28 février 2008
  Publié: 12 mars 2005 à 18:30 Citer     Aller en bas de page

Je suis heureux d'avoir par hasard répondu à ton souhait Je ne suis pas toujours serein ...
J'irai te voir aussi dès que j'aurai un moment
A bientôt Jocsim et merci

  heureux ceux dont le souffle façonne les nuages
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 12 mars 2005 à 22:25 Citer     Aller en bas de page

Que de belles images, le vent qui se sent occupé, le soleil mordant, le tronc nu etc etc, je ne vais pas les énumérer toutes, j'aime moins la dernière strophe, dès qu'il y a des muses ça m'amuse moins, mais je suis un cas et je sais que tant ne jurent que par elles!
bien à toi
jc

 
jihem


Aimer
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
631 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2005
Dernière connexion
28 février 2008
  Publié: 13 mars 2005 à 08:34 Citer     Aller en bas de page

Mais tu n'as pas tort, cher Rimarien : la dernière strophe était un règlement de comptes ... A certaine muse d'Internet
Du coup, ça fait tache, et ça ne t'a pas échappé ...

Amitiés et merci

  heureux ceux dont le souffle façonne les nuages
Jocsim
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
886 commentaires
Membre depuis
30 mai 2004
Dernière connexion
12 décembre 2015
  Publié: 23 sept 2006 à 07:10 Citer     Aller en bas de page


À l’approche d’un nouvel octobre, je ne peux m’empêcher de repasser le lire celui-là, en espérant que d’autres viendront le découvrir.

Qu’on me pardonne, je suis un inconditionnel de l’automne et , là, il est si bien servi par ces mots exceptionnels.

Jocsim

  La tendresse est princière; je veux être son roi.
jihem


Aimer
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
631 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2005
Dernière connexion
28 février 2008
  Publié: 23 sept 2006 à 11:43 Citer     Aller en bas de page

Merci cher Jocsim,

quelques messages semblent avoir disparu, mais ton message annuel est resté
Je te souhaite un bel automne tout de rousseur et d'ors ...
Amitiés

  heureux ceux dont le souffle façonne les nuages
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Je ne suis qu'un reflet, vous êtes cet abîme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
313 poèmes Liste
18009 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
28 février
  Publié: 23 oct 2006 à 17:07 Citer     Aller en bas de page

C'est vrai que ce texte est un vrai bijou de beautés ...

Bisous
Vinie

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 5340
Réponses: 10
Réponses uniques: 5
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0399] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.