Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 313
Invisible : 0
Total : 316
· Adria d'Orances · datura
Équipe de gestion
· FeudB
13223 membres inscrits

Montréal: 24 nov 17:59:56
Paris: 24 nov 23:59:56
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Adieu ma plume Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
PlumeDange


Chaque instant meurt à l'instant...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
566 commentaires
Membre depuis
2 août 2005
Dernière connexion
14 juillet 2009
  Publié: 12 juin 2006 à 09:47
Modifié:  25 sept 2008 à 15:36 par Bestiole
Citer     Aller en bas de page

Adieu ma plume

J'écrirai tous mes mots dans le plus grand silence,
Je garderai mes cris en totale ignorance.
Il en découlera ma profonde souffrance,
Sur ma feuille mes maux alors prendront naissance.
Partager mes écrits n'est plus de mon essence,
Je préfère être seule, âme en évanescence.
Dites Adieu à ma plume, ayez-en l'indulgence,
A vos yeux est prévue une éternelle absence.

Pour vous s'arrête ici de ma plume le cours,
Souvenir d'un instant, souvenir de toujours,
Je ne dévoile plus tous mes mots au grand jour,
En mon coeur enfoui se poursuit leur parcours.
Et comme à l'habitude jouez donc les sourds,
Tandis que mon coeur bat au rythme des tambours,
Tandis qu'il crie si fort, réclame du secours.
Pensez-vous qu'il s'agit du chant d'un troubadour.

Adieu ma plume, cela est regrettable,
Nous resterons ensemble, c'est inévitable.
Personne n'aura vu tous ces pleurs qui m'accablent.
La plume est mon amie, je lui suis redevable,
Avec elle la vie paraît moins détestable.
Le monde est ennemi, y vivent des diables,
Des hommes au coeur malsain, ils sont abominables.
Moi, solitaire et poète, quitte cette fable...

Le 11 Juin 2006

  Ecrits vains d'un être ange, étrange écrivain.... Il s'écrie et ses cris se mélangent à son sang, triste vin...
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 12 juin 2006 à 18:39 Citer     Aller en bas de page

Oh non Magalie, ta plume ne s'arrêtera pas.. elle bouillonnera toujours.. à l'encre de tes sentiments... de tes souffrances...
Les mots délivrent des états d'âme, d'esprit... ils se taisent rarement quand ils ont connu le bonheur d'être couchés sur la page... comme une délivrance...
Nous sommes toujours seul au profond de nous-même.. J'espère que ce n'est qu'un simple moment de dépit, comme beaucoup en connaissent... tôt ou tard...


Courage...

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
PlumeDange


Chaque instant meurt à l'instant...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
566 commentaires
Membre depuis
2 août 2005
Dernière connexion
14 juillet 2009
  Publié: 13 juin 2006 à 06:42 Citer     Aller en bas de page

Merci Ambre pour ton commentaire.
Je pense qu'il s'agit simplement d'un moment qui ne durera pas éternellement, les humeurs changent et parfois, je me dis tout cela et j'écris. J'aime écrire, je n'arrêterai pas et je continuerai à venir sur lpdp quoi qu'il arrive, j'en suis sûre et je le veux. Je veux prendre le dessus sur la douleur, la souffrance et retrouver ma force, mon espoir. Je sens que la lumière vient percer ce noir voile devant moi, je la sens en mon coeur.
Bisous

  Ecrits vains d'un être ange, étrange écrivain.... Il s'écrie et ses cris se mélangent à son sang, triste vin...
angetine au sol


J'ai juste rêver un jour que je pouvais rêver pour de vraie.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
195 poèmes Liste
3034 commentaires
Membre depuis
22 mars 2005
Dernière connexion
4 août 2016
  Publié: 3 jan 2007 à 06:56 Citer     Aller en bas de page

une plume qui a goutté à la joie d'écrire ne peut que rever ardement à son essence!
alors même si le recul est pris, dans un coin toujours elle se magnifestera!
alors reviens nous vite si ce n'est pas deja fait

angetine au sol

  Le parfum subsiste toujours au creux de la main qui offre la rose
PlumeDange


Chaque instant meurt à l'instant...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
566 commentaires
Membre depuis
2 août 2005
Dernière connexion
14 juillet 2009
  Publié: 4 jan 2007 à 17:08 Citer     Aller en bas de page

Je suis revenue même si davantage absente.
Cela faisait longtemps que je n'avait pas croisé une angetine, c'est toujours aussi plaisant.
Merci, bises

  Ecrits vains d'un être ange, étrange écrivain.... Il s'écrie et ses cris se mélangent à son sang, triste vin...
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Mi biche mi serpent, ça dépend des moments (@Storm)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
293 poèmes Liste
18614 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
24 novembre
  Publié: 25 sept 2008 à 15:36 Citer     Aller en bas de page

Finalement les mots sont revenus

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1528
Réponses: 5
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0218] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.