Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 21
Invisible : 0
Total : 26
· actuaire · navigateur · Lapoètesse · Chlamys · doux18
13126 membres inscrits

Montréal: 25 avr 06:33:13
Paris: 25 avr 12:33:13
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes d'amour :: Flagornerie Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
TitiKJ
Impossible d'afficher l'image
Ne laissons pas pousser l'herbe sur le chemin de l'amitié.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
139 poèmes Liste
189 commentaires
Membre depuis
11 février 2013
Dernière connexion
4 juillet 2018
  Publié: 25 juil 2014 à 05:21
Modifié:  25 juil 2014 à 14:50 par Tilou8897
Citer     Aller en bas de page

J’ai fait un cauchemar, de ces rêves angoissants
Qui vous font en sursaut, fiévreux, moite de sueur
Dans la nuit s’éveiller, votre corps frémissant
A l’idée que ce songe n’était pas un leurre

Dans ce rêve insensé je partais en voyage
En confiant au hasard le lieu de l’excursion
Dans un pays étrange, où semble-t-il l’usage
Était de glorifier son prochain sans raison

La flatterie de mise, en devenait grotesque
Dans l’exagération, nullement contenue
Le renard de la fable, alors, paraissait presque
En louant le corbeau, gorgé de retenue

On se disait :’’ je t’aime, ton amitié m’honore,
Et chacun de tes mots est toujours une obole
Je remercie les Dieux, le destin et le sort
Qui t’on mit sur ma route, mon ami, mon idole’’

L’excès en toute chose, est bien mauvais mentor
Chacun à son dépend put alors l’évaluer
Les probes amoureux des :’’je t’aime ‘’avaient peur
Les mots étaient aphones, et tristement désuets

Sur une page blanche, le modeste félibre
Qui, tel un artisan penché sur son ouvrage,
N’a pour seule ambition, que d’oser faire vivre
Le sens de la prose, s’en étranglait de rage

Il me fallait sortir de ce pharisaïsme
Où l'ego, qu’à sa taille, ne cesse de penser
Alors que le cerveau souffrant d’égocentrisme
Annexe ses neurones jusqu'à inanité

S’il est imaginaire, de ce triste voyage
Sachons tirer leçon, que l’on peut faire notre :
« L'orgueil se contente de son propre suffrage,
Le flatteur a besoin du suffrage des autres »


  Le Kajoleur
Anavrine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
11 poèmes Liste
65 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
24 janvier 2015
  Publié: 25 juil 2014 à 20:19 Citer     Aller en bas de page

J'ai adoré.
J'ai particulièrement apprécié les images et flot de l'histoire.

Anavrine.

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
14440 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
24 avril
  Publié: 26 juil 2014 à 20:35 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir TitiKJ,

Une bien triste histoire que tu as vécu
Merci de ce partage en ta plume !


Mes amitiés

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
TitiKJ
Impossible d'afficher l'image
Ne laissons pas pousser l'herbe sur le chemin de l'amitié.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
139 poèmes Liste
189 commentaires
Membre depuis
11 février 2013
Dernière connexion
4 juillet 2018
  Publié: 28 juil 2014 à 13:46 Citer     Aller en bas de page

merci sybilla ,mais ce n’était qu'un rêve!

Anavrine , ton regard sur ce petit poème ravit et me flatte, . filialement tu vois je suis moi aussi adepte de la flagornerie!!!!!.

non c'est pour faire un mot d'esprit mais ton message me fait réellement plaisir

encore merci à vous deux

  Le Kajoleur
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 516
Réponses: 3
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0184] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.