Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 748
Invisible : 0
Total : 751
· antonio35 · ypup · Flora Lynn
13130 membres inscrits

Montréal: 20 févr 10:37:07
Paris: 20 févr 16:37:07
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Ecrivez-moi Monsieur! Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Pampille


les jours sont des fruits et notre rôle est de les manger
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
365 commentaires
Membre depuis
8 juin 2010
Dernière connexion
29 novembre 2014
  Publié: 7 sept 2014 à 02:58 Citer     Aller en bas de page

Écrivez-moi monseur!

Je ne sais pas encore à qui donner mon cœur
Qui le délivrera de l’ennui dont il meurt.
L’approche de l’automne va mêler ses couleurs
A la mélancolie dont se parent les heures.

A l'effeuiller d'amour comme un hiver précoce,
D'emprisonner ses rêves aux graphites grisailles,
J’ai laissé mon crayon libre de tout négoce,
J’avais la poésie pour livrer mes batailles.

J’écrivais mes mirages aux brumes d’un écho
Avec au bout des cils un imprécis désert,
J’écrivais mes tempêtes à l’ombre de mes mots
Laissant à mes soleils peu de portes entr’ouvertes.

Je vous voudrais ainsi, assidu de tendresse,
Si proche dans le verbe qu’il serait à cueillir,
Je ferais des bouquets de vos mots en sourires
Dessinez mon bonheur, colorez ma faiblesse.

Écrivez-moi monsieur, je languis de vos lettres,
De douceurs si sucrées que j’en mourrai peut être,
Mais si je n’en meurs pas, je pourrais disparaître
Car à vous espérer je voudrais bien renaître.

  pampille
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
212 poèmes Liste
4102 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
19 février
  Publié: 7 sept 2014 à 03:02 Citer     Aller en bas de page

joli tout plein

Lady

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
431 poèmes Liste
13744 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
16 février
  Publié: 7 sept 2014 à 03:03 Citer     Aller en bas de page

Un poème que j'aurais aimé savoir écrire. Il est d'une grande beauté. J'ai une légère préférence pour cette strophe :

J’écrivais mes mirages aux brumes d’un écho
Avec au bout des cils un imprécis désert,
J’écrivais mes tempêtes à l’ombre de mes mots
Laissant à mes soleils peu de portes entr’ouvertes.

 
QUOIQOUIJE

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
221 poèmes Liste
4466 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
20 février
  Publié: 7 sept 2014 à 05:57 Citer     Aller en bas de page

Devant un tel appel on de peut résister.
Alors pour vous j'ai cueilli de bien jolis mots
Des bleus, des verts, des blancs emplis de clarté
Voici mon bouquet composé prestissimo.

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
759 poèmes Liste
22261 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
19 février
  Publié: 7 sept 2014 à 07:30 Citer     Aller en bas de page

Citation de QUOIQOUIJE
Devant un tel appel on de peut résister.
Alors pour vous j'ai cueilli de bien jolis mots
Des bleus, des verts, des blancs emplis de clarté
Voici mon bouquet composé prestissimo.



Quel dragueur tu fais !

Chère Pampille ta boîte aux lettres sera bientôt pleine...

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Pascal S.


"Aime chacun, fie-toi à peu, ne fais tort à personne..." (William Shakespeare)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
52 poèmes Liste
213 commentaires
Membre depuis
5 septembre 2014
Dernière connexion
25 décembre 2019
  Publié: 7 sept 2014 à 12:31 Citer     Aller en bas de page

Romantisme, quand tu nous tiens…
Un poème aux charmes désuets dont j’ai apprécié la lecture.


BJC

  Sur terre comme au ciel
Jeanne


Les mots savent de nous ce que nous ignorons d'eux. René Char
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
1213 commentaires
Membre depuis
15 février 2012
Dernière connexion
11 juin 2019
  Publié: 8 sept 2014 à 15:36 Citer     Aller en bas de page

Un superbe poème, Pampille ! Je n'ai pas de mots si ce n'est "Mais qu'attendez-vous pour écrire , monsieur ?"

Jeanne

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14983 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
14 février
  Publié: 8 sept 2014 à 18:37 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Pampille,

Une très belle poésie comme toujours !
Merci de ce partage !


Mes amitiés

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Pampille


les jours sont des fruits et notre rôle est de les manger
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
365 commentaires
Membre depuis
8 juin 2010
Dernière connexion
29 novembre 2014
  Publié: 9 sept 2014 à 00:43 Citer     Aller en bas de page

Et bien détrompez-vous mesdames le silence fut à la mesure mon désespoir

avec mes remerciements chers lecteurs
Pampille

  pampille
Auto dit d'acte


On voudrait revenir à la page où l'on aime mais la page où l'on meurt est déjà sous nos doigts (Lama
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
807 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2012
Dernière connexion
17 septembre 2017
  Publié: 9 sept 2014 à 03:55 Citer     Aller en bas de page

Superbe
Cordialement.

  pmjb
Eadlyyn


L'insaisissable est si beau et ça nous rend accro...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
224 commentaires
Membre depuis
22 août 2014
Dernière connexion
12 novembre 2018
  Publié: 9 sept 2014 à 06:25 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Pampille,

Quel bel écrit, vraiment, il va direct dans la case coup de coeur dans mon esprit !
Quelle déclaration forte de tristesse et de désespoir. Je l'espère de tout coeur que votre boite aux lettres déborde bientôt de biens jolis mots...

Amicalement

  Marion
Pampille


les jours sont des fruits et notre rôle est de les manger
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
365 commentaires
Membre depuis
8 juin 2010
Dernière connexion
29 novembre 2014
  Publié: 10 sept 2014 à 01:03 Citer     Aller en bas de page

Étoile Rose, touchée que ce poème ait touché votre coeur...
Auto dit d'acte des mots qui rassurent les maux
Merci à vous
Pampille

  pampille
Sidonie Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3744 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
10 mars 2018
  Publié: 10 sept 2014 à 02:46 Citer     Aller en bas de page

Un appel à l'Amour !
Une écriture simple et une musicalité qui ne se dément jamais..
Biz

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Pichardin
Impossible d'afficher l'image
Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
357 poèmes Liste
3723 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 21 sept 2014 à 04:19 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Pampille,
Bravo ! Texte superbe !
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 904
Réponses: 13
Réponses uniques: 12
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0400] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.