Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 22
Invisible : 0
Total : 25
· Xenia · actuaire · alban1974
13135 membres inscrits

Montréal: 22 févr 03:45:15
Paris: 22 févr 09:45:15
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amitié :: L'absence n'est pas l'oubli... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
RiagalenArtem


"Vivre éternellement serait aussi difficile-me semble-t-il-que dormir toute la vie" эт&#
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
137 poèmes Liste
3181 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 17 déc 2012 à 13:52
Modifié:  18 déc 2012 à 15:37 par RiagalenArtem
Citer     Aller en bas de page

« La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus.  »
Romain Werlen.


Toi, de ton île claire, tu traverses la mer, tu entres dans mes terres, la phrase que tu m'offres est plus belle qu'un poème.

Je t'envoie ma pensée cueillie sur les chemins de ce jour qui se lève.
Les pétales en partage, ponctués de sourires et d'humour dans les pages d'un grand livre de vie.

Je signe pour des siècles le pacte de l'amour sans perdre ma fierté et cette liberté qui entrave l'émoi, m'empêchant de parler.
Je ne sais pas pleurer, ni sur eux, ni sur moi.
Est-ce une tare, une plaie ?
Une question de survie quand frappe le destin pour éviter la chute.

Ils dorment, les amis, que l'on croyait perdus, ils ne sont pas partis, ils sont là, ils nous portent sur les routes acides qui brûlent les souliers.

Ils bercent nos attentes, l'horloge n'est pas cassée,
elle délivre nos rires qui étaient prisonniers.
Son balancier ravive dans l'oeil du cadran toutes nos aventures.
Les joies sont délivrées et poussent dans le jardin où fleurissent en décembre les jonquilles de mai.

La caresse du vent sur les joues qui se creusent est le souffle bienveillant de leurs mains amoureuses.
Ils ont des attentions de mères pour leurs enfants, nous prennent par la main pour guider nos errances dans des couloirs sans fin :
"Surtout ne sois pas triste, précieuse est ta présence, tu es notre trésor."


Non, je ne suis pas fou, j'ai reconnu le timbre de leurs voix qui chuchotent quand la nuit est glaciale.
Leurs visages se reflètent sur les murs des chambres, leur présence est palpable.

Ils s'attablent près de moi et me tendent au soleil quelques morceaux d'orange en cadeau de Noël :
"Tu dois manger, guérir, nous te faisons confiance; n'aie plus jamais de peine".

Je regarde la neige soulever des tempêtes dans les déserts de feu,
je tremble sous mes habits, ce sont eux qui déposent sur ma tête une chapka de tsar, diadème de leurs voeux.
Ils réchauffent mes os sous l'étoffe d'une cape tissée de leurs "je t'aime".


Ils savent mes faiblesses et mes forces aussi.
Ils connaissent ma pudeur, mes colères, mes défis.
Et puis ce mal de coeur déguisé en sourires, à la question posée :
"Ca fait mal de mourir ?", ils ne répondent pas.

Ils balayent mes "pourquoi", arrachent les épines de cette fleur étrange qui pousse dans mon corps.

Leur âme est dans la mienne, grâce à eux je comprends que jamais ne se perd une goutte de cette essence aux parfums éternels qui ne s'invente pas.



Last "song" du 17 décembre 2012.
(dernier chant)


  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Cedoit être un four invisible." Gustave Flaubert
Adamantine

Administratrice

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
411 poèmes Liste
12602 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
21 février
  Publié: 17 déc 2012 à 14:02 Citer     Aller en bas de page

Je n'ai qu'un mot qui me vienne à l'esprit : magnifique.

M

  Et si l'on me demande à quoi j'ai passé le temps Je dirai à jouer... Le reste n'importe pas.
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
682 poèmes Liste
14765 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
22 février
  Publié: 17 déc 2012 à 14:17 Citer     Aller en bas de page



Je regarde la neige soulever des tempêtes dans les déserts de feu,
je tremble sous mes habits, ce sont eux qui déposent sur ma tête une chapka de tsar, diadème de leurs voeux.
Ils réchauffent mes os sous l'étoffe d'une cape tissée de leurs "je t'aime".


Je passe aussi ...
tendrement
lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
423 poèmes Liste
21428 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
22 février
  Publié: 17 déc 2012 à 14:20 Citer     Aller en bas de page

Bouleversant, j'ai eu cette impression soudaine de retrouver des présences près de moi, des souvenirs chaleureux, des amitiés jamais éteintes, j'ai eu un fort ressenti par cet écrit fort troublant
Merveilleux
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
322 poèmes Liste
7244 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
20 février
  Publié: 17 déc 2012 à 17:01 Citer     Aller en bas de page

du moins le sentiment de ne pas être seul
ça c'est important à mes yeux
Joli texte
Amitiés
Thierry

 
Ludothum.


A ceux qui ont tout entendu en me lisant, que plus rien ne soit dit en silence...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
806 commentaires
Membre depuis
16 novembre 2012
Dernière connexion
11 décembre 2014
  Publié: 17 déc 2012 à 17:26 Citer     Aller en bas de page

Très beau texte, des sentiments forts,
Merci de l'avoir écrit,
Amicalement,
Ludo.

  Ludothum.
Lullaby


Carpe Diem
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
967 commentaires
Membre depuis
31 mai 2012
Dernière connexion
12 décembre 2018
  Publié: 17 déc 2012 à 18:46 Citer     Aller en bas de page

Riagal,

Je reste sans voix ... voilà un écrit touchant, magnifique ....
Un je ne sais quoi indéfinissable ... je reviendrais lire encore ...

Merci de ce partage ...
Avec toute mon amitié

Lullaby

  Lullaby
Maman Luciole


Tout but est un leurre, seul le voyage est véritable
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
1602 commentaires
Membre depuis
17 septembre 2012
Dernière connexion
20 février 2018
  Publié: 18 déc 2012 à 04:07 Citer     Aller en bas de page

Ria,
Tes mots... tes lignes... et mes larmes, je suis bouleversée et tu sais pourquoi...
Ton texte, il est comme un cadeau que je vais garder précieusement si tu me le permets, et pour toujours.
Il est "the last" et j'ajoute "but not the least".
A bientôt Ria...
Je t'embrasse.
La Marmotte

 
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 18 déc 2012 à 09:01 Citer     Aller en bas de page

Citation bien servie par votre texte.
Cordialement,
Marcel.

  Marcel
Magnolia Forever Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
298 poèmes Liste
15415 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
20 février
  Publié: 18 déc 2012 à 11:26 Citer     Aller en bas de page

"Leur âme est dans la mienne, grâce à eux je comprends que jamais ne se perd une goutte de cette essence aux parfums éternels qui ne s'invente pas."

Un texte d'une grande beauté, profond, touchant, bouleversant je dirais même...

Merci pour ces cadeaux de mots déposés ici...


Un peu comme le chant du cygne et le phœnix qui renaît de ses cendres

Alex

 
RiagalenArtem


"Vivre éternellement serait aussi difficile-me semble-t-il-que dormir toute la vie" эт&#
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
137 poèmes Liste
3181 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 18 déc 2012 à 15:36 Citer     Aller en bas de page

Mon salut à toutes et tous, mes amitiés et mon "au-revoir"....
Tous vos commentaires étant "moving", je pars sur un sourire :-)

Merci...d'être tout simplement "vous" et je suis heureux d'avoir croisé votre chemin...Vous vous reconnaîtrez dans la liste et puis il y a eu les mp.
Mon silence ne sera pas non plus l'absence...je penserai à beaucoup d'entre vous dans ce voyage.

Da svidania.


  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Cedoit être un four invisible." Gustave Flaubert
Chris-Charmeur


Don't wake me up !...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
7521 commentaires
Membre depuis
24 juillet 2012
Dernière connexion
10 novembre 2018
  Publié: 19 déc 2012 à 16:38 Citer     Aller en bas de page



...°\=/°. Riagal

Allez, c'est moi cette fois-ci qui ne vais pas m'épancher sur les Au Revoir... De tout cela je connais... Et juste à lire en laissant flirter mes yeux sur les lignes, c'est comme des mots déjà présents en moi... Comme si ce quelque chose que l'on a en soit et qui un jour se réveille... Ici c'est l'amitié et notre amour fraternel qui nous a réunis... Tu seras toujours là Riagal, ce sont des choses que l'on ne peut pas oublier... Bah!... J'ai été éduqué comme cela aussi...

Bises grand frère ...
Videmo uskoro !

Λ

  Tous les textes sont déposés à la SGDL...
God bless you !...
Sidonie Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3744 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
10 mars 2018
  Publié: 20 déc 2012 à 04:15 Citer     Aller en bas de page

Les adieux n'étant pas trop ma tasse de thé...
Je te dis seulement...
Bonne continuation, Riagal..
Biz

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
patoune.mounemoune


J'ai quelques heures et j'ai déja faim de vivre...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
458 commentaires
Membre depuis
6 mai 2011
Dernière connexion
14 octobre 2017
  Publié: 23 déc 2012 à 02:20 Citer     Aller en bas de page

magnifiquement dit...c'est puissant...la vraie "amitié" aussi...j'ai cru l'effleurer..et puis non..des faux amis j'en ai rencontré pleins..l'essentiel c'est de savoir..mais je sais que cela existe et ça c'est important...bise riagal..à bientôt

 
Hauteclaire

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
437 commentaires
Membre depuis
2 août 2009
Dernière connexion
21 juillet 2014
  Publié: 16 jan 2013 à 22:08 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Riagal,
l'ami de tout temps. Ils sont là, près de nous, ceux qui se sont absentés. Pour longtemps ? Oh si peu, et ils nous chérissent.
Un au-revoir ? Tout au plus un salut, et je sais que les retrouvailles seront, sont , belles.
A très vite, ici et là

  Hauteclaire
Celle qui rêve


"Poésie, Ô danger des mots à la dérive..." Aragon
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
1737 commentaires
Membre depuis
25 avril 2012
Dernière connexion
11 novembre 2017
  Publié: 7 mars 2013 à 07:47 Citer     Aller en bas de page

C'est magnifique, comme d'habitude. Tes mots s'envolent et m'emporte avec toi dans tes envolées lyriques, dans chaque détours de ta plume... Encore bravo pour ta façon d'écrire et de nous charmer


  Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière. (Michel Audiard)
ballandine


Moi, quand je rêve de liberté....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
3934 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2010
Dernière connexion
17 février 2018
  Publié: 20 juin 2013 à 07:02
Modifié:  20 juin 2013 à 07:05 par ballandine
Citer     Aller en bas de page



C'est une émotion qui bouleverse tout....

Une onde de coeur qui nous encercle ....
en grande embrassade....

Propos, partage, et amitiés....Cette plume ne peut s'oublier....

Partir sans se revoir..
...Heureux net que voilà ! .., peut-être,
.. La force de notre temps

  Ecrire est un acte d'amour, S'il ne l'est pas il n'est qu'écriture (Cocteau)
RiagalenArtem


"Vivre éternellement serait aussi difficile-me semble-t-il-que dormir toute la vie" эт&#
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
137 poèmes Liste
3181 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 20 juin 2013 à 07:23
Modifié:  20 juin 2013 à 07:25 par RiagalenArtem
Citer     Aller en bas de page

Hauteclaire, Chris (Vita quoi...), Patoune, Sid',Cellequirêve (je ne sais pas si je peut t'appeler par ton prénom que je connais maintenant), je vous...bah, c'est idiot, mais c'est un retour et je ne suis même pas fichu de retrouver les mots. Il faut que je me re-civilise, ou "ré-ambiante".
Comme quand on a fait une très longue traversée...

Et toi, ma belle...Ballandine, dont je vois le visage at last (je ne suis pas déçu ;-)) et qui se montre sur cette absence qui n'a jamais été un oubli pour moi au moment où je me connecte à nouveau...
Depuis de longs mois, je sais...mais le fil se reprend naturellement.
Un peu ballotté, un peu pâlot, un peu maladroit pour "dire" tout ce que j'aimerais à vous toutes et tous.

Merci de l'émotion renvoyée. Merci d'être là, merci d'être vous.

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Cedoit être un four invisible." Gustave Flaubert
RiagalenArtem


"Vivre éternellement serait aussi difficile-me semble-t-il-que dormir toute la vie" эт&#
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
137 poèmes Liste
3181 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 24 nov 2014 à 00:01
Modifié:  24 nov 2014 à 00:03 par RiagalenArtem
Citer     Aller en bas de page

C'est "magique"-Peau d'âme (comme pseudo I mean)

Merci à toi :-)
Riagal

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Cedoit être un four invisible." Gustave Flaubert
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2641
Réponses: 18
Réponses uniques: 16
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Quatrain de peine (Poèmes par thèmes)
Auteur : ladysatin
J'attends "en attendant l'heure" (Poèmes par thèmes)
Auteur : Catwoman
Les Soldes ! (Autres)
Auteur : Maman Luciole
Le ruisseau (Autres)
Auteur : Vers cassés
C'est juste mon coeur qui parle... (Tristes)
Auteur : pyc
Je suis la fille du vent (Autres)
Auteur : Catwoman
A vif. (Poèmes par thèmes)
Auteur : Ludothum.
Bonne année (Amitié)
Auteur : ecrinf
900 : Vous, les âmes valeureuses... (Amitié)
Auteur : pyc
Au ciel (Poèmes par thèmes)
Auteur : marchepascal
Serai-je encore belle pour aller danser ? (miroir) (Poèmes par thèmes)
Auteur : Catwoman
Miroir au Bleu noir (Poèmes par thèmes)
Auteur : ballandine

 

 
Cette page a été générée en [0,0971] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.