Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 424
Invisible : 0
Total : 428
· guy Olivié · Igor · manusaran
Équipe de gestion
· Catwoman
13290 membres inscrits

Montréal: 21 jan 13:03:53
Paris: 21 jan 19:03:53
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Aumône des sens Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
coldasice

Correcteur


Because we are already the past
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
42 poèmes Liste
1049 commentaires
Membre depuis
16 juin 2012
Dernière connexion
22 septembre 2020
  Publié: 5 déc 2014 à 04:55
Modifié:  5 déc 2014 à 06:22 par Emme
Citer     Aller en bas de page


Aumône des sens



Au long de nos soupirs, marqués par une absence,
Sur ces vies balayées d’un vent d’obscurité
De ne plus respirer un parfum épicé,
Se fermeront des yeux, clos par bienséance.

Et quand l’aube offrira son étole rajeunie,
Essaimant la chaleur, doucereuse sensation,
La noirceur des regrets deviendra démission
Pour des âmes éclairées qui oublient la folie.

Elles iront ruminer sur le chemin des rêves,
Offrant des larmes de joie, infâme réalité,
Où deux êtres n’ont pas su, un présent, conjuguer
Quand l’amertume passée nous offre plus qu’une trêve.

Sur la courbe des envies, où vit l’aumône des sens,
Si des lèvres se pincent, sera brisé un cœur,
D’une sentence sans appel, un couloir sans lueurs,
Où fleurira le terme pour nos deux existences.



  ODH MAD
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
233 poèmes Liste
16797 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
21 janvier
  Publié: 5 déc 2014 à 09:10 Citer     Aller en bas de page

un
très bon écris

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14985 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
12 décembre 2020
  Publié: 5 déc 2014 à 17:42 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Coldasice,

Une poésie forte en émotions.
Merci de ce partage !


Mes amitiés

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
La Brune Colombe Cet utilisateur est un membre privilège


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
268 poèmes Liste
3818 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
29 décembre 2020
  Publié: 6 déc 2014 à 02:13 Citer     Aller en bas de page

"Et quand l’aube offrira son étole rajeunie,
Essaimant la chaleur, doucereuse sensation,
La noirceur des regrets deviendra démission
Pour des âmes éclairées qui oublient la folie."

Un texte qui m'a plu

La Brune Colombe

 
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
118 poèmes Liste
5898 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
21 janvier
  Publié: 6 déc 2014 à 06:24
Modifié:  6 déc 2014 à 06:26 par Lacase
Citer     Aller en bas de page

Ouf.... Une vision du couple et de la vie qui me donnerait presque envie de me pendre. Cependant j'ai pris un réel plaisir à lire ce texte fort bien écrit et décrit.
Très heureux de te relire.
L'oncle

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
325 poèmes Liste
5885 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
21 janvier
  Publié: 6 déc 2014 à 11:38 Citer     Aller en bas de page

moi aussi, je suis bien heureux de relire, une poésie qui accroche la pensée, j'ai bien aimé ma lecture.

amitiés poétiques

Yvon

  YD
coldasice

Correcteur


Because we are already the past
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
42 poèmes Liste
1049 commentaires
Membre depuis
16 juin 2012
Dernière connexion
22 septembre 2020
  Publié: 6 déc 2014 à 13:19 Citer     Aller en bas de page

Charmante, Flamme, Mido, Chris (Déconne pas, reste !!), Sybilla, Brune Colombe, L'oncle, YD

Merci de votre passage dans cette histoire d'un couple qui laisse filer l'amour, usure d'un couple.
L'oncle, pour la pendaison, d'accord, mais après une bonne bouteille
Chris, n'oublie pas de me filer ton new name

  ODH MAD
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
29 novembre 2020
  Publié: 8 déc 2014 à 07:39
Modifié:  8 déc 2014 à 07:39 par actuaire
Citer     Aller en bas de page

Au long de nos soupirs, marqués par une absence,
Sur ces vies balayées d’un vent d’obscurité
De ne plus respirer un parfum épicé,
Se fermeront des yeux, clos par bienséance.


C'est sur les décombres que naissent les profonds envies. Retenir sa quintessence et reconstruire autrement... en devenir.
Très beau poème et un intense moment de lecture.
actuaire

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
pouete
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
167 commentaires
Membre depuis
18 septembre 2013
Dernière connexion
3 janvier 2015
  Publié: 8 déc 2014 à 14:39 Citer     Aller en bas de page


bonjour coldasice as tu reçus mon message pv je ne sais pas ?

quand même bien sûr j'ai lu...

j'ai bien aimé surtout le dernier quatrain
et pour en dire plus il serait mieux que je relise

 
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16145 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
10 août 2020
  Publié: 7 oct 2015 à 11:45 Citer     Aller en bas de page

Quel poème !!!!!



Creep

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
coldasice

Correcteur


Because we are already the past
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
42 poèmes Liste
1049 commentaires
Membre depuis
16 juin 2012
Dernière connexion
22 septembre 2020
  Publié: 7 déc 2015 à 04:46 Citer     Aller en bas de page

Bonjour et merci, Laure
D'un autre côté, je viens si souvent
Que mes textes sont noyés dans l'oubli.
Cordialement

  ODH MAD
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1274
Réponses: 10
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0277] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.