Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 180
Invisible : 0
Total : 180
13154 membres inscrits

Montréal: 25 févr 22:45:15
Paris: 26 févr 04:45:15
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Non, pas ce Soir Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
Lilania Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice


Osez Etre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3448 commentaires
Membre depuis
14 juin 2011
Dernière connexion
25 février
  Publié: 8 déc 2014 à 23:18
Modifié:  17 oct 2016 à 13:24 par Lilania
Citer     Aller en bas de page




Non, pas ce Soir

Abîme-moi de ces jours ordinaires
De l'écueil d'une routine passagère,
Trop de toi et de discours lunaires
Je t'en prie, pas ce soir et plus d'hier.

Vas-y, dis-moi que rien ne va plus,
Que l'aurore se couche à nos pieds,
D'étreintes à mon voeu d'absolu
Dis, que nous reste-t-il à sauver ?

Abîme-moi quitte à me blesser,
J'ai pas le coeur à faire semblant,
Hier on s'aimait mais hier est passé,
Non, pas ce soir, pas de mots accablants.

Je m'allonge sans toi chaque nuit
Puisque tu es là mais plus pour moi,
Et je m'endors contre ton ennui
Ma solitude, mon désarroi...

Cette rupture n'a pas son charme,
Ne dis plus rien que je m'en aille,
Non, ça ne sera pas sans larmes,
C'est ton silence qui m'en taille.

Tu t'allongeais mais près de Nous,
Tu n'y étais plus, émoi non plus
Me laissant ce baiser sur la joue
Comme si tu ne m'avais jamais voulue.

Lil"...

 
so sweet

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
17 poèmes Liste
627 commentaires
Membre depuis
26 mars 2013
Dernière connexion
26 juillet 2019
  Publié: 9 déc 2014 à 03:02
Modifié:  9 déc 2014 à 03:03 par so sweet
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Liliana
Tant de déchirures portées par un cœur fragile.
Poème très touchant, élégant et fort en émotion.
Beau moment de poésie.

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
16021 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
25 février
  Publié: 9 déc 2014 à 10:18 Citer     Aller en bas de page

j'aime beaucoup ta plume

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Lilania Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice


Osez Etre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3448 commentaires
Membre depuis
14 juin 2011
Dernière connexion
25 février
  Publié: 9 déc 2014 à 10:55 Citer     Aller en bas de page


Merci Mido, c'est gentil

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23533 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
26 octobre 2019
  Publié: 9 déc 2014 à 13:08 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Lilania ,

Une déchirure qui laisse des traces en tout cas dans cette poésie qui est très belle malgré la souffrance transportée
dans tes vers !

  Membre de la Société des poètes Français.
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14983 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
14 février
  Publié: 9 déc 2014 à 15:42 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Liliana,

Des vers très émouvants en la déchirure qui t'a blessée profondément.
Merci pour ces touchantes émotions et prends soin de toi !


Mes amitiés

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Lilania Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice


Osez Etre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3448 commentaires
Membre depuis
14 juin 2011
Dernière connexion
25 février
  Publié: 9 déc 2014 à 16:00 Citer     Aller en bas de page


James & Sybilla, merci pour votre passage et pour votre gentillesse..
Une souffrance ? je n'sais pas, non, une petite blessure mais rien de bien méchant, tout passe avec le temps,

Belle soirée à vous

 
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
456 poèmes Liste
9002 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
25 février
  Publié: 9 déc 2014 à 16:01 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Liliana,

Il est passé, reparti, maintenant le temps est gris.
Des mots sad, çà passe, pis çà repart.
En tout cas, la blessure est émouvante.

Catherine

 
QUOIQOUIJE

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
221 poèmes Liste
4466 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
24 février
  Publié: 9 déc 2014 à 16:28 Citer     Aller en bas de page

Et corps sûr
Et pis sûre
Le froid dure
Mort sûre

 
Lilania Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice


Osez Etre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3448 commentaires
Membre depuis
14 juin 2011
Dernière connexion
25 février
  Publié: 9 déc 2014 à 17:41 Citer     Aller en bas de page


Cat : Exactement, et ça passe, de toutes façons à quoi bon continuer s'il n'y a plus rien ?
Le temps apaise beaucoup de choses, merci d'être passée ici...

Le Lapin : merci d'avoir laissé votre empreinte

 
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16122 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
31 janvier
  Publié: 10 déc 2014 à 04:27 Citer     Aller en bas de page

Le cours des choses est parfois bien plus fort que nos volontés....il ne laisse guère le choix
ce qui perdure est la qualité de tes textes que j'ai grand plaisir à lire même quand ils sont habillés de gris

des

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Lilania Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice


Osez Etre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3448 commentaires
Membre depuis
14 juin 2011
Dernière connexion
25 février
  Publié: 10 déc 2014 à 11:33 Citer     Aller en bas de page



Merci Guido
Le te va bien

 
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
29 mai 2019
  Publié: 10 déc 2014 à 12:38
Modifié:  10 déc 2014 à 12:39 par actuaire
Citer     Aller en bas de page

Tu t'allongeais mais près de Nous
Tu n'y étais plus, émoi non plus
Me laissant ce baiser sur la joue...
Comme si tu ne m'avais jamais voulue


Je ne sais plus le nombre de fois que je l'ai lu ce poème... Qu'importe, je pensais avoir vu en bas de page ... pas de commentaire.
Lectures répétées à chaque fois émouvantes, transperçant tout mon être, le blanc et le noir ou le rouge d'amour et le bleu du ciel qui m'animent.
Et les mots qui manquent devant tous ces maux qui restent quand le coeur de passion se retrouve après la rupture dans les tristes ténèbres de l'ordinaire dénué de couleurs irisant les envies ou les rêves d'évasions aux mille découvertes.
Oui il faudrait les dire tous ces mots d'espoir mais pas ce soir car tout est encore trop noir.

Très, très belle poésie de coeur, même si ce coeur est infiniment triste.
Bien à vous, chère Lilania, que le noir puisse illuminer la lumière essentielle qu'elle cache derrière son voile.
actuaire

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
Lilania Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice


Osez Etre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3448 commentaires
Membre depuis
14 juin 2011
Dernière connexion
25 février
  Publié: 10 déc 2014 à 12:53
Modifié:  10 déc 2014 à 12:55 par Lilania
Citer     Aller en bas de page

Citation de actuaire

Tu t'allongeais mais près de Nous
Tu n'y étais plus, émoi non plus
Me laissant ce baiser sur la joue...
Comme si tu ne m'avais jamais voulue

Je ne sais plus le nombre de fois que je l'ai lu ce poème... Qu'importe, je pensais avoir vu en bas de page ... pas de commentaire.
Lectures répétées à chaque fois émouvantes, transperçant tout mon être, le blanc et le noir ou le rouge d'amour et le bleu du ciel qui m'animent.
Et les mots qui manquent devant tous ces maux qui restent quand le coeur de passion se retrouve après la rupture dans les tristes ténèbres de l'ordinaire dénué de couleurs irisant les envies ou les rêves d'évasions aux mille découvertes.
Oui il faudrait les dire tous ces mots d'espoir mais pas ce soir car tout est encore trop noir.

Très, très belle poésie de coeur, même si ce coeur est infiniment triste.
Bien à vous, chère Lilania, que le noir puisse illuminer la lumière essentielle qu'elle cache derrière son voile.
actuaire



Actuaire,

Il est vrai que je l'avais déjà posté, mais celui-ci me tenait probablement plus à coeur que les autres, et comme il est difficile de se livrer de cette façon...Mais finalement je pense que nous avons (plus ou moins) tous vécu quelque chose comme ça, donc je l'ai à nouveau publié.
Après l'ombre vient la lumière et je suis bonne perdante..
Car (savoir) perdre c'est aussi (pouvoir) gagner...

Merci d'y être repassé et belle soirée à vous..



 
Alain-spiration
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
35 poèmes Liste
77 commentaires
Membre depuis
11 novembre 2014
Dernière connexion
13 février 2019
  Publié: 10 déc 2014 à 15:38 Citer     Aller en bas de page

Beaucoup se retrouveront dans vos mots... parfois nous essayons de rafistoler, un peu de colle par ci, un peu de scotch par là mais au final les bouts de ficelle ne suffisent plus à réparer...

Un poème que j'avais déjà lu et je lirai encore...

Bravo et merci pour cette belle lecture !
Amicalement
Alain

 
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
431 poèmes Liste
13746 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
24 février
  Publié: 10 déc 2014 à 15:59 Citer     Aller en bas de page

J'aime

 
Lilania Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice


Osez Etre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3448 commentaires
Membre depuis
14 juin 2011
Dernière connexion
25 février
  Publié: 10 déc 2014 à 18:27
Modifié:  10 déc 2014 à 18:54 par Lilania
Citer     Aller en bas de page



Citation de Alain-spiration


Beaucoup se retrouveront dans vos mots... parfois nous essayons de rafistoler, un peu de colle par ci, un peu de scotch par là mais au final les bouts de ficelle ne suffisent plus à réparer...

Un poème que j'avais déjà lu et je lirai encore...

Bravo et merci pour cette belle lecture !
Amicalement
Alain



Alain, oui effectivement, on ne peut réparer ce qui est cassé..
Généralement je n'essaie pas de rafistoler, le plus douloureux c'est de voir les choses se défaire, ça n'est pas de se quitter. Merci pour ce second passage..



Citation de ishtar


J'aime



Merci Ishtar, un plaisir...


 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
465 poèmes Liste
22276 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
25 février
  Publié: 11 déc 2014 à 05:56 Citer     Aller en bas de page

J'ai apprécié l'écriture avec les jeux de mots et encore plus le déroulement de cet amour qui prend fin. Douloureux, émouvant toutefois si réel parfois
Bises amicales ODE 31 - 17
Oh ! Oui quand tout se rompt, il est difficile de recoller les morceaux, comme une porcelaine qui se brise, elle n'a plus son aspect et son charme d'avant
Un coup de coeur

  OM
Lilania Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice


Osez Etre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3448 commentaires
Membre depuis
14 juin 2011
Dernière connexion
25 février
  Publié: 11 déc 2014 à 08:22
Modifié:  11 déc 2014 à 08:35 par Lilania
Citer     Aller en bas de page


Merci Ode d'être passée ici et d'y avoir laissé votre empreinte..

 
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
761 poèmes Liste
10434 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
22 février
  Publié: 11 déc 2014 à 12:50 Citer     Aller en bas de page

Des mots finement ciselés qui font mal mais pour moi ils sont salvateurs

 
Lilania Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice


Osez Etre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3448 commentaires
Membre depuis
14 juin 2011
Dernière connexion
25 février
  Publié: 11 déc 2014 à 13:49
Modifié:  11 déc 2014 à 13:52 par Lilania
Citer     Aller en bas de page



C'est vrai, merci..

 
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 3210
Réponses: 29
Réponses uniques: 17
Listes: 1 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Comme un oiseau sans ailes (triolets ) (Amour)
Auteur : ode3117
(Citations personnelles)
Auteur :
Retrouvailles (Amour)
Auteur : Catwoman
À jamais. (Amour)
Auteur : Adamantine
Pauvres amants (Tristes)
Auteur : John C
Les fantômes de mes nuits blanches (Autres)
Auteur : Maschoune
Jolie bouteille, sacrée bouteille (Tristes)
Auteur : Catwoman
Peur maladive (Tristes)
Auteur : Marie&co
(Amour)
Auteur :
Notre douce folie (Tristes)
Auteur : Allain
Tendre mélodie (Amour)
Auteur : josette
Full Despair (Tristes)
Auteur : Ashimati
Camille (Amour)
Auteur : marchepascal
Il sera le temps (Amour)
Auteur : Emme
Je ne saurais apprendre le secret d’oublier… (Amour)
Auteur : Mystic4Ever

 

 
Cette page a été générée en [0,1076] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.