Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 34
Invisible : 0
Total : 35
Équipe de gestion
· Maschoune
13088 membres inscrits

Montréal: 26 juin 00:42:34
Paris: 26 juin 06:42:34
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: L’amour ? Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
238 poèmes Liste
8216 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 4 avr 2015 à 14:24
Modifié:  4 avr 2015 à 14:33 par Catwoman
Citer     Aller en bas de page

Je ne sais pas pourquoi
Je me sens bien ici.
Cette chaleur-là en moi...
Est-ce une présence ceci ?

Je suis l’amour pour toi.
Choisis ton support
Elle ? Ceci ? Fais ton choix
Mets la pression en toi.

Un sourire... fait plaisir...
Offre spontanément...
Je vais vous réunir.

Pas ton cœur, mais ta tête.
Vis à fond le présent.
Oublie les enquêtes.

Apprécie chaque moment.
Ose partager ces moments.
Vis-les énormément.

Ce sont quoi ces moments ?
Vis-les maintenant.

Tes yeux brillent devant cette assiette.
Elle contient ce que tu aimes.
Ces ressuscités font la fête.
Savoure, et remercie les miettes.

Qu’il est beau ce paysage.
Ces images nourrissent tes pensées.
Est-ce l’amour qui est de passage ?
Lieu, tu l’aimes sans trop y penser.

Cette personne de toi vit un feu.
Je suis là pour l’entretenir.
Sois l’âtre d’un feu pour vous deux.
Compte sur moi pour vous réunir.

Tu aimerais des sensations ?
Offrir et recevoir en même temps ?
Sans aucune limitation ?
En pensant à l’autre constamment ?

Dis « j’aime » sans voir, et pourtant y croire.
Ose dire, mon amour est là pour toi.
DIEU, elle, lui, ou ça. Plein d’espoirs.
Toi amour es-tu là pour ça ?

Nous pouvons te laisser passer.
« Dispo-Reconnue-d’Amour-Gratuit ».
Quand il manque un énoncé,
Ce temps ne peut pas m’avoir en vie.

Ne cherche pas à qui est la faute.
Aide-moi à tout reconstruire.
Je peux vivre à travers d’autres hôtes.
Un minimum est à produire.

Moi amour, je suis énergétique.
En pulsions pas toujours logiques.

Tu évoques l’amour.
Faire l’amour n’existe pas.
L’amour vit en toi.

 
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administrateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
411 poèmes Liste
13126 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 4 avr 2015 à 17:10 Citer     Aller en bas de page

J'ai aimé me promener dans ce poème avec un coup de cœur pour
"Tu évoques l’amour.
Faire l’amour n’existe pas.
L’amour vit en toi."

Une strophe me pose question :
"Cette personne de toi vit un feu.
Je suis là pour l’entretenir.
Sois l’âtre d’un feu pour vous deux.
Compte sur moi pour vous réunir."

De quelle personne s'agit-il ? "vit" vient-il de vivre ou de voir ?
Je ne sais pas si mes questions t'importunent. Si c'est le cas, j'en suis désolée.

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
238 poèmes Liste
8216 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 5 avr 2015 à 03:18 Citer     Aller en bas de page

tes questions ne m'importune pas du tout.
bien au contraire, c'est pour ces prolongements que je suis sur LPDP.
l'ambiguïté de ces 4 vers, réside dans la notion de dialogue
entre l'amour en tant que présence, et le terminal,
qui est le regard support d'amour, confronté à d'autres supports.

"Cette personne de toi vit un feu.
Je suis là pour l’entretenir.
Sois l’âtre d’un feu pour vous deux.
Compte sur moi pour vous réunir."


sous d'autres mots, en prose, voici;
moi l'amour je te fais remarquer,
que le support que tu as contaminé,
ressent cette chaleur indéfinissable,
du premier quatrain.
je suis là, à ta place, pour agir en lui, ce support,
pour faire naître en lui, ce support, ces pulsions,
qui sont précisées dans le quatrième paragraphe,
là, c'est dans sa tête.
sois l'âtre, imagine tout ce qui semble nécessaire,
le lieu de vie de cette flambée,
le tisonnier, les chênaies, le paravent,
la grille pour les retournés,
le moyen pour envoyer du vent,
pour attiser les tisons, et faire grandir les flammes.
tu ressens cette chaleur qui se repend en dehors de l'âtre ?
et bien c'est moi, l'amour, cette chaleur qui vous réuni
dans cette fusion amoureuse,
non n'envisage pas le dernier quatrain pour le final.
le paragraphe pour apprécier,
et celui de "je t'aime".
ai-je répondu à ta curiosité ?

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14959 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 5 avr 2015 à 13:24 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Samamuse,

Merci pour ce très beau partage de tes émotions !


Mes amitiés

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administrateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
411 poèmes Liste
13126 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 5 avr 2015 à 15:05 Citer     Aller en bas de page

C'est plus clair. Merci beaucoup. Je reviendrai car j'ai quelques questions qui me viennent.

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
238 poèmes Liste
8216 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 6 avr 2015 à 02:17 Citer     Aller en bas de page

la réponse à ma demande de confirmation d'une réponse suffisante doit probablement être "NON".
ta demande de "vivre ou voir" était en binaire, un choix pour deux approches différentes.
ma réponse était tri-logique, pour te dire les deux, en esprit, pour quelles raisons, avec quels effets.
ça peut paraître être frustrant, de lire autre chose qu'un contenu attendu.
moi je vis les effets contraires. des manques de développements, ou des formulations qui n'ont pas de sous entendus. pour ouvrir des échanges de points de vue.
merci .
merci aussi SYBILLA, ce ne sont pas mes émotions, bien que cela en soient intellectualisées.
c'est une approche pour mettre en évidence des vocabulaires, pour enrichir de futurs textes.

 
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
1489 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
24 mars
  Publié: 6 avr 2015 à 05:53 Citer     Aller en bas de page

Merci Samamuse pour ton texte. Tout comme Ishtar, j'ai apprécié les mots de la fin (heu j'ai pas fais exprès). Sa remarque est intéressante au sujet de vivre ou voir. C'est le verbe "vivre" qu'il faut lire ici, à première vue. Mais ça m'a fait réfléchir. Vivre et voir, ne peuvent-ils pas être synonymes ? Ne faut-il pas être pour vivre et pour voir ? Ensuite c'est le même mot : un pour "vivre" au présent, l'autre pour "voir" au passé. Et donc par l'utilisation du mot "vit", passé et présent ne font qu'un. Ou alors, n'existent plus. Voilà mon interpretation/ressenti sur le sujet. A bientôt !

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
238 poèmes Liste
8216 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 8 avr 2015 à 04:04 Citer     Aller en bas de page

oui ce sont des cheminements que la poésie peut offrir.
vivre pour voir, voir pour vivre, et cela se vit.
regarder, apprendre, pour savoir.
l'important étant le voyage.
j'ai sauvegardé plus de 6 textes en développements de celui-ci.
je suis actuellement sur la notion d'amour, pour une personne qui se retrouve seule (homme ou femme).
seule avec l'absence,
seule avec elle même,
seule avec les autres regards,
seule avec les présences inanimées,
seule avec des remarques,
seule avec des circonstances visibles,
seule avec des contacts culpabilisants,
seule pour des repas à préparer non obligatoires
pour une seule personne sans commentaires,
et bien d'autres vécus.
ces ensembles de textes seront probablement près pour la fin avril.
j'offrirais à LPDP le texte central.

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
238 poèmes Liste
8216 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 11 avr 2015 à 06:58 Citer     Aller en bas de page

bonjour LAURE.
quelles seraient tes curiosités sur cette notion de l'amour ?
en MP ce sera plus facile à partager.
n'oublie pas les noix de saint jacques (congelées) aux poireaux (poêlés au beurre)
ce repas de confiance le 18-04-2015.
j'ai besoin de tes regards et ressentis pour enrichir mes textes. merci LAURE.
SAM

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
238 poèmes Liste
8216 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 13 avr 2015 à 05:53 Citer     Aller en bas de page

merci LAURE

 
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administrateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
411 poèmes Liste
13126 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 13 avr 2015 à 05:55 Citer     Aller en bas de page

Citation de samamuse
la réponse à ma demande de confirmation d'une réponse suffisante doit probablement être "NON".
ta demande de "vivre ou voir" était en binaire, un choix pour deux approches différentes.
ma réponse était tri-logique, pour te dire les deux, en esprit, pour quelles raisons, avec quels effets.
ça peut paraître être frustrant, de lire autre chose qu'un contenu attendu.
moi je vis les effets contraires. des manques de développements, ou des formulations qui n'ont pas de sous entendus. pour ouvrir des échanges de points de vue.
merci .



Je ne pense pas que ma vision des choses soit plus binaire que la tienne, je pensais à d'autres questions concernant ton texte puisque toi-même semblait vouloir qu'on les pose. Désolée si j'ai semblé ne pas comprendre ta réponse.

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
238 poèmes Liste
8216 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 13 avr 2015 à 06:01 Citer     Aller en bas de page

je n'ai pas voulu dire ça.
j'ai simplement cru honnête de répondre "non".
j'ai fais un abus de lecture de pensées.
milles excuses.

 
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administrateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
411 poèmes Liste
13126 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 13 avr 2015 à 06:25 Citer     Aller en bas de page

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
238 poèmes Liste
8216 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 15 avr 2015 à 04:58 Citer     Aller en bas de page

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
238 poèmes Liste
8216 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 2 mai 2015 à 09:56 Citer     Aller en bas de page

merci ADAMEVE...
ce qui me manque comme approche.
c'est de mettre en mots les notions de voyages,
dans les diverses notions d'amours,
dans les moments pensés,
dans les mises en oeuvres,
dans les ressentis qui en découlent.
dans les dimensions des actes communiés.
ça se construit en moi et dans mes sauvegardes tout doucement.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 918
Réponses: 14
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0407] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.