Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 21
Invisible : 0
Total : 24
· pirate24 · ori · Lapoètesse
13126 membres inscrits

Montréal: 24 avr 18:43:25
Paris: 25 avr 00:43:25
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes d'amitié :: Pourquoi ? Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
TitiKJ
Impossible d'afficher l'image
Ne laissons pas pousser l'herbe sur le chemin de l'amitié.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
139 poèmes Liste
189 commentaires
Membre depuis
11 février 2013
Dernière connexion
4 juillet 2018
  Publié: 28 avr 2013 à 21:45
Modifié:  20 mai 2013 à 04:34 par TitiKJ
Citer     Aller en bas de page

Il est des jours maudits où les heures se traînent
Et s'effacent doucement en prenant bien leurs temps
Comme si animées d’une langueur malsaine
Complices du soleil elles étiraient ce temps

Les douleurs seraient muettes affirme le poète
Ignorant que le cri qui marque la souffrance
Est le seul exutoire des hommes et des bêtes
Dont dispose les êtres pour hurler leurs errances

Pourquoi as-tu choisi cet exode final
T'éloignant pour toujours des plaisirs de la vie
Et pourquoi n’ai-je pas mesuré tout ce mal
Qui te hantait au point de briser tes envies

Toi qui étais de ceux refusant le revers
Poussais chaque limite toujours un peu plus haut
Tu as choisi d’aller ce maudit jour d’hiver
Dans un monde dit meilleur pour panser tous tes maux

Quand le ciel tourmenté se couvre de nuages
Et donne le vertige noircissant les idées
Quand les cœurs sont troublés par de mauvais présages
C’est par la déraison que nos pas sont guidés

Tu étais mon ami, mon compagnon, mon frère
Et lorsque j’avais mal, tienne était ma douleur
Mes peines et mes joies désormais sont amères
Il me manque ton rire je n’ai plus que des pleurs

Je ne veux pas entendre ces reproches mortifères
Je ne veux pas savoir les maux dont on t’accuse
Je ne veux pas souscrire aux griefs délétères
Les jugements néfastes Alain je les récuse

Puisse qu’au paradis des amis authentiques
Tu me gardes une place à la gauche du bon Dieu
J’aimerais tant comprendre il faut que tu m'expliques
Pourquoi tu as choisi de faire pleurer nos yeux

  Le Kajoleur
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administrateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
414 poèmes Liste
12926 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
19 avril
  Publié: 29 avr 2013 à 10:11
Modifié:  29 avr 2013 à 10:12 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page

J'ai aimé ce poème. je découvre vos écrits... Au plaisir de vous lire encore.

 
MAL'AH'

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
6 poèmes Liste
30 commentaires
Membre depuis
30 avril 2013
Dernière connexion
15 juin 2013
  Publié: 30 avr 2013 à 11:03 Citer     Aller en bas de page

Très bel hommage. Votre ami reste en vie à travers vos écrits...
Merci pour ce partage

 
TitiKJ
Impossible d'afficher l'image
Ne laissons pas pousser l'herbe sur le chemin de l'amitié.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
139 poèmes Liste
189 commentaires
Membre depuis
11 février 2013
Dernière connexion
4 juillet 2018
  Publié: 16 mai 2013 à 05:50
Modifié:  16 mai 2013 à 21:54 par TitiKJ
Citer     Aller en bas de page

Merci MAL'AH et Laversill ,pour vos commentaires qui me procurent le plus profond plaisir ,car ce poème s'adresse à cet ami auquel chaque jour je m'adresse , sachant que, comme dit le poète :"dans toutes les larmes s'attarde un espoir"

  Le Kajoleur
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 618
Réponses: 3
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0321] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.