Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 59
Invisible : 0
Total : 64
· Allantvers · samamuse · ori
Équipe de gestion
· Emme · In Poésie
13171 membres inscrits

Montréal: 16 déc 03:46:46
Paris: 16 déc 09:46:46
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: envie d'éternité. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Auto dit d'acte


On voudrait revenir à la page où l'on aime mais la page où l'on meurt est déjà sous nos doigts (Lama
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
807 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2012
Dernière connexion
17 septembre 2017
  Publié: 28 mai 2015 à 02:15 Citer     Aller en bas de page



Si demain m'était compté
Je me retournerais sur ces années
Pour en vain peut-être me souvenir
De ce que ma mémoire a effacé
D'une vie alors j'irais cueillir les regrets

Celui de n'avoir pas su écrire
La chanson qui plus qu'une autre
Dessinera une larme amie de ton sourire

Celui de n'avoir pas su écrire
Le poème qui plus qu'un autre
Enverra en ton cœur le bonheur en empire

Celui ne n'avoir pas su composer
La mélodie qui plus qu'une autre
Couronnera le plaisir dictateur à souhait

Celui de n'avoir pas su dessiner
L'œuvre qui plus qu'une autre
Enfermera la passion dans tes yeux tout entiers

Si demain m'étais compté
J'oublierais toutes ces années
J'irais au loin dans le passé quérir
Le souvenir de toi que j'inventerais
Afin de rassasier mon envie d'éternité.



PMJB 04.04.2015 22:50


  pmjb
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
693 poèmes Liste
14870 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
15 décembre
  Publié: 28 mai 2015 à 02:33 Citer     Aller en bas de page

Si demain m'étais compté
J'oublierais toutes ces années
J'irais au loin dans le passé quérir
Le souvenir de toi que j'inventerais
Afin de rassasier mon envie d'éternité.



Cher ami, je comprends bien ce désir- tout noble- de développer notre capacité de vivre et aimer. La poésie est une tentative belle de le faire.

Merci pour ce beau partage, pour ton retour !





galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Maman Luciole


Tout but est un leurre, seul le voyage est véritable
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
1602 commentaires
Membre depuis
17 septembre 2012
Dernière connexion
20 février 2018
  Publié: 28 mai 2015 à 04:47 Citer     Aller en bas de page

Très beau texte.
Les regrets, les souvenirs, la vie passée...
Ce qu'on aurait aimé faire...
J'aime l'idée de se créer des souvenirs, d'en inventer.

Maman Luciole

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14981 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
30 novembre
  Publié: 28 mai 2015 à 17:48 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Patrick,

Une très belle poésie
Merci de ce partage !


Mes amitiés

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Auto dit d'acte


On voudrait revenir à la page où l'on aime mais la page où l'on meurt est déjà sous nos doigts (Lama
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
807 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2012
Dernière connexion
17 septembre 2017
  Publié: 4 juin 2015 à 06:40 Citer     Aller en bas de page

Merci à tous, Gala,Maman Luciole, Sybilla, Meryem,Hubix, et enfin actuaire, pour vos visites et pour ces si gentils commentaires, ainsi qu'à tous ceux qui sont passé par ici en silence.


ADDA

  pmjb
Estern


A chacun son corbeau
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
22 commentaires
Membre depuis
19 avril 2012
Dernière connexion
27 décembre 2017
  Publié: 21 juil 2015 à 04:42 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,

des images simples qui transpirent de lourds regrets ; la poésie a su les dompter, à vous d'en faire de même

Bonne continuation,
Francis

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 725
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0496] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.