Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 458
Invisible : 0
Total : 460
· samamuse · Perkolateur
13157 membres inscrits

Montréal: 27 févr 03:26:40
Paris: 27 févr 09:26:40
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Pique et pique Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
759 poèmes Liste
22265 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
26 février
  Publié: 10 juin 2015 à 12:18
Modifié:  10 juin 2015 à 12:36 par Catwoman
Citer     Aller en bas de page




De gaîté de corps
Voilà qu’encore
Je viens
Pleurer de tout
Moitié de plaisir
Moitié de peine
Chez toi

Tu me reçois
D’un jus de pomme
Je bois
Comme une enfant
Après l’école
Je polissonne
Je fuis

Sans faire un drame
Pornographique
Tu me consommes
Pique et pique
Et homme et femme
On se console
Je pars


  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
gillesdepont
Impossible d'afficher l'image
Tout poème naît d'un germe, d'abord obscur, qu'il faut rendre lumineux pour qu'il produise des fruit
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
77 poèmes Liste
671 commentaires
Membre depuis
24 avril 2015
Dernière connexion
4 février
  Publié: 10 juin 2015 à 12:37 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,
Je me trompe ou sous le plaisir se cache une certaine tristesse.

J'ai ressenti de la douleur dans vos mots.

Amicalement

  gilles
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
431 poèmes Liste
13747 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
26 février
  Publié: 10 juin 2015 à 12:58 Citer     Aller en bas de page

Juliette dit à Roméo : Il y a de la religion dans vos baisers... Vos rencontres semblent sacrées. Le jus de pommes, c'est bon pour la santé et j'aime les vers courts.

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
759 poèmes Liste
22265 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
26 février
  Publié: 10 juin 2015 à 13:08 Citer     Aller en bas de page

Citation de gillesdepont
Bonjour,
Je me trompe ou sous le plaisir se cache une certaine tristesse.

J'ai ressenti de la douleur dans vos mots.

Amicalement



Une douleur qui fut apaisée.
Merci Gilles

Citation de Ishtar
Juliette dit à Roméo : Il y a de la religion dans vos baisers... Vos rencontres semblent sacrées. Le jus de pommes, c'est bon pour la santé et j'aime les vers courts.



Oui elles ont quelque chose de sacré pour nous.
Pas de vers, même courts, dans les pommes !!

PS : j'aime pas le jus de pomme, c'est trop sucré. Mais ça me rappelle nos premiers rendez-vous

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Shaim


Prends soin de toi et de ta plume, et accouche sur papier tes envies, tes joies et ton amertume....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1 poèmes Liste
3485 commentaires
Membre depuis
17 septembre 2013
Dernière connexion
12 juillet 2018
  Publié: 10 juin 2015 à 13:14 Citer     Aller en bas de page

Apprécié, deux Corps qui ont calmés leurs ardeurs et leurs chagrins dans une complicité qui leur ai propre.

  Celui qui se se crée dans cette succession de moments donnés
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
759 poèmes Liste
22265 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
26 février
  Publié: 11 juin 2015 à 01:52 Citer     Aller en bas de page

Citation de ilizia chaim
Apprécié, deux Corps qui ont calmés leurs ardeurs et leurs chagrins dans une complicité qui leur ai propre.



C'est très juste, merci Ilizia Chaim

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
5238 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
26 février
  Publié: 11 juin 2015 à 02:38 Citer     Aller en bas de page

Belle inspiration.
J'ai adoré ma lecture. Merci

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
759 poèmes Liste
22265 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
26 février
  Publié: 11 juin 2015 à 06:31 Citer     Aller en bas de page

Citation de Lacase
Belle inspiration.
J'ai adoré ma lecture. Merci



J'en suis ravie ! Merci

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
hadock


on reconait la cruauté de l'homme dans la profondeur de ces yeux...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
129 commentaires
Membre depuis
20 septembre 2009
Dernière connexion
2 juin 2018
  Publié: 11 juin 2015 à 07:30 Citer     Aller en bas de page

si beau et a la fois si triste... mais la fin est heureuse. tant mieux...

  la cupiditée de l'homme vaincra toujours la beautée de la nature
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
16025 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
26 février
  Publié: 11 juin 2015 à 11:14 Citer     Aller en bas de page

une belle consolation
j'ai beaucoup aime ma lecture

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
pirate24


Persévère dans tes vers
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
82 poèmes Liste
987 commentaires
Membre depuis
18 juillet 2009
Dernière connexion
16 février
  Publié: 11 juin 2015 à 15:59 Citer     Aller en bas de page

Si beau, si vrai. Çà me relaxe. Bonne continuité. Daniel

  Daniel
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14983 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
14 février
  Publié: 12 juin 2015 à 20:51 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Aude,

Merci pour ce partage poétique !


Mes amitiés

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
cartouche


… Mais la voix me console et dit : Garde tes songes
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
176 poèmes Liste
1181 commentaires
Membre depuis
19 mars 2005
Dernière connexion
16 septembre 2019
  Publié: 16 juin 2015 à 07:26 Citer     Aller en bas de page

Je connaissais cette version :

homme star drame,
pique et pique
école et gramme
bourre et bourre là raz ta dame
Elstar damne, pipe dame !

mais la tienne et beaucoup plus poétique et plus simple à comprendre !
Biz

  Cartouche
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
759 poèmes Liste
22265 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
26 février
  Publié: 16 juin 2015 à 16:46 Citer     Aller en bas de page

Citation de cartouche
Je connaissais cette version :

homme star drame,
pique et pique
école et gramme
bourre et bourre là raz ta dame
Elstar damne, pipe dame !

mais la tienne et beaucoup plus poétique et plus simple à comprendre !
Biz




Disons que ma version est très simple. Une façon de voir la vie côté soleil.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Gégé

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
7 poèmes Liste
152 commentaires
Membre depuis
27 octobre 2014
Dernière connexion
2 avril 2016
  Publié: 17 juin 2015 à 15:05 Citer     Aller en bas de page

Un poème comme l'amour
Droit au but, comme toujours
Un grand oral, du tac au tac
Quand la pulsion est au tictac

Un réalisme touchant détaché du romantique
Dans ton créneau t'es magnifique

Bisous chaleureux,
Gégé

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
759 poèmes Liste
22265 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
26 février
  Publié: 17 juin 2015 à 16:27 Citer     Aller en bas de page

Citation de Gégé
Un poème comme l'amour
Droit au but, comme toujours
Un grand oral, du tac au tac
Quand la pulsion est au tictac

Un réalisme touchant détaché du romantique
Dans ton créneau t'es magnifique

Bisous chaleureux,
Gégé



En effet le romantisme n'est pas ma tasse de thé, ou bien c'est du néoromantisme teinté de pragmatisme.
Merci Gégé pour ton commentaire.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
778 poèmes Liste
4131 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
12 novembre 2019
  Publié: 27 juin 2015 à 07:46 Citer     Aller en bas de page

superbe poème plein de tendresse!
merci Aude pour ce merveilleux partage,
douce journée,
sincères amitiés,

Josette

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
759 poèmes Liste
22265 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
26 février
  Publié: 27 juin 2015 à 10:58 Citer     Aller en bas de page

Citation de josette
superbe poème plein de tendresse!
merci Aude pour ce merveilleux partage,
douce journée,
sincères amitiés,

Josette



Merci beaucoup Josette !
Bonne journée à toi aussi.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Sucia Sonia


Au royaume des cyclopes les borgnes sont aveugles
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
140 commentaires
Membre depuis
6 octobre 2014
Dernière connexion
9 février
  Publié: 28 juin 2015 à 19:31 Citer     Aller en bas de page

Qu'il est bon, parfois, d'avoir un ami sur qui l'on peut compter ...
Joli texte, simple mais efficace.

  Pour vivre heureux vivons cachés.
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
759 poèmes Liste
22265 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
26 février
  Publié: 29 juin 2015 à 03:36 Citer     Aller en bas de page

Citation de Sucia Sonia
Qu'il est bon, parfois, d'avoir un ami sur qui l'on peut compter ...
Joli texte, simple mais efficace.



Oui, c'est chez lui que je me réfugie toujours.
Merci Sonia

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
759 poèmes Liste
22265 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
26 février
  Publié: 3 juil 2015 à 07:47 Citer     Aller en bas de page

Citation de adameve


vive l'été, vive l'amour
et le pique nique à deux



Rien de mieux pour oublier temporairement les ennuis

Merci Adameve

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1711
Réponses: 22
Réponses uniques: 14
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0675] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.