Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 234
Invisible : 0
Total : 236
· samamuse · Lachésis (Moirae)
13306 membres inscrits

Montréal: 26 jan 04:34:40
Paris: 26 jan 10:34:40
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Renaissance de l'amour comme renaît le Phénix N° 2 Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 16 oct 2006 à 01:39
Modifié:  18 oct 2006 à 09:24 par LE PASSANT
Citer     Aller en bas de page

*Renaissance de l’amour comme renaît le Phénix* (N°2)


Elle m’invita d’un geste à choisir une place,
Me désignant une table et le menu à lire.
C’est tout juste si j’osais, la regarder en face
Et parler encore moins, j’étais dans mon délire..

J’étais venu tout seul, m’évader de la ville
Pour écrire mon histoire et prendre du repos,
Et voilà le conteur qui est pris dans le gille.
Du filet de l’amour qui transperce jusqu’aux os.

La faim qui m’occupait, dans l’instant fut partie.
J’étais dans mes pensées. Quand elle revint me voir
Elle rayonnait plus fort, comme un joyau serti,
Abandonnée ici pour servir au comptoir.

-Avez-vous pu choisir ?…je suis resté muet.
-Il reste des palourdes, elles sont belles et farcies.
-Cela…m’ira très bien. Avez-vous… du bouquet ?
-Pêché de ce matin entre deux éclaircies.

Je fis oui de la tête, ne pouvant dire un mot.
Elle m’apporta l’entrée, salade de salicornes,
Et sur un coin de table, des moules de bouchot.
J’étais d’une maladresse qui dépassait les bornes.

Je la suivais des yeux, vaquer à ses affaires.
J’étais tourneboulé, j’y comprenais plus rien.
La mer, le vent, les vagues accompagnés d’éclairs
Donnaient à ce climat un côté Wagnérien

Sur une vague de l’amour, sans même le savoir,
Elle surfait sur mon cœur, abattu et sans arme.
Délivrant ses cheveux, de son grand foulard noir,
Ils tombèrent en caresse d’un naturel charme

La beauté était là ! vêtue de sa tristesse.
Un cerne sous ses yeux bleus, rehaussait leurs couleurs.
Ses vêtements disgracieux, cachaient de la finesse
Qui même sans le vouloir la mettaient en valeur.

Même le geste qu’elle faisait, avait de l’élégance
Le balai dans ses mains était de la magie.
J’imaginais l’instant ou j’entrais dans la danse,
La serrant dans mes bras.Ô mon Dieu! j’en rougis

La porte claqua si fort, qu’elle me sortit du rêve.
Les deux hommes de la mer absorbés par la nuit,
D’un pas mal assuré s’enfoncèrent vers la grève.
Quand l’aiguille de l’horloge dépassa la minuit.

(N° 2)

 
JCMian


L'expérience est le nom que chacun donne à ses erreurs (Oscar Wilde)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
128 poèmes Liste
1212 commentaires
Membre depuis
31 août 2006
Dernière connexion
19 octobre 2013
  Publié: 16 oct 2006 à 04:10 Citer     Aller en bas de page

Toujours aussi prenant Yvon
Amical Mian

  Voir, toucher, goûter, sentir,ouïr! Comment peut-on dire que la vie n'a pas de sens ?
Tendresse54
Impossible d'afficher l'image
Nous ne voyons pas les choses comme elles sont, nous les voyons comme nous sommes. Anaïs Nin
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3229 commentaires
Membre depuis
9 mars 2006
Dernière connexion
28 novembre 2015
  Publié: 16 oct 2006 à 06:17 Citer     Aller en bas de page

J'aime toujours autant tes textes, Yvon!

"Elle rayonnait plus fort, comme un joyau serti,
Abandonnée ici pour servir au comptoir."

Ces vers, je ne sais trop pourquoi, m'ont touché particulièrement...peut-être parce que je sais ce que c'est que d'être abandonnée...

Seul le regard que pose l'amour habille ainsi les êtres d'admiration...

"Sur une vague de l’amour, sans même le savoir,
Elle surfait sur mon cœur, abattu et sans arme.
Délivrant ses cheveux, de son grand foulard noir,
Ils tombèrent en caresse d’un naturel charme

La beauté était là ! vêtu de sa tristesse.
Un cerne sous ses yeux bleus, rehaussait leurs couleurs.
Ses vêtements disgracieux, cachaient de la finesse
Qui même sans le vouloir la mettaient en valeur.

Même le geste qu’elle faisait, avait de l’élégance
Le balai dans ses mains était de la magie.
J’imaginais l’instant ou j’entrais dans la danse,
La serrant dans mes bras.Ô mon Dieu! j’en rougis!"

Chantal tendresse

  ce qui embellit le désert, c'est qu'il cache un puits quelque part...
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 16 oct 2006 à 18:14
Modifié:  16 oct 2006 à 18:15 par LE PASSANT
Citer     Aller en bas de page

Passionata je suis content qu' il t'ait, j'espère que la

suite sera de même

Merci amitiés

 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 16 oct 2006 à 18:29 Citer     Aller en bas de page


JC je travaille sur la troisième partie il faudra être

patient

------------------------------------------

Chantal j'ai vu que tu n'avais pas lu la première partie

je t'ai laissé un commentaire
---------------------------------------------


Comme c'est gentil MarYjo, tu me laisses toujours de

jolis commentaires et souvent des petits poèmes

j'apprécie beaucoup

Merci je t'embrasse





 
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 18 oct 2006 à 06:08 Citer     Aller en bas de page

Ah oui je l'attends aussi impatiemment cette suite...
Il manque un dessert à ce menu, même si déjà il apparaît en festin.. J'ai savouré chaque ligne iodée.... Dire que j'aime est si peu..

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Galaad


Les mots sont le miroir de l'âme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
3532 commentaires
Membre depuis
22 septembre 2006
Dernière connexion
21 janvier 2018
  Publié: 19 oct 2006 à 15:46 Citer     Aller en bas de page

on voudrait que cela ne se finisse jamais, j attend la suite avec impatience. J adore la douceur des images que tu utilises pour illustrées les scènes elles st remplies de douceur de tendresse avec une pointe d humour. C est génial.
Amicalement

 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 11 nov 2006 à 16:50 Citer     Aller en bas de page


Le temps, prendre le temps de vous lire, répondre aux commentaires, écrire, je ne sais pas comment vous faîtes mais moi j'ai du mal à suivre mais je vais y arriver, et pour cela il faut que je prenne le temps tout et là

Tout cela pour vous remercier tardivement de vos commentaires qui m'encouragent

A bientôt pour la suite...







 
Loup8084


Le Papesite est de retour.. Merci Lalain ) http://papemich.free.fr/
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
395 poèmes Liste
9632 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2003
Dernière connexion
11 octobre 2020
  Publié: 11 déc 2006 à 02:44 Citer     Aller en bas de page


C'est un voyage que tu nous offre là Yvon....

Loup

  http://papemich.free.fr/
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 11 déc 2006 à 09:34 Citer     Aller en bas de page


Oui loup un voyage que j'ai fait au jour le jour

Amitiés

 
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20765 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
10 janvier
  Publié: 22 déc 2006 à 12:30 Citer     Aller en bas de page

Ce voyageur a la preuve que l'amour peut renaître comme un phénix donc...
C'est superbe, j'ai eu un peu de mal avec le vocabulaire de la pêche et de la marine, mais finalement ce poème a tout son charme...
Je vais continuer à lire^^

Amitiés
Justine

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 23 déc 2006 à 16:59 Citer     Aller en bas de page


Merci Justine de ton commentaire, je suis content que cette histoire te plaise, j'espère que la suite te plaira tout au tant...



 
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 7 avr 2007 à 18:35 Citer     Aller en bas de page

Bonjour. je viens de lire la partie deux de ce merveilleux conte toute en poésie, quel conteur vous êtes, j'adore et je le nomîne.À bientôt.Okana

  Nicole chaput. *Okana *...
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 7 avr 2007 à 19:06 Citer     Aller en bas de page


Je suis vraiment touché...

Merci okana pour cette nomination

 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 21 avr 2007 à 14:05 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Akro je viens de rentrer de petites vacances avec mes petits enfants...

Je vois que tu es assidu...Merci pour ton passage

A + amitiés

 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 1er mai 2007 à 17:32 Citer     Aller en bas de page


Merci LACRIMA pour ton passage sur mes lignes...

A très bientôt pour te lire

 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 6 déc 2009 à 09:04 Citer     Aller en bas de page

lerci

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1931
Réponses: 16
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0336] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.