Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 41
Invisible : 0
Total : 41
13369 membres inscrits

Montréal: 10 juil 14:56:01
Paris: 10 juil 20:56:01
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: cinq jours Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
gillesdepont
Impossible d'afficher l'image
Tout poème naît d'un germe, d'abord obscur, qu'il faut rendre lumineux pour qu'il produise des fruit
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
80 poèmes Liste
686 commentaires
Membre depuis
24 avril 2015
Dernière connexion
8 juillet
  Publié: 5 août 2015 à 06:35
Modifié:  5 août 2015 à 11:31 par Emme
Citer     Aller en bas de page

Isabelle en partant,
cinq longs jours
a éteint la lumière de ma vie.
Me voilà plongé dans le noir,
j'ai peur.
Seules mes nuits,
sont blanches,
repeintes,
du blanc de la folie.

Nous nous sommes séparés,
dans les pleurs de la tristesse.
Nous allons nous retrouver,
dans des larmes de joie.
Entre ses deux sanglots,
nos appels,
me rappellent,
combien elle me manque.

Isabelle, ma Douce
que la vie est cruelle
de séparer les amoureux.
Je suis malade,
d'amour !
Je ne veux pas guérir,
je veux juste pouvoir
t'aimer chaque jour
et me trouver beau
dans ton regard.

Gilles

  gilles
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
218 poèmes Liste
12360 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
10 juillet
  Publié: 5 août 2015 à 10:14 Citer     Aller en bas de page

Très émouvant Gilles ! Pense aux retrouvailles ...

Au plaisir de te lire

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
232 poèmes Liste
16432 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
9 juillet
  Publié: 5 août 2015 à 12:17 Citer     Aller en bas de page

pense au retrouvailles gilles
ça effacera toute trace de tristesse
très bel écris
amiçalement

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
717 poèmes Liste
15256 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
10 juillet
  Publié: 5 août 2015 à 15:08 Citer     Aller en bas de page



Un amour lumière qui fait craindre encore la solitude s'il part pour quelques jours...
oui, émouvant ...


galatea



  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
coeursolitaire62


L'école de la vie n'a point de vacances
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
720 commentaires
Membre depuis
30 octobre 2006
Dernière connexion
30 septembre 2019
  Publié: 5 août 2015 à 15:11 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Gilles,

Que c'est magnifique! Que d'amour dans ce texte on ressent bien la tristesse que procure cette séparation juste temporaire. Les retrouvailles n'en seront que plus fortes en émotions

Amitiés

Mik.

  La vie c'est comme une balle de Ping-Pong.Il faut savoir rebondir, afin de retrouver le sourire, avant que ne retentisse le gong!
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14985 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
21 avril
  Publié: 5 août 2015 à 17:00 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Gilles,

Vous serez si heureux de vous retrouver de nouveau tous deux ensemble lors de son retour !
Patiente un peu !
Merci de ce partage !


Mes amitiés

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
gillesdepont
Impossible d'afficher l'image
Tout poème naît d'un germe, d'abord obscur, qu'il faut rendre lumineux pour qu'il produise des fruit
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
80 poèmes Liste
686 commentaires
Membre depuis
24 avril 2015
Dernière connexion
8 juillet
  Publié: 5 août 2015 à 18:01 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,

Merci de vos passages et de vos commentaires, vous me touchez beaucoup.
Je ne sais quoi répondre, les mots me manquent pour exprimer tout ce que je ressent.

Du fond du cœur je vous dis MERCI.

Gilles

  gilles
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 931
Réponses: 6
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0260] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.