Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 51
Invisible : 1
Total : 54
· Solitas
Équipe de gestion
· Catwoman
13084 membres inscrits

Montréal: 18 juin 15:50:25
Paris: 18 juin 21:50:25
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Je T’aime, Qu’en Penseront Les Autres ? Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
238 poèmes Liste
8182 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
18 juin
  Publié: 22 sept 2015 à 12:03
Modifié:  23 sept 2015 à 01:27 par Catwoman
Citer     Aller en bas de page

À l’occasion d’une soirée.
Devenant nuit et petit matin.
Avec de fortes consommations d’alcools,
En mêmes temps que tous les autres...
.
Les notions de l’autre, n’ayant plus d’âges,
Mais seulement des attirances sexuelles,
À l’occasion d’un bain de minuit,
En tenues d’Adam et Eve,
Les corps-à-corps dans l’eau,
Ont libéré les tabous, les réserves de légalités,
Les oublis des limites, pour faire naître les dons de l’un à l’autre.
En caresses, en chamades, et en coït.
Mutuellement appréciés.
.
Ha oui, il s’agit de DOMINIQUE, non libre, de cinquante ans.
Et de CLAUDE, pour qui c’est la première fois, de dix-sept ans.
Tous deux, n’ayant aucune approche familiale,
Et sans protection de convenances.
.
Ces deux personnes se découvrent avoir envie de vivre ces sentiments,
Envisagent de se revoir, prennent rendez-vous, et se séparent.
.
Regard, en toutes sincérités, quelles sont tes pensées ?
.
DOMINIQUE peut être une femme, mais peut être aussi un homme.
Une personne consciente d’avoir initié une personne pour sa première fois.
DOMINIQUE sait que pour CLAUDE, cette personne initiée, cette initiation restera gravée pour toujours dans ses pensées.
.
CLAUDE peut être un jeune homme, mais peut-être aussi une jeune fille.
Une personne qui fantasmait, qui était chargée d’attentes, de rêves.
Une personne consciente de franchir l’état d’adolescence, pour celui d’adulte.
.
Regard, tu es la moitié de DOMINIQUE, en mari ou épouse, qu’attends-tu de DOMINIQUE ?
.
DOMINIQUE, envisage de faire vivre une continuité en secrets, aux risques que CLAUDE en parle à ses proches. Et que toi moitié de DOMINIQUE, en mari ou épouse, tu apprennes cette situation. Comment crois-tu que tu vas réagir ?
.
DOMINIQUE, t’en parle (à toi sa moitié, mari ou épouse) en te demandant, que tu ne lui en tiennes pas rigueur, et que tu saches l’aider, à faire comprendre à CLAUDE, qu’il ne peut pas y avoir de suites. Te sens-tu disponible, pour un tel cheminement ?
.
Les parents de CLAUDE, ayant eu connaissance de cet événement, veulent savoir, pourquoi cet événement a pu avoir lieu. Toi, moitié de DOMINIQUE, en mari ou épouse, te sens-tu capable, par amour envers DOMINIQUE, d’accepter de rassurer ses parents ?
.
Oui, je le conçois, la loi peut s’en mêler, (cinquante et dix sept ans), toi moitié de DOMINIQUE, mari ou épouse, et vous les parents de CLAUDE, êtes-vous prêts, à affronter les médias, et les sanctions de la loi ?
.
Je mets ce texte sans commentaires possibles.
Mais, si toi regard, tu ressens l’envie d’en faire un prolongement de pensées, tu peux m’accompagner par MP. Je serais heureux, d’aborder les diverses problématiques.
.

Le sujet est grave ?
Regard, envisage-le,
Comme étant possible.
.
Sois DOMINIQUE,
Pour essayer de comprendre,
Le réel de CLAUDE.
.
Toi la moitié,
En mari ou épouse,
Pense à DOMINIQUE.
.
Cette expérience,
Entre DOMINIQUE et CLAUDE,
Dois-tu la détruire ?
.
N’oublie pas CLAUDE,
Même si c’est illégal,
C’était du bonheur.

 
❀ninette1952


L'enfant qui ne joue pas n'est pas un enfant, mais l'homme qui ne joue pas a perdu à jamais l'enfant
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
459 commentaires
Membre depuis
9 février 2016
Dernière connexion
15 juin
  Publié: 23 août 2016 à 08:56 Citer     Aller en bas de page

Quelle réflexions sur ce texte
bisous doux de ninette

  Il faudrait vivre ses rêves avant d'avoir trop de regrets
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
238 poèmes Liste
8182 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
18 juin
  Publié: 24 août 2016 à 02:11 Citer     Aller en bas de page

bonjour NINETTE,
je suis heureux de pouvoir te relire.
il existe d'autres situations de la vie courante
qui font réfléchir à des inconforts dont peu de personnes
envisagent de prendre le temps d'avoir d'autres regards.
1 - imagine aborder la perte d'un enfant, de devoir l'accepter, d'envisager des formes d'accompagnements, ne pouvant empêcher des indélicats d'en parler.
2 - imagine d'avoir un conjoint ou une conjointe, qui par lassitudes des non nouveautés, se laisse tenter par des possibilités extérieures, une moitié que tu veuilles récupérer à tes intimités, est-ce qu'une forme de confidence avec une personne de confiance, pour donner vie à un tel retour à de la légitimité, en sachant se servir de ces écarts pour compléter sans reproches, mais par des échanges conversationnels constructifs, pour que les valeurs partagées n'est pas à re craindre de tels séismes.
3 - comment faire sortir de dépendances, alcool, sexe sans limitations, drogue, vitesses en véhicules, les sensations des jeux et des rêves de richesses, les temps passés devant des écrans, et il en existe bien d'autres. est-il possible de pouvoir en faire des échanges hors des interventions des contraintes des pouvoirs publics ou de la justice.
avais-tu pensé que le texte de départ pouvait ouvrir des horizons comme 1-2-3 ?

 
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
733 poèmes Liste
4130 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 28 août 2016 à 12:07 Citer     Aller en bas de page

superbe poème qui invite à la réflexion!

merci SAMAMUSE, pour cet original et remarquable partage,

délicieuse soirée,

sincères amitiés,

Josette

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
238 poèmes Liste
8182 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
18 juin
  Publié: 29 août 2016 à 02:46 Citer     Aller en bas de page

ces regards inhabituels,
qui aux départs des circonstances,
peuvent paraître être dérangeants,
une fois que les conventions des vivres ensembles
semblent être devenus des considérations humanisées,
les valeurs d'amours,
ne seront plus jamais des carcans de regrets.
elles deviendront peut-être des inconforts
à accepter dans les attitudes des esprits dits légalisés
ou des proches qui ressentiront comme des blessures à leurs
rôles d'accompagnements, parfois de monopoles, de peur d'affronter certaines réalités d'impulsions.
merci pour avoir ouvert en vous ces autres regards.
en espérant pouvoir offrir des lieux de ressourcements aux personnes qui désireront revenir dans la réalité des autres.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 663
Réponses: 4
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0259] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.