Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 12
Invisible : 0
Total : 14
· joycebardawil · Zilcah
13121 membres inscrits

Montréal: 19 nov 19:21:52
Paris: 20 nov 01:21:52
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes d'amour :: Mais le dicton mentait... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
TitiKJ
Impossible d'afficher l'image
Ne laissons pas pousser l'herbe sur le chemin de l'amitié.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
139 poèmes Liste
189 commentaires
Membre depuis
11 février 2013
Dernière connexion
4 juillet 2018
  Publié: 23 sept 2015 à 09:21
Modifié:  24 sept 2015 à 15:33 par Catwoman
Citer     Aller en bas de page

Un dicton prétendrait: "En amour comme en cuisine, ce qui est vite fait, est mal fait... ‘’
Cette petite fable, pour démontrer l'imposture du dicton.......

Dans un tout premier temps au sortir de l’école
J’avais choisi, pourquoi ? de faire cuisinier ??
Ayant certainement le goût des casseroles,
Que j’ai, depuis longtemps, accrochées au fessier!!

Je fus d’abord cuistot, Chez Monsieur Cannibale,
Qui me dit : chef ce soir, je veux des fruits de mer,
Allez donc me pécher, demande pas banale,
Quelques hommes grenouilles, dont un pour le dessert !!

Je partis très bientôt de ce bizarre endroit,
Pour faire le serveur, mais au premier client
Qui me dit :- ‘’servez vous des nouilles, ici-bas’’
Je répondis : ‘’on sert tout l’monde, évidement’’.

Après cette expérience, mauvaise, j’en conviens,
Il me fallut admettre que je n’étais pas fait,
Pour faire le serveur, et là qu’intervient,
L’épisode tragique que je vais vous conter.

Dans un restaurant chic, ou j’allais déposer
Ma demande d’emploi, une femm’ me manda,
Charmante au demeurant, aux appâts bien posés,
Qui était la patronne, et ainsi s’exprima :

Mon époux, chef cuistot, recherche un cuisinier,
Travailleur et ardent, et en capacité,
De suppléer le chef, travail routinier,
Quand celui-ci, âgé, est un peu éreinté.

C’était ma bonne fée, qui m’avait, là, guidé,
Vers cette belle adresse, restaurant 3 étoiles,
Ou j’allais, j’espérais, pouvoir valider
Mon acquis et mes dons ; enfin toucher le Graal !

Je ne fus pas déçu, au fil des services,
Je démontrai combien, j’étais à la hauteur,
Le chef me révélait ses astuces et les vices,
Que tout bon maître queux, doit connaître par cœur.

En dehors du boulot, il me faut l’avouer
J’avais aussi repris l’activité du chef,
Auprès de son épouse, avec qui je jouais,
A la bête à deux dos, et c’était tout bénef

Le patron l’apprenant, ne fut pas arrangeant
J’avais pourtant rempli la mission, convenue
J’avais été ardent, tout en prenant mon temps,
Quand à mon savoir faire, Madame l’eut reconnu……

Ne croyez, surtout pas, à l’adage du jour,
Qui prétend qu’il faudrait, toujours, prendre son temps,
En cuisine d’abord et aussi en amour,
Car si cela est vrai, ce n’est pas gratifiant...

  Le Kajoleur
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 294
Réponses: 0
Réponses uniques: 0
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0220] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.