Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 34
Invisible : 0
Total : 36
· Sucia Sonia · Cidnos
13209 membres inscrits

Montréal: 29 jan 14:11:21
Paris: 29 jan 20:11:21
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Journal :: Introspection. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Je ne suis qu'un reflet, vous êtes cet abîme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
310 poèmes Liste
17948 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
29 janvier
  Publié: 3 mars 2008 à 15:06
Modifié:  3 mars 2008 à 15:12 par Bestiole
Citer     Aller en bas de page

Winter de Vivaldi, par Nigel Kennedy

Toujours courir vers ce qui m'échappe et ne pas sentir les mains qui me retiennent glisser de mes doigts fuyants.

Faut il que je souffre pour me sentir vivante ? Pour éprouver les limites de ma raison, je l'ai malmenée bien souvent, au fouet de mon émotivité.
J'aurais voulu écrire au passé mais c'est tellement présent encore.

Tout se disloque, et j'en suis la seule responsable. A vouloir le danger des relations fortes, comme autant d'alcool ou noyer ses douleurs d'antan. Celles que l'on ne pourra jamais panser à ma place.

Il n'y a plus rien devant que des carrefours où je prendrais encore la mauvaise direction. Certains disent que de prendre conscience c'est déjà un grand pas. Moi j'ai gravi des kilomètres vers cette autre moi meme autodestructrice, brisant comme du verre les liens si fragiles que j'avais cousu de temps, d'envie, et de silences si parlants.

Je vous aime mais je ne sais pas aimer.
J'ai ce masochisme obsessionnel qui me rend agressive et incontrôlable. A croire qu'il me faut etre en lambeaux pour succomber au poison de ma démence.
Vous me disiez hier que je serais prete à tout pour un peu d'amour.

A la lueur de ces déchirures que j'inflige j'ai compris que je ne cherchais qu'à me prouver qu'on ne pouvait pas m'aimer, qu'il fallait toujours mettre en doute vos mots, vos actes, vos regards.

Il n'est pas de recul assez long pour rattraper ce qu'on ne recoud jamais.. la certitude d'avoir été moi même alors que la folie disposait de mon corps, de mon coeur et de mon âme, et qu'elle s'inoculait silencieuse au fil de nos amitiés désormais foutues.

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Naej  Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
3766 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2008
Dernière connexion
26 septembre 2019
  Publié: 3 mars 2008 à 16:29 Citer     Aller en bas de page



Nigel Kennedy, j'adore !

  Carpe diem...
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Je ne suis qu'un reflet, vous êtes cet abîme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
310 poèmes Liste
17948 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
29 janvier
  Publié: 13 mars 2008 à 10:38 Citer     Aller en bas de page

Merci de ton passage

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Je ne suis qu'un reflet, vous êtes cet abîme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
310 poèmes Liste
17948 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
29 janvier
  Publié: 11 juil 2008 à 17:43 Citer     Aller en bas de page

Ne t'excuse pas Anne, ton épanchement me touche énormément ... je te remercie bien tard donc c'est à moi de m'excuser, peut etre la question est surtout : est on capable de savoir ce que vaut notre amour ? seuls ceux qui le reçoivent peuvent le dire au final .... Bisous

Lumi, si si tu peux dire que tu as compris. Les émotions savent se transmettre des fois .... merci pour tes mots

merci l'insoumise

Jb, bien sur que tout ça m'appartient .... juste envie de le coucher noir sur blanc, et c'est vrai que quand on regarde du mauvais coté, on ne voit que de mauvaises choses aujourd'hui j'essaye de plus en plus de vivre en positif mais parfois ça remonte ... n'empeche je suis également la seule à pouvoir réaliser combien ce que j'ai écrit là n'est rien comparé à ce que je pensais à 18 ans ...
Quant aux coups d'archets, chez moi ils ont trouvé une cible immanquable

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Je ne suis qu'un reflet, vous êtes cet abîme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
310 poèmes Liste
17948 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
29 janvier
  Publié: 15 sept 2008 à 14:23 Citer     Aller en bas de page



Merci dom

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 790
Réponses: 4

Page : [1]

Seriez-vous prêts à contribuer activement dans une mise en version audio des textes d'auteurs du site (sous condition d'accord de la part de ceux-ci bien entendu) ?

État du vote : 1016/13185

8.7%
 
 88 votes : Non, en fait je reste assez neutre par rapport à une initiative de ce genre.

7.7%
 
 78 votes : Non, cela ne m'intéresse pas

4.9%
 
 50 votes : Non, je ne crois que ce soit une bonne idée

15.8%
 
 161 votes : Non, mais ça peut être intéressant

1.8%
 
 18 votes : Aucun souci, je fais cela tous les jours

10.7%
 
 109 votes : Oui, pas de problème, je sais que je pourrais

19.3%
 
 196 votes : Oui, mais je ne suis pas sûr de savoir le faire

31.1%
 
 316 votes : Oui, mais je ne vois pas comment

 

 
Cette page a été générée en [0,0459] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.