Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 32
Invisible : 0
Total : 37
· mido ben · PaulMUR · Lachésis (Moirae) · Fried · samamuse
13123 membres inscrits

Montréal: 16 juin 13:05:36
Paris: 16 juin 19:05:36
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Partages D’intimités Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
samamuse

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
237 poèmes Liste
8165 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 10 oct 2015 à 03:57
Modifié:  10 oct 2015 à 05:08 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page

Le titre peut vous faire naître un écho.
Sachez lire au-delà des mots.

Ce texte illustre des preuves d’amours,
Rien d’érotique y fait jour.

Le partage d’intimités,
Est une forme de reconnaissance,
Qui sait se contrôler,
Pour éprouver des jouissances.

Le partage est une communion,
Qui se fait en pensant à l’autre, d’abord.
En actes, limites, et conversations.
Pour tenir compte des accords.

L’un et l’autre doivent apprendre à se guider,
En réglant intensités et cadences,
Avec des vocabulaires institués.

Les vécus évitent les soumissions.
Favorisent les reconnaissances,
Fuyant les compétitions.

L’acte communié doit contenir,
Le faire... le fait... et redéfinir.

La forme de ce texte peut surprendre,
La poésie est temps pour comprendre.

C’est un acte d’humains,
Qui respectent chacun,
D’intimes, dans ces soins.
.
Une preuve d’amour,
Qui soit communiée,
Où tout, est fait pour.
.
Quelle évidence,
Ça se découvre sur le tas.
Pourquoi les échecs ?
.
La consommation,
N’a plus rien d’intime,
L’autre n’existe pas.
.
Oui ? Pourquoi ce texte ?
Ils semblent être oubliés,
Ces essentiels.

 
samamuse

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
237 poèmes Liste
8165 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 10 oct 2015 à 09:01 Citer     Aller en bas de page

je pensais mettre ce texte en réponse non autorisés.
pour éviter de devoir lire des réactions de lecteurs ou lectrices qui soient perturbées par de telles allusions.
pour les échecs... sauter une dame avec un pion, quand le cavalier fou tien la tour pour cacher les yeux du roi...
j'ai éprouvé l'envie de partager ces quelques lignes pour faire penser aux respects de l'autre partenaire.
pour certains regards, cette intervention est complètement utopique. les appelles de la nature étant insondables.

 
mido ben

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
230 poèmes Liste
15366 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 10 oct 2015 à 13:01 Citer     Aller en bas de page

j'ai aime te lire
amicalement

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
samamuse

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
237 poèmes Liste
8165 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 12 oct 2015 à 04:51 Citer     Aller en bas de page

je suis heureux de ne pas l'avoir mis en réponses non autorisées, (le texte), vos commentaires me motivent énormément dans les cheminements que je suis en train de faire en apprentissages de mon âme actuelle.

le passage par les échecs m'a fait naître un regard différent, qui me fut nécessaire pour les non dits de ce (développement -00 pour nourrir les 01 et 02 qui suivent, tous mes textes ont un N° d'enregistrement en texte de base et des 01 à... pour les développements ou autres regards)

merci "IMPARFAIT", certains regards semblent être nécessaires pour ouvrir d'autres formes de regards; l'humour, les remises en causes, les oppositions constructives proposant autre chose, en font parties.

merci MIDO BEN, ATHENA, CRAYON GRIS.

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14959 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
14 juin
  Publié: 13 oct 2015 à 17:35 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Samamuse,

Merci pour le partage !


Mes amitiés

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
samamuse

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
237 poèmes Liste
8165 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 14 oct 2015 à 02:30 Citer     Aller en bas de page

merci SYBILLA

 
Lolla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
6 poèmes Liste
15 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2015
Dernière connexion
16 décembre 2015
  Publié: 28 nov 2015 à 12:41
Modifié:  28 nov 2015 à 12:48 par Lolla
Citer     Aller en bas de page

Citation de samamuse
Le titre peut vous faire naître un écho.
Sachez lire au-delà des mots.

Le partage d’intimités,
Est une forme de reconnaissance,
Qui sait se contrôler,
Pour éprouver des jouissances.

Le partage est une communion,
Qui se fait en pensant à l’autre, d’abord.
En actes, limites, et conversations.
Pour tenir compte des accords.

L’un et l’autre doivent apprendre à se guider,
En réglant intensités et cadences,
Avec des vocabulaires institués.

C’est un acte d’humains,
Qui respectent chacun,
D’intimes, dans ces soins.
.
Une preuve d’amour,
Qui soit communiée,
Où tout, est fait pour.
.




Un très beau texte sur une chose qui n'existe plus de nos jours!!...mais c'en ai que mon opinion!!...merci Sam!!

Amicalement Lolla!

 
Lolla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
6 poèmes Liste
15 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2015
Dernière connexion
16 décembre 2015
  Publié: 28 nov 2015 à 12:44 Citer     Aller en bas de page

De nos jours c'est plutôt ainsi!!...

La consommation,
N’a plus rien d’intime,
L’autre n’existe pas....

 
samamuse

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
237 poèmes Liste
8165 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 30 nov 2015 à 03:03 Citer     Aller en bas de page

bonjour LOLLA, et à tous les regards qui oseront s'y attarder.

De nos jours c'est plutôt ainsi!!...

La consommation, (j'essaie de donner forme à un semblant de thèse, sur la dualité, entre la consommation et la communion. si le document arrive à avoir une introduction qui tienne la route, la liste d'inventaire de tous les textes sauvegardés et de leurs commentaires, et une invitation vers de nouveaux horizons, malheureusement pour certaines personnes ce sera un peu de la philosophie.)
N’a plus rien d’intime, (si mais en deux lieux séparés, par manques d'apprentissages, toutes rencontre voulant exprimer de l'intimité, sourires, embrassades de bras et de bouches, autorisations demandées et accordées à des contacts manuels, le reste devrait faire l'objet des attentes, des limites, des commentaires en cours pour guider et orienter, et de temps de repos toujours unis pour reprendre des forces et permettre des transferts d'énergie nécessaires et là pour les deux intimités qui en prendront conscience, c'est tout un programme, c'est ça une communion, il suffit de vouloir la faire vivre, et alors...)
L’autre n’existe pas.... (si pour l'utilité du moment, avec deux regards différents. celui de l'occasion. et celui de l'abandon. que seront les deux souvenirs ?)

mille excuses pour m'être attardé, sur ces quelques mots, sujet qui me tien à coeur, et pour lequel j'ai des difficultés à connaître les espoirs de 50% de ces 2 regards. (en mots bien sûr)

LOL.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 933
Réponses: 8
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0469] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.