Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 27
Invisible : 0
Total : 29
· Tychilios · Flora Lynn
13202 membres inscrits

Montréal: 16 sept 18:50:28
Paris: 17 sept 00:50:28
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Autres poèmes :: la forêt comme une merveille... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1015 poèmes Liste
16386 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
21 août
  Publié: 10 avr 2007 à 09:44
Modifié:  20 avr 2007 à 06:13 par (...)
Citer     Aller en bas de page

je suis homme qui déambulait
En sa bulle de nostalgie,de tristesse...si peu gai.
Puis je l'ai vue,
Elle m'a aspiré loin des bruyantes rues.

Dans la forêt qui se recueille,
J'ai vu la vie comme une merveille.
Comme la fleur naissante,
Odeur enivrante.

J'ai vu les arbres grandir enfin,
Leurs racines buvant la pluie,comme la femme qui donne le sein.
Troncs gigantesques,imposants,
Poussant comme l'enfant devenu adolescent.

Je revois le passé…Oui,j'ai fait des erreurs dans ma vie...
Et j'avais mal comme si j'étais perdu en un champ d'orties.
Les pieds rougis jusqu'au sang,
Meurtris,quand je me souvenais des errances d'avant.

J'aurais pu m'enfoncer dans la terre tant de soirs,
Partir dans un mutisme du au désespoir.
Mais au travers des feuilles,le ciel d'été
M'avait fait retrouver le courage...au loin,la morosité.

Et pourtant,un funeste jour,j'ai croisé la reine,
Qui partait vers la ruche en peine...
Aller-retour sans cesse,
Dites-moi alors,où est l'ivresse?

Interrogations vaines,
Alors que l'amour coule en mes veines.
Et cette forêt qui m'a vu avec mes joies,avec mes doutes,
Me montrera encore la route....

 
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 20 avr 2007 à 06:15 Citer     Aller en bas de page

"Leurs racines buvant la pluie,comme la femme qui donne le sein"

Très belle image !!

Beaucoup de chlorophylle et d'oxygène dans tes mots.. La force s'y puise... J'ai beaucoup aimé..

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
ARABESQUES
Impossible d'afficher l'image
Les poètes portent en eux les secrets qui lient la Terre aux astres: Bonnard
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
5977 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
21 décembre 2012
  Publié: 23 mai 2009 à 11:49 Citer     Aller en bas de page

Se ressourcer dans les bras de mère Nature, si maltraitée! Renaître pour continuer la route...et supporter les rues grises et sales.
Merci pour cette brise fraîche
Amicalement

  Un grand voyage commence toujours par un...premier pas
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2346
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0230] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.