Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 21
Invisible : 0
Total : 23
· samamuse · Naej
13206 membres inscrits

Montréal: 20 sept 04:04:15
Paris: 20 sept 10:04:15
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Le vieux chêne n'est plus.......... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
TitiKJ
Impossible d'afficher l'image
Ne laissons pas pousser l'herbe sur le chemin de l'amitié.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
139 poèmes Liste
189 commentaires
Membre depuis
11 février 2013
Dernière connexion
4 juillet 2018
  Publié: 29 nov 2015 à 01:56
Modifié:  29 nov 2015 à 15:15 par Tilou8897
Citer     Aller en bas de page

Le vieux chêne est tombé, soudain le temps s’arrête,
Celui que l’on croyait plus fort que la tempête,
À cette nuit cédée, sous la risée des ans,
Lui qui eut si souvent défié les ouragans.

Il est de ces instants où la question demeure,
Il est de ces instants où notre vie se meurt,
Au travers du départ de celui qu’on honore,
Ce jour nous a quittés vers un lieu qu’on ignore.

Son aura protectrice, désormais fait défaut,
Aurons-nous la vigueur d’attiser son flambeau ?
Nos demains s’interrogent orphelins du repère,
Qui fléchait nos chemins, empêchant les ornières.

Il faut laisser le temps, aux larmes de sécher,
Il nous faudra du temps, pour qu’on puisse accepter
Qu’il ne sera plus là pour éclairer nos routes.
Le vieux chêne n’est plus, et désormais je doute…

  Le Kajoleur
TitiKJ
Impossible d'afficher l'image
Ne laissons pas pousser l'herbe sur le chemin de l'amitié.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
139 poèmes Liste
189 commentaires
Membre depuis
11 février 2013
Dernière connexion
4 juillet 2018
  Publié: 29 nov 2015 à 04:39 Citer     Aller en bas de page

ci joint modif effectuées..........

  Le Kajoleur
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
2756 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
14 septembre
  Publié: 30 nov 2015 à 04:52 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,
J'ai bien aimé ton texte et l'image de ton chêne.
Merci à toi pour ce joli partage

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
448 poèmes Liste
21906 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
31 août
  Publié: 30 nov 2015 à 10:15
Modifié:  30 nov 2015 à 10:16 par ode3117
Citer     Aller en bas de page

Et quand on parle d'arbres, je suis toujours très attentive à ce qui peut leur arriver.
Les tempêtes ont déraciné des arbres centenaires, quelle catastrophe.
Et quand on abat un arbre, je l'entends pleurer même si je suis loin de lui.
Protégeons nos forêts
Bien amicalement ODE 31 - 17
Merci pour ce poème que j'ai grandement apprécié

  OM
Ombline


Je ne trempe pas ma plume dans un encrier mais dans la vie. Blaise Cendrars
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
1120 commentaires
Membre depuis
25 février 2014
Dernière connexion
3 juillet
  Publié: 30 nov 2015 à 15:51 Citer     Aller en bas de page

L'absence d'un être cher se blottit trop souvent dans les larmes et la souffrance .... il est toujours difficile de l' accepter ... La mort sera toujours là pour tous, forts ou moins forts... jolie façon de le dire avec l'image du chêne...

Une magnifique poésie ..

Amitiés

  La musique exprime ce qui ne peut pas être dit mais qui est impossible de taire. Victor Hugo
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
56 poèmes Liste
1652 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
9 septembre
  Publié: 2 déc 2015 à 15:16 Citer     Aller en bas de page

Superbe ....on pourrait faire l'analogie avec la mort du patriarche ds une famille ! Des deux côtés ce sont les racines qui meurent et le vide qui s'installe !
Le dernier quatrain renforce l'idée que j'ai de votre poème ...du majestueux et j'y fais un mélange de sentiments entre l'arbre et la famille!

merci

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 525
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0232] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.