Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 491
Invisible : 0
Total : 494
· Wilhelm · Avraham
Équipe de gestion
· In Poésie
13372 membres inscrits

Montréal: 4 juil 02:27:59
Paris: 4 juil 08:27:59
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: L'oubli Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 3 :: Répondre
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
217 poèmes Liste
12343 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
3 juillet
  Publié: 4 déc 2015 à 08:28
Modifié:  10 mars 2016 à 11:17 par Emme
Citer     Aller en bas de page

Si jamais j’oubliais des morceaux de ma vie
Frappée d’un certain mal que l’on saurait nommer
Si j’oubliais mon nom, jusqu’à mon propre esprit
Offrant d’autres sillons à mon âme égarée...

Si un jour ma mémoire optait pour d’autres voies
Des chemins de traverse absents de toute carte
Oubliant vos visages et le son de vos voix
La couleur de vos yeux, brouillant toutes mes traces...

Si un jour au plafond venait une araignée
Tissant de ses agiles pattes son filet
Entoilant mon cerveau déchu de liberté
Comme un ordinateur, disque dur fragmenté...

Si jamais je perdais le nord de mes pensées,
Divaguant au hasard le long d’autres journées
Devenues innombrables à force de passer,
Et qu’outre mon hiver passeraient les étés...



À vous que j’ai croisés ou que j’ai côtoyés
L’espace d’un instant ou pendant des années
Quels que soient les moments que l’on a partagés
Les rires et les pleurs, le bon et le mauvais

Je veux que vous sachiez
Que je vous ai aimés

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
217 poèmes Liste
12343 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
3 juillet
  Publié: 4 déc 2015 à 10:07 Citer     Aller en bas de page

Citation de athena
AMOUR ! mais très triste, qui arrache le cœur
Ma p'tite Isabelle tu ne perdra pas le nord IMPOSSIBLE sinon et bien tu te dirigera vers le sud Hein !

Des pour toi



Ah ma p'tite Laure, j'espère ne jamais le perdre le NORD ... Mais j'ai bien noté ton invitation à me diriger vers le sud ..., je m'en souviendrai

Des pour toi aussi !

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
MUSCADE


Je ne peux m'empêcher ces quelques rimes en vrac, c'est mon petit péché... y a que rime qui m'aille
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
189 poèmes Liste
1877 commentaires
Membre depuis
18 septembre 2015
Dernière connexion
17 juin
  Publié: 4 déc 2015 à 10:18
Modifié:  4 déc 2015 à 11:04 par MUSCADE
Citer     Aller en bas de page

Très émouvant ce texte

Ou la peur se distille à chaque strophes
Celle de l'oubli
Mais l'amour qui a parcouru l'existence
Reste un bouquet fleuri en permanence.

Bisous - Muscade

  MUSCADE
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
217 poèmes Liste
12343 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
3 juillet
  Publié: 4 déc 2015 à 10:23 Citer     Aller en bas de page

Citation de Muscade
Très émouvant ce texte

Ou la peur se distille à chaque strophes
Celle de de l'oubli
Mais l'amour qui a parcouru l'existence
Reste un bouquet fleuri en permanence.

Bisous - Muscade



Merci Muscade de ton passage sous mes mots ... et de ton bouquet fleuri qui me va droit au cœur

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
232 poèmes Liste
16419 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
3 juillet
  Publié: 4 déc 2015 à 10:24 Citer     Aller en bas de page

très plaisante lecture
l'amour et l'oubli ne sont jamais
compatible

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
217 poèmes Liste
12343 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
3 juillet
  Publié: 4 déc 2015 à 10:26 Citer     Aller en bas de page

Citation de mido ben
très plaisante lecture
l'amour et l'oubli ne sont jamais
compatible



Merci MIDO BEN d'être passé par là ! Il est une sorte d'oubli que l'on ne choisit pas, quand il est maladie ...

Amicales pensées

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
217 poèmes Liste
12343 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
3 juillet
  Publié: 4 déc 2015 à 10:50 Citer     Aller en bas de page

Citation de Vénusia
l'oubli arrive sans qu'on le veuille hélas j'ai eu le cas chez moi.
touchant texte que le tien merci de ce partage
belle soirée



Merci VENUSIA de ton retour, c'est sûr qu'on ne choisit pas, et je trouve cela tellement poignant de voir des personnes âgées oublier leur vie ... ça me touche bcp

Amicales pensées

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
493 poèmes Liste
23037 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
3 juillet
  Publié: 4 déc 2015 à 11:46 Citer     Aller en bas de page

C'est tellement bien écrit et si touchant, malheureusement cette maladie touche des personnes de plus en plus jeunes, c'est terrible pour elles et la famille qui les entoure.
J'espère de tout cœur que tu pourras longtemps écrire comme tu le fais si bien et échapper à ce dur fléau, cette maladie qui fait tant de dégâts.
Bises MASCHOUNE
ODE 31 - 17

  OM
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
161 poèmes Liste
4669 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
3 juillet
  Publié: 4 déc 2015 à 11:55 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Isabelle

Beau texte émouvant
" Si jamais je perdais le nord de mes pensées
Divaguant au hasard le long d'autres journées
Devenues innombrables à force de passer,
Et qu'outre mon hiver passeraient les étés"


Cette dernière strophe me touche au plus profond car je pense à maman qui est restée
six longues années enfermée dans un hôpital psychiatrique.

Amitiés

  Poésie, la vie entière
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
217 poèmes Liste
12343 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
3 juillet
  Publié: 4 déc 2015 à 12:02 Citer     Aller en bas de page

Citation de ODE 31-17
C'est tellement bien écrit et si touchant, malheureusement cette maladie touche des personnes de plus en plus jeunes, c'est terrible pour elles et la famille qui les entoure.
J'espère de tout cœur que tu pourras longtemps écrire comme tu le fais si bien et échapper à ce dur fléau, cette maladie qui fait tant de dégâts.
Bises MASCHOUNE
ODE 31 - 17



Merci ODE ton message me touche !

Amicales pensées

Citation de Ulm47
Bonjour Isabelle

Beau texte émouvant
" Si jamais je perdais le nord de mes pensées
Divaguant au hasard le long d'autres journées
Devenues innombrables à force de passer,
Et qu'outre mon hiver passeraient les étés"

Cette dernière strophe me touche au plus profond car je pense à maman qui est restée
six longues années enfermée dans un hôpital psychiatrique.

Amitiés



Merci ULM47 d'être touché dans ta chair par mes mots ... je suis émue par ton commentaire

Amicales pensées

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Vincendix

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
361 commentaires
Membre depuis
5 septembre 2015
Dernière connexion
21 novembre 2016
  Publié: 4 déc 2015 à 15:22 Citer     Aller en bas de page

Un poème d'une profondeur émouvante, tellement réaliste et en plus très bien écrit.
Je crois tout de même que faire travailler son cerveau est la meilleure prévention contre cette terrible maladie de l'oubli.

 
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
217 poèmes Liste
12343 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
3 juillet
  Publié: 5 déc 2015 à 03:55 Citer     Aller en bas de page

Citation de lechantdupossible
Terrible maladie que je ne saurai nommer moi aussi et qui touche nombreuses gens. Toutes les familles y sont confrontées un jour ou l’autre directement ou indirectement. C’est terrible que de perdre « la boule » pour soi-même mais encore plus pour l’entourage. Comme tu le dis si bien « le disque dur est fragmenté » mais « je veux que vous sachiez
que je vous ai aimés ». L’amour quoi qu’il arrive doit triompher.



Merci Jean-Stéphane d'avoir apporté ta touche personnelle en écho à mes mots !

Amicales pensées

Citation de Vincendix
Un poème d'une profondeur émouvante, tellement réaliste et en plus très bien écrit.
Je crois tout de même que faire travailler son cerveau est la meilleure prévention contre cette terrible maladie de l'oubli.



Merci Vincent de tes compliments qui me touchent
Amicales pensées

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
217 poèmes Liste
12343 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
3 juillet
  Publié: 5 déc 2015 à 06:04 Citer     Aller en bas de page

Citation de Ale
Bonjour Isabelle,

C'est fort et poignant. J'aime beaucoup.

Alexandre.



Merci à toi Alexandre, je suis touchée

Amicales pensées

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
217 poèmes Liste
12343 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
3 juillet
  Publié: 5 déc 2015 à 06:27 Citer     Aller en bas de page

Citation de Lilania
Moi je dirai que c'est émouvant, une fois encore..
Merci pour ce moment Isabelle



Merci à toi Lil, d'avoir lu et apprécié les mots de l'oubli !

Amicales pensées

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
778 poèmes Liste
4131 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
12 novembre 2019
  Publié: 5 déc 2015 à 11:59 Citer     Aller en bas de page

magnifique poème vraiment très émouvant !


Nous ne pouvons hélas prévoir notre avenir, mais sois certaine que les tiens n'oublieront pas tout l'amour que tu sais si bien leur témoigner !

merci Isabelle pour ce sincère et touchant partage,

délicieuse soirée,

sincères amitiés,

Josette



 
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
217 poèmes Liste
12343 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
3 juillet
  Publié: 5 déc 2015 à 13:01 Citer     Aller en bas de page

Citation de Josette
magnifique poème vraiment très émouvant !


Nous ne pouvons hélas prévoir notre avenir, mais sois certaine que les tiens n'oublieront pas tout l'amour que tu sais si bien leur témoigner !

merci Isabelle pour ce sincère et touchant partage,

délicieuse soirée,

sincères amitiés,

Josette



Merci Josette d'être passée et d'avoir apprécié !
Amicales pensées

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
ticia


petit ange qui me guide, ne m abandonne pas
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1510 commentaires
Membre depuis
11 octobre 2011
Dernière connexion
26 janvier 2019
  Publié: 5 déc 2015 à 18:24 Citer     Aller en bas de page

Il m'arrive de penser aussi à ce que serait ma vie si un jour je devais oublier jusqu'au visage de ceux que j'aime !..terrible..
Merci pour ce beau texte
Amitiés

  aime la vie même si elle te deçoit
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
217 poèmes Liste
12343 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
3 juillet
  Publié: 6 déc 2015 à 02:25 Citer     Aller en bas de page

Citation de ticia
Il m'arrive de penser aussi à ce que serait ma vie si un jour je devais oublier jusqu'au visage de ceux que j'aime !..terrible..
Merci pour ce beau texte
Amitiés



Merci Ticia d'avoir apprécié mon poème, et d'avoir compati à cette douloureuse expérience

Amicales pensées

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
386 poèmes Liste
4174 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
4 juillet
  Publié: 7 déc 2015 à 03:43 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Isabelle,
texte à la fois profond, délicat et plein d'amour. J'ai beaucoup aimé.
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
217 poèmes Liste
12343 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
3 juillet
  Publié: 7 déc 2015 à 04:05 Citer     Aller en bas de page

Citation de Pichardin
Bonjour Isabelle,
texte à la fois profond, délicat et plein d'amour. J'ai beaucoup aimé.
Amicalement
Pichardin



Merci à toi PICHARDIN d'être passé, tes compliments vont me faire rougir

Amicales pensées

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
217 poèmes Liste
12343 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
3 juillet
  Publié: 8 déc 2015 à 03:19 Citer     Aller en bas de page

Citation de ybo31
on oublie toujours quelque chose mais on n'oublie pas quelqu'un
et l'on n'oublie surtout pas des mots si justes et si touchant
merci pour cette jolie pensée triste
et tes mots délicats
c'est pour eux que l'oubli ne saurait venir
la mémoire peut partir, pas l'âme

merci



Merci, merci beaucoup YVES de ton commentaire charmant et délicat, qui me touche

Au plaisir

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Page : [1] 2 3 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 4966
Réponses: 54
Réponses uniques: 22
Listes: 5 - Voir

Page : [1] 2 3
Poèmes de l'année 2015
Décerné le 3 avril 2016
1ère position dans le choix des membres.

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Fleur Bleue (Amour)
Auteur : MUSCADE
Battement de Plume (sonnet) (Amour)
Auteur : L'Architecte
Au jardin de ton cœur (Amour)
Auteur : QUOIQOUIJE
Bonne Annee ! (Amour)
Auteur : MUSCADE
Clumsy (Amour)
Auteur : Galatea belga
Sur les rives de mes océans blancs (Amour)
Auteur : actuaire
Un émouvant amour (conte de Noël poétique) (Amour)
Auteur : josette
Empreintes (Amour)
Auteur : Maschoune
Soirée intime... (Amour)
Auteur : Pyerre
Un touchant amour (Amour)
Auteur : josette
Michel Delpech (Amour)
Auteur : Vincendix
Ma première maitresse (Amour)
Auteur : Vincendix
Trois fils blancs (Amour)
Auteur : Aude Doiderose
Retour De Voyage (Amour)
Auteur : Maschoune
(Amour)
Auteur :

 

 
Cette page a été générée en [0,1067] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.