Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 63
Invisible : 0
Total : 68
· dreampop · Tychilios · feethy · Lis tes ratures · Williams Student
13060 membres inscrits

Montréal: 14 déc 10:40:33
Paris: 14 déc 16:40:33
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Il faudrait ne rien dire Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Jean-Louis


J'ai défait la solitude. Il n'y a pas de chevet où je ne puisse m'asseoir. Andrée Chedid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
138 poèmes Liste
3458 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
14 décembre
  Publié: 13 déc 2015 à 15:39
Modifié:  3 avr 2016 à 13:33 par Eylork
Citer     Aller en bas de page

Il faudrait ne rien dire...

Il faudrait ne rien dire des rêves bienheureux
Qui nous habitent en folles fièvres dans la chambre
Tiède et claire où à l'heure de la tendresse
Le soleil ajoutera ses caresses aux nôtres.

Plus tard, nous referons les gestes très purs
Pareils aux premiers jours, écoutant nos baisers froissés
Le regard clair, nos mains sur nos corps nus
Durcis et frissonnants ; j'aurais peur de toi

Approche et ne crains rien ; alors nous serons gais
Et puis songeurs et encore gais sans raison.
Ton coeur plein d'espoir, tes beaux yeux
Je les baiserai les entourant d'un ciel ambré.

Dans le proche silence de la nuit qui viendra
Les parfums d'ivresse entre tes seins
Feront taire les mots, bouche contre bouche
En une étreinte qui retiendra nos rêves.












i

  Poésie, la vie entière (ex ULM47)
ticia


petit ange qui me guide, ne m abandonne pas
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
52 poèmes Liste
1386 commentaires
Membre depuis
11 octobre 2011
Dernière connexion
14 novembre
  Publié: 13 déc 2015 à 16:07 Citer     Aller en bas de page

C'est beau, remplit de tendresse et de sensualité..
Merci pour ces jolis mots
Belle soirée à toi

  aime la vie même si elle te deçoit
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
2568 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 13 déc 2015 à 19:17 Citer     Aller en bas de page

C'est un poème tout en délicatesse. J'aime

Bonne nuit
Cidnos

 
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
191 poèmes Liste
10336 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
14 décembre
  Publié: 14 déc 2015 à 01:52 Citer     Aller en bas de page

Que c'est doux et prometteur

Merci à toi JEAN-LOUIS

Amicales pensées

  ISABELLE
Jean-Louis


J'ai défait la solitude. Il n'y a pas de chevet où je ne puisse m'asseoir. Andrée Chedid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
138 poèmes Liste
3458 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
14 décembre
  Publié: 14 déc 2015 à 12:51 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir ticia
Cidnos
Laure
Isabelle

Je vous remercie pour avoir lu et apprécié ces quelques vers très libres
que m'ont Inspiré les anciens temps que les moins de 20 ans..........

Amicalement

  Poésie, la vie entière (ex ULM47)
Pichardin
Impossible d'afficher l'image
Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
335 poèmes Liste
3370 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
14 décembre
  Publié: 15 déc 2015 à 02:22 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Ulm47,
peut être qu'il ne faudrait rien dire mais moi je t'écris que c'est un très beau poème.
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
Jean-Louis


J'ai défait la solitude. Il n'y a pas de chevet où je ne puisse m'asseoir. Andrée Chedid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
138 poèmes Liste
3458 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
14 décembre
  Publié: 15 déc 2015 à 04:41 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Pichardin
Merci beaucoup pour ce compliment direct.
Amicalement
ulm47

  Poésie, la vie entière (ex ULM47)
Vénusia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
135 poèmes Liste
3585 commentaires
Membre depuis
25 février 2015
Dernière connexion
8 décembre
  Publié: 15 déc 2015 à 13:42 Citer     Aller en bas de page

Dans le proche silence de la nuit qui viendra
Les parfums d'ivresse entre tes seins
Feront taire les mots, bouche contre bouche
En une étreinte qui retiendra nos rêves.

j'aime cette strophe ses images sont féeriques
belle soirée

 
Jean-Louis


J'ai défait la solitude. Il n'y a pas de chevet où je ne puisse m'asseoir. Andrée Chedid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
138 poèmes Liste
3458 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
14 décembre
  Publié: 15 déc 2015 à 15:24 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Vénusia

Un grand merci Vénusia; avec d'autres poétesses vous portez très haut
la poésie qui souvent dépasse la réalité et nous permet de rejoindre nos rêves.
Amicalement
jean-louis

  Poésie, la vie entière (ex ULM47)
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
654 poèmes Liste
4127 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
14 décembre
  Publié: 16 déc 2015 à 11:59 Citer     Aller en bas de page

quel magnifique et touchant poème!

merci Jean-Louis, pour ce délicat et sensuel partage,

délicieuse soirée,

sincères amitiés,

Josette

 
Jean-Louis


J'ai défait la solitude. Il n'y a pas de chevet où je ne puisse m'asseoir. Andrée Chedid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
138 poèmes Liste
3458 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
14 décembre
  Publié: 16 déc 2015 à 13:43 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Josette
Je te remercie pour les mots délicats que tu mets dans la lecture de ce rêve
qui nous prend tous un jour.
Amitiés
jean-louis

  Poésie, la vie entière (ex ULM47)
Emile-André

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
201 poèmes Liste
146 commentaires
Membre depuis
9 mai 2013
Dernière connexion
10 décembre
  Publié: 21 déc 2015 à 08:55 Citer     Aller en bas de page

Le choix de tes verbes sont parfaitement bien étudié (ou bien pensé).
On se ballade nonchalamment au long de tes vers, c'est très agréable.
Merci pour ce partage et pour la lecture que tu nous offres.

Mes amitiés,

Émile André.

 
Jean-Louis


J'ai défait la solitude. Il n'y a pas de chevet où je ne puisse m'asseoir. Andrée Chedid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
138 poèmes Liste
3458 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
14 décembre
  Publié: 23 déc 2015 à 08:31 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Emile André

Merci pour ton appréciation flatteuse de ce court poème. Les mots deviennent inutiles souvent et seuls restent le souvenir de nos actes.
A moi de découvrir ce que tu écris.
ulm47

  Poésie, la vie entière (ex ULM47)
reunan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
2 poèmes Liste
2 commentaires
Membre depuis
20 juin 2016
Dernière connexion
20 juin 2016
  Publié: 20 juin 2016 à 14:44 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,
Comme c'est beau !
Je retiens quelques mots entre tous : écoutant nos baisers froissés.
Je les imagine, et il y a tellement d'images qui se collent à ces "baisers froissés".
Merci.

 
Jean-Louis


J'ai défait la solitude. Il n'y a pas de chevet où je ne puisse m'asseoir. Andrée Chedid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
138 poèmes Liste
3458 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
14 décembre
  Publié: 22 juin 2016 à 07:22 Citer     Aller en bas de page

Bonjour reunan
C'est moi qui vous remercie pour votre attention et votre agréable parole
Amicalement

  Poésie, la vie entière (ex ULM47)
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1648
Réponses: 14
Réponses uniques: 9
Listes: 1 - Voir

Page : [1]
Poèmes de l'année 2015
Décerné le 3 avril 2016
16e position dans le choix des membres.

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0527] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.