Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 110
Invisible : 0
Total : 112
· MARIEPROSE · Andesine
13254 membres inscrits

Montréal: 13 oct 19:27:01
Paris: 14 oct 01:27:01
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes d'amour :: Ode au poète éternel... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
TitiKJ
Impossible d'afficher l'image
Ne laissons pas pousser l'herbe sur le chemin de l'amitié.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
139 poèmes Liste
189 commentaires
Membre depuis
11 février 2013
Dernière connexion
4 juillet 2018
  Publié: 28 déc 2015 à 06:36
Modifié:  28 déc 2015 à 15:19 par Catwoman
Citer     Aller en bas de page

Comme il doit maronner, là-haut, sur son nuage,
Le poète humaniste assis sur l’arc-en-ciel,
Ayant tourné trop tôt, la toute ultime page,
Du roman de sa vie, au nul accent de fiel.

Pourtant on aurait eu besoin de ton regard
Sur cette année maudite, où le vocable amour
Rimait avec tristesse, en nous laissant hagards
Devant autant de haine, de la part de vautours.

Tu aurais évoqué, dés lors, cette bêtise,
Dont des hommes souvent, font preuve par orgueil,
Ou par simple ignorance, ou pire par sottise,
Le cerveau englué par des prêches en linceul.

Ajoutant aussitôt, car l’espoir en l’humain
Que tu portais si fort, reprendrait le dessus :
‘’Quand l’homme fait défaut, il faut croire en demain,
Les justes espérances trouvent toujours issue’’.

Hélas ce grand départ, que tu n’as point voulu,
Nous prive de tes mots, qui faisaient protection,
Et moi qui prends ta plume, de quel droit dévolu ?
Je me mets dans tes pas, suprême prétention !!!

N’y voit pas là, malice, juste un vœu chimérique :
Retrouver dans mes mots, tes élans de bonté,
Un peu de ton étoffe et ta verve lyrique,
Espérant sans espoir, pouvoir te raconter.

Aussi, poète ami, sache que mes écrits,
Sont souvent inspirés, faute d’en être dignes,
De ton esprit frondeur, tes douleurs et tes cris,
Mais jamais sans ta verve, ceci je m’y résigne.



  Le Kajoleur
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15653 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
12 octobre
  Publié: 28 déc 2015 à 10:14 Citer     Aller en bas de page

j'ai adore

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 361
Réponses: 1
Réponses uniques: 1
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0187] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.