Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 27
Invisible : 1
Total : 33
· Amanda · Drôle d'oiseau · doux18 · Lapoètesse
Équipe de gestion
· Emme
13104 membres inscrits

Montréal: 19 avr 07:10:48
Paris: 19 avr 13:10:48
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes d'amour :: Heureux celui qui peut, un jugement émettre............!! Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
TitiKJ
Impossible d'afficher l'image
Ne laissons pas pousser l'herbe sur le chemin de l'amitié.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
139 poèmes Liste
189 commentaires
Membre depuis
11 février 2013
Dernière connexion
4 juillet 2018
  Publié: 8 mars 2016 à 12:56
Modifié:  9 mars 2016 à 07:25 par TitiKJ
Citer     Aller en bas de page

Il se pensait meilleur, bien meilleur qu’il n’était,
Ses semblables jugeant, sans nulle concession,
Mais sans méchanceté, juste par prétention,
S’estimant au dessus de la majorité.

Ainsi, il émettait des avis péremptoires,
Sur des gens rencontrés, et sans plus de données,
Dispensant son avis, il les étalonnait,
Les mettant dans des cases, verdict aléatoire.

D’un quidam timide, il disait c’est un con,
Car nullement rompu à défendre une idée,
Oubliant trop souvent que c’est lui qui bridait
Celui qui contestait sa notoire opinion.

D’une femme insensible à sa mâle beauté
Il concluait dès lors : quelle absence de goût,
Et de tenter, dès lors, avec force bagout,
De convaincre la belle, de son charme vanté.

Se pensant héritier de la plume d’Hugo,
Il commettait des vers qu’il pensait remarquables
Sans accepter qu’on puisse les penser passables
Il se croyait Victor, mais n’était que nigaud.

Il logeait dans sa rue un pauvre miséreux,
Et son chien de misère, un clochard comme on dit,
A qui, au grand jamais, nul présent ne brandit
Estimant ces "gens là" inutiles et oiseux

Mais une nuit sans lune, en la demeure huppée
De l’homme prétentieux, un furieux incendie,
Embrasa la maison, et ses hôtes endormis,
Qui par le feu risquaient, d’être tous emportés.

L’alarme fut donnée pat le chien du clochard
Qui, réveillant son maître en hurlant à la mort,
Permis à celui-ci, curieux retour du sort
De sauver celui qui, le pensait accessoire...


On n’a toujours besoin d’un plus petit que soi,
Et le petit n’est pas toujours celui qu’on croit ;
Heureux celui qui peut, un jugement émettre,
Sans se remettre en cause, de Dieu, il est le maître...



  Le Kajoleur
❀ninette1952


L'enfant qui ne joue pas n'est pas un enfant, mais l'homme qui ne joue pas a perdu à jamais l'enfant
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
452 commentaires
Membre depuis
9 février 2016
Dernière connexion
18 avril
  Publié: 10 mars 2016 à 06:46 Citer     Aller en bas de page

Très belle fin belle leçon de morale biz de ninette

  Il faudrait vivre ses rêves avant d'avoir trop de regrets
TitiKJ
Impossible d'afficher l'image
Ne laissons pas pousser l'herbe sur le chemin de l'amitié.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
139 poèmes Liste
189 commentaires
Membre depuis
11 février 2013
Dernière connexion
4 juillet 2018
  Publié: 10 mars 2016 à 13:57 Citer     Aller en bas de page

Merci ninette, comment refuser une bise aussi tendre??

Amitiés de Touraine.

  Le Kajoleur
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 276
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0182] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.