Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 60
Invisible : 0
Total : 65
· doux18 · Naej
Équipe de gestion
· Adamantine · Bestiole · Catwoman
13159 membres inscrits

Montréal: 18 août 13:37:19
Paris: 18 août 19:37:19
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: L’éveil Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Tristamourir


Vivre et laisser vivre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
1830 commentaires
Membre depuis
25 mars 2013
Dernière connexion
12 août
  Publié: 14 mars 2016 à 21:06 Citer     Aller en bas de page

(Première appréciation de la beauté féminine)

De tous les grands travaux, je subissais la peine.
Sans reculer, tout comme, aux timbres des clairons,
Vers le combat, s’en vont les vaillants escadrons,
À pleins fonds, j’accourais en bénissant ma veine.

Corvées de lavoir, corvées de cuisine
Se répétaient sans fin, éternisant le jour.
Cet asservissement pesait beaucoup trop lourd
Et de nombreux conscrits se tiraient en sourdine.

Ô jours de grands labeurs! Jours pleins d’ambivalence,
De ces instants, toujours, j’aurai le souvenir
D’avoir béatement joui à n’en plus finir
De visions perturbant ma pudique innocence.

La source alimentant pareille effervescence
De bouleversements nouvellement sentis,
Fusait d’une novice, aux yeux clairs et jolis,
Et au corps débordant de gironde abondance.

De charmants aléas ou bien des complaisances,
Faisaient que, maintes fois, nous nous retrouvions seuls
À la blanchisserie à filer des linceuls
De draps, blancs suaires voilant nos innocences!

Mon regard t’enrobait ô ma belle Joconde
Et personne ne put à jamais dénombrer
Les grands ravissements et les félicités
Qu’engendrait la vision de ta jambe si ronde !


Source: Souvenirs de l'orphelinat

  Vivre un jour à la fois
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
203 poèmes Liste
11139 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
17 août
  Publié: 15 mars 2016 à 04:01 Citer     Aller en bas de page

C'est une très jolie vision (et certainement un très joli souvenir ) que tu nous proposes à la lecture. En plus c'est bien écrit, joliment tourné : bravo TTM, ton poème me plait

Amicales pensées

  ISABELLE
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
1643 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
15 août
  Publié: 15 mars 2016 à 06:53 Citer     Aller en bas de page

Bonjour TTM ......certainement faisant partie de l'image féminine qui reste ! La preuve , ces vers qui la décrivent dans ses labeurs mais aussi dans le fantasme quelle fait surgir ! Il vous en reste un beau souvenir ...et pour nous un beau poème !
merci

Amicalement

 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
2730 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
14 août
  Publié: 16 mars 2016 à 07:46
Modifié:  16 mars 2016 à 07:47 par Cidnos
Citer     Aller en bas de page

J'adore .. Tu as une manière de t'exprimer qui me plait beaucoup depuis le début.
Avec toi, j'ai toujours l'impression d'être entre rêverie et mélancolie.
C'est ma perception. Ah ! Que j'aimerais écrire comme çà. C'est trop beau.

Bonne journée,
Amicalement
Christophe

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
285 poèmes Liste
5036 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
10 août
  Publié: 16 mars 2016 à 11:40 Citer     Aller en bas de page




Yvon

  YD
Tristamourir


Vivre et laisser vivre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
1830 commentaires
Membre depuis
25 mars 2013
Dernière connexion
12 août
  Publié: 12 avr 2016 à 19:31 Citer     Aller en bas de page

Un grand merci à vous tous pour vos commentaires fort appréciés.

Au plaisir de vous lire prochainement.

Amitiés,

TTM

  Vivre un jour à la fois
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 599
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0369] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.