Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 324
Invisible : 0
Total : 324
12945 membres inscrits

Montréal: 20 nov 23:19:30
Paris: 21 nov 05:19:30
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Charnelle Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
667 poèmes Liste
20632 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 21 avr 2016 à 17:49 Citer     Aller en bas de page





Notre façon d’aimer, à nous deux, est charnelle,
Romantisme foutraque mélangeant un peu tout,
Tendresses impudiques où se brouillent pêle-mêle,
Sentiments exaltés, miaulements de matous.

— Comment vas-tu ? Dit-il, tout en me caressant
— Je vais bien, je suis là et je sens ton odeur,
Déjà, j’ai oublié ailleurs les mots blessants.
— J’étais inquiet pour toi. — Ne t’en fais pas mon cœur.


C’est étonnant de voir qu’il me guérit de tout
Que mes peines s’enfuient toujours sous ses ardeurs,
Comme le roi de cœur, irrésistible atout
Je le garde en ma manche, lorsque j’ai du malheur.

— Parle-moi. Me dit-il, après m’avoir fait jouir
Et je parle soudain de tout ce qui m’opprime.
Je n’omets rien, alors, j’ai cessé de les fuir
Mes silences et mes doutes, car enfin le vrai prime.

Puis on se couche en rond comme des chiens de faïence
Rêvant que cette vie pourrait être éternelle :
Se baiser en criant, s’adorer en silence,
Notre façon d’aimer, à nous deux, est charnelle.


  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Adamantine

Administratrice


Avatar : Aude Doiderose
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
363 poèmes Liste
11163 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 21 avr 2016 à 22:43 Citer     Aller en bas de page

Ce poème est magnifique. Non seulement cet homme est amoureux, mais en plus, il contribue à te faire écrire de belle choses. Un homme "multipass" en somme.

  Il faut beaucoup de temps pour refroidir un cœur et mille fois plus encore pour le réconforter.
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
99 poèmes Liste
2936 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
23 octobre
  Publié: 21 avr 2016 à 22:50
Modifié:  21 avr 2016 à 22:53 par Le Poète Masqué
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Aude,

Une relation intime que tu nous dévoiles magnifiquement.

Un poème sur la vie : pas de fiction ; pas de conte ; pas de science-fiction, point de mythologie ; juste deux êtres qui semblent s'aimer fort et se comprendre...

(Rem : pas de fiction, nous n'en sommes pas certains, mais je simplifie...)

Le reflet de la vie : c'est beau, c'est tendre et ça respire...

A bientôt

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Maschoune

Modératrice
Impossible d'afficher l'image
Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
160 poèmes Liste
8220 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 22 avr 2016 à 01:49 Citer     Aller en bas de page

"C’est étonnant de voir qu’il me guérit de tout
Que mes peines s’enfuient toujours sous ses ardeurs,
Comme le roi de cœur, irrésistible atout
Je le garde en ma manche, lorsque j’ai du malheur."


Très bel écrit Aude, avec un coup de cœur pour cette strophe, si vraie...

Amicales pensées

  ISABELLE
Dominique Bouy

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
139 commentaires
Membre depuis
19 novembre 2013
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 22 avr 2016 à 03:35 Citer     Aller en bas de page

Juste la beauté des mots, la vie, merci.

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
173 poèmes Liste
4935 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 22 avr 2016 à 07:25 Citer     Aller en bas de page

bonjour et merci AUDE
tu vas rire mais j'ai tout compris.
il est comme moi, c'est un homme,
oui ? il y en aurait d'autres qui seraient différents ?

 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
37 poèmes Liste
2165 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 22 avr 2016 à 07:35 Citer     Aller en bas de page

Citation de Aude
C’est étonnant de voir qu’il me guérit de tout
Que mes peines s’enfuient toujours sous ses ardeurs,
Comme le roi de cœur, irrésistible atout
Je le garde en ma manche, lorsque j’ai du malheur."



J'ai aimé ton poème mais cette strophe m'a marqué plus que les autres car il se peut que l'amour guérisse bien des blessures. Cela me semble vrai.

Amicalement
Bonne journée
Christophe

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
12853 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 22 avr 2016 à 11:12 Citer     Aller en bas de page

des vers sans maquillage
un bout de vie
très beau poème

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
667 poèmes Liste
20632 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 22 avr 2016 à 12:20 Citer     Aller en bas de page

Citation de Adamantine
Ce poème est magnifique. Non seulement cet homme est amoureux, mais en plus, il contribue à te faire écrire de belle choses. Un homme "multipass" en somme.



Merci Adamantine. J'ai l'impression que c'est mon rôle : il compte sur moi pour écrire sur nous deux. Je compte sur lui pour m'inspirer.

Citation de Le Poète Masqué
Bonjour Aude,

Une relation intime que tu nous dévoiles magnifiquement.

Un poème sur la vie : pas de fiction ; pas de conte ; pas de science-fiction, point de mythologie ; juste deux êtres qui semblent s'aimer fort et se comprendre...

(Rem : pas de fiction, nous n'en sommes pas certains, mais je simplifie...)

Le reflet de la vie : c'est beau, c'est tendre et ça respire...

A bientôt



En effet, pas de fiction, j'en suis incapable (ça sonne creux).
Merci de ton gentil commentaire.

Citation de Maschoune
"C’est étonnant de voir qu’il me guérit de tout
Que mes peines s’enfuient toujours sous ses ardeurs,
Comme le roi de cœur, irrésistible atout
Je le garde en ma manche, lorsque j’ai du malheur."

Très bel écrit Aude, avec un coup de cœur pour cette strophe, si vraie...

Amicales pensées



La vie est un jeu de poker, j'ai toujours un roi dans ma manche.

Amitiés à toi aussi.

Citation de Dominique Bouy
Juste la beauté des mots, la vie, merci.



Merci Dominique. Amitiés

Citation de Samamuse
bonjour et merci AUDE
tu vas rire mais j'ai tout compris.



Formidable !

Citation de Samamuse
il est comme moi, c'est un homme,
oui ? il y en aurait d'autres qui seraient différents ?



Moi j'en ai que des bien. Et celui-là est mieux que bien.

Citation de Cidnos
Citation de Aude
C’est étonnant de voir qu’il me guérit de tout
Que mes peines s’enfuient toujours sous ses ardeurs,
Comme le roi de cœur, irrésistible atout
Je le garde en ma manche, lorsque j’ai du malheur."



J'ai aimé ton poème mais cette strophe m'a marqué plus que les autres car il se peut que l'amour guérisse bien des blessures. Cela me semble vrai.

Amicalement
Bonne journée
Christophe



L'amour guérit de tout, je pense. Tant qu'on en guérit pas, on est en pleine santé.
Merci Christophe.

Citation de Mido Ben
des vers sans maquillage
un bout de vie
très beau poème



Tu as raison. De toute façons le rimmel finit toujours par couler et c'est peut être l'instant où les femmes sont les plus jolies. Amitiés

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Jean-Louis


J'ai défait la solitude. Il n'y a pas de chevet où je ne puisse m'asseoir. Andrée Chedid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
3043 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 22 avr 2016 à 14:18 Citer     Aller en bas de page

J'ai toujours eu peur mais tu sais si bien
Traverser mes fécondes envies.
Prends moi à pleines mains,
J'expulse ma sève et ma force,
"Notre façon d'aimer, à nous deux est charnelle".

  Poésie, la vie entière (ex ULM47)
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
667 poèmes Liste
20632 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 22 avr 2016 à 14:31 Citer     Aller en bas de page

Citation de Ulm47
J'ai toujours eu peur mais tu sais si bien
Traverser mes fécondes envies.
Prends moi à pleines mains,
J'expulse ma sève et ma force,
"Notre façon d'aimer, à nous deux est charnelle".



Merci de ces quelques vers Ulm

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Bethsabée Mucho

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
1205 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2013
Dernière connexion
27 octobre
  Publié: 23 avr 2016 à 04:28 Citer     Aller en bas de page

Citation de Aude Doiderose



— Parle-moi. Me dit-il, après m’avoir fait jouir
Et je parle soudain de tout ce qui m’opprime.
Je n’omets rien, alors, j’ai cessé de les fuir
Mes silences et mes doutes, car enfin le vrai prime.




Mieux que bien dans l'ensemble et pour ceci en particulier, pour moi çà ne fait aucun doute.

Un homme comme çà, on le bichonne.

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
667 poèmes Liste
20632 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 23 avr 2016 à 10:43 Citer     Aller en bas de page

Citation de Bethsabée Mucho

Citation de Aude Doiderose



— Parle-moi. Me dit-il, après m’avoir fait jouir
Et je parle soudain de tout ce qui m’opprime.
Je n’omets rien, alors, j’ai cessé de les fuir
Mes silences et mes doutes, car enfin le vrai prime.




Mieux que bien dans l'ensemble et pour ceci en particulier, pour moi çà ne fait aucun doute.

Un homme comme çà, on le bichonne.



Je le bichonne à un point que tu n'oses imaginer et je suis payée de retour.
Merci de ton passage, Besthsy, bisous

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
MUSCADE


Je ne peux m'empêcher ces quelques rimes en vrac, c'est mon petit péché... y a que rime qui m'aille
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
116 poèmes Liste
1093 commentaires
Membre depuis
18 septembre 2015
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 23 avr 2016 à 16:03 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir AUDE

J'ai aimer ce délicieux poème.

En plus de l'aimer, il te guérit de tout
Il a des dons cachés
C'est un onguent sur tes blessures
De l'eau de Vie, qui te rassure.
Un soleil dans ta vie
C'est pour tout çà que tu souris...

Bisous - Muscade

  MUSCADE
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
667 poèmes Liste
20632 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 24 avr 2016 à 06:15 Citer     Aller en bas de page

Citation de MUSCADE
Bonsoir AUDE

J'ai aimer ce délicieux poème.

En plus de l'aimer, il te guérit de tout
Il a des dons cachés
C'est un onguent sur tes blessures
De l'eau de Vie, qui te rassure.
Un soleil dans ta vie
C'est pour tout çà que tu souris...

Bisous - Muscade



Si l'on se sent aimée on est bien plus forte.
Merci de tes charmants vers Muscade.
Amitiés

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Drôle d'oiseau


La poésie est une source et nous irons tous y boire....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
66 poèmes Liste
2233 commentaires
Membre depuis
23 avril 2016
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 24 avr 2016 à 06:15 Citer     Aller en bas de page

Un bonheur tellement recherché par les coeurs en peine..Votre poème est un partage, un divin cadeau d'espoir....

Merci pour ma lecture

Drôle d'oiseau

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
667 poèmes Liste
20632 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 24 avr 2016 à 06:41 Citer     Aller en bas de page

Citation de Drôle d'oiseau
Un bonheur tellement recherché par les coeurs en peine..Votre poème est un partage, un divin cadeau d'espoir....

Merci pour ma lecture

Drôle d'oiseau



Merci Drôle d'Oiseau, je souhaite sincèrement à chacun/e de vivre un amour tel que le nôtre.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
491 poèmes Liste
3865 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 30 avr 2016 à 11:55 Citer     Aller en bas de page

absolument magnifique et très touchant!

merci AUDE, pour ce merveilleux et talentueux partage,

délicieuse soirée,

sincères amitiés,

Josette

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
667 poèmes Liste
20632 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 30 avr 2016 à 12:37 Citer     Aller en bas de page

Citation de josette
absolument magnifique et très touchant!

merci AUDE, pour ce merveilleux et talentueux partage,

délicieuse soirée,

sincères amitiés,

Josette



Merci Josette, je suis ravie que ce texte te plaise.
Bisous

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Aalis


Qu'importe la manière pourvu qu'on ait l'orgasme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
86 poèmes Liste
523 commentaires
Membre depuis
7 juin 2014
Dernière connexion
1er novembre
  Publié: 30 avr 2016 à 16:05 Citer     Aller en bas de page

Ce n'est pas possible! Nous devons avoir le même amant! Je retrouve le mien, grandeur nature, dans ton texte.

Bien à toi
Aalis

  Mes définitions: Salope: Don Juan au féminin - Erotisme: Parfum discret du porno - X: Côté pile de la moralité - Hymen: Soi-disant lys (À jeter aux bigots)
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
667 poèmes Liste
20632 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 30 avr 2016 à 16:19 Citer     Aller en bas de page

Citation de Aalis
Ce n'est pas possible! Nous devons avoir le même amant! Je retrouve le mien, grandeur nature, dans ton texte.

Bien à toi
Aalis



Ma foi, je lui permets de m'être infidèle. Et si c'est avec toi je lui pardonne, même.
Merci de ta lecture Aalis

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1322
Réponses: 26
Réponses uniques: 16
Listes: 1 - Voir

Page : [1] 2
Poèmes de l'année 2016
Décerné le 4 mai
7e position dans le choix des membres.

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,1024] secondes.
 © 2000 - 2017 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.