Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 116
Invisible : 0
Total : 117
Équipe de gestion
· In Poésie
13267 membres inscrits

Montréal: 20 oct 03:19:24
Paris: 20 oct 09:19:24
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amitié :: Aime-toi ! Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
144 poèmes Liste
3329 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
31 août
  Publié: 16 août 2014 à 14:39 Citer     Aller en bas de page



Ne fais confiance à personne, sauf à toi et encore…
 
Tu l’as laissé venir, l’ennemi, celui qui t’embrasse à pleine bouche et dont la simple vue me dégoûte.
Si j’étais toi, je mettrais entre mes dents une lame de rasoir pour que sa langue trop bavarde se coupe à tes lèvres ouvertes.
 
Mais je ne suis pas toi, chacun sa façon de trancher les cordes qui nous enlacent.
Serpents de glace dont le venin est la déception, le chagrin.
Tout ce qui ne mérite pas une pensée, pas un regret.
 
Protège-toi !
Ne cherche pas la chaleur dans ses mains de givre,
ses bras sont secs.

Il refuse d’être ton refuge.
Son univers n'est pas le tien.
Aucun amour n’y pénètre,
Aucun émoi.
 
A l’époque où je t’ai connue, tu avais capté mon regard :
Dans ton manteau, toute menue, tu ressemblais à une étoile.
La nudité de ton sourire s’est posé sur ma nonchalance, y laissant une cicatrice, la première de mon existence.
 
La vie, tu t’en souviens, j’espère ?
La vie bat et t’attend,
Pars très vite.
Vole au-delà des horizons,
Bascule, bouscule, refuse les injonctions.
Trouve ta raison de vivre dans une amoureuse déraison.

 
Et méfie-toi de ta tendresse.
Pour l’ennemi, c’est une proie à déguster dans l’allégresse.
Mords-le de toute ta détresse.
Oublie-le, et enfin, aime-toi !




Riagal - le 16/08/2014 -

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
444 poèmes Liste
8631 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 16 août 2014 à 14:56
Modifié:  17 août 2014 à 03:46 par Catwoman
Citer     Aller en bas de page

Bon dis Brother, voila un personnage qu'il vaut l-éviter. Un de ses bad boys assez destructeur voire pervers qui s en prend toujours a des filles trop gentilles.
Il vaut mieux partir comme tu le dis avant qu'il ne soit trop tard. Une fois dans le filet, difficile de ce faux-filet.

J'aime bien l'amoureuse deraison - ingénieuse formule.

Enfin comme tu le souligne dans ce texte, la clé est certainement de retrouver un self-esteem (ca fait psy de conp-toir hihi).

Ne change pas, cote NON-chalant

Full of kiss Mon Raga

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 16 août 2014 à 16:18 Citer     Aller en bas de page

Protège-toi !
Ne cherche pas la chaleur dans ses mains de givre,
ses bras sont secs.

Il refuse d’être ton refuge.
Son univers n'est pas le tien.
Aucun amour n’y pénètre,
Aucun émoi.

nous avons presque tous des amis dans les pièges de bad boys ou girls...
peut être nos amis croient devoir souffrir pour passer ...à côté de l'amour ...le comprendre et le refuser enfin c'est parfois un processus long toute une vie


lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14981 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 16 août 2014 à 23:34 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir RiagalenArtem,

Tout comme Lilia, je pense que nous connaissons presque tous des personnes ayant vécu ou vivant ces instants malheureux en leur vie
Ces personnes refusent de prendre conscience de cet état de fait mais lorsqu'ils ou elles réagissent, le choc doit être assez important et donc, il doit être plus long pour s'en remettre


Mes amitiés

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Alponse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15488 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 17 août 2014 à 10:02 Citer     Aller en bas de page

"La vie, tu t’en souviens, j’espère ?
La vie bat et t’attend,
Pars très vite.
Vole au-delà des horizons,
Bascule, bouscule, refuse les injonctions.
Trouve ta raison de vivre dans une amoureuse déraison."...

Il faut parfois se faire violence pour revivre enfin...c'est pas facile...

Saura t'elle écouter....

Alex



 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
448 poèmes Liste
21906 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
31 août
  Publié: 19 août 2014 à 12:33 Citer     Aller en bas de page

A en pleurer de lire ce poème...Je le relierai dussès - je tourmenter mes nuits et ma conscience.
Merci RIAGA, il se pourrait bien que ces mots remettent de l'ordre dans ma petite tête où toute sagesse à tendance à s'enfuir
Bisous RIAGA
Un vol de cigogne pour te saluer, un petit signe d'aile
ODE 31 - 17
Un coup de coeur

  OM
Sidonie Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3744 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
10 mars 2018
  Publié: 28 août 2014 à 02:35 Citer     Aller en bas de page

Joli et tendre message d'amitié, Riagal

Et j'ajouterai, si tu le permets...

C'est pas facile, c'est pas gagné.... c'est pas perdu....

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
144 poèmes Liste
3329 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
31 août
  Publié: 28 août 2014 à 12:09 Citer     Aller en bas de page

Un grand spasibo pour vos commentaires et sorry pr la réponse tardive (mangé par Cronos...je suis).

@Cat Sist, : bien vu..il faut s'estimer et s'aimer avt tt et c'est loin d'être égotique...ta clé rejoint la mienne ;-). Kisses.

@ Lilia : Pas vrmt un "bad boy" ici...c'est quoi au fait ^^...je pourrais être aussi le salaud de service (ss forcément en être conscient)...sur le reste de ton comment i agree Cara. Baci.

@ Sybilla : Comme d'une longue maladie ? Pas autant. 'fin là, j'ai poussé le "bouchon" sans champagne. Mais oui, il faut du temps j'imagine...Amitiés.

@ Alex : "Il faut parfois se faire violence pour revivre enfin...c'est pas facile..." Oui ms pas question de laisser gagner l'"ennemi". Tu as la clé aussi :-)



  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
144 poèmes Liste
3329 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
31 août
  Publié: 28 août 2014 à 12:12 Citer     Aller en bas de page

Citation de ode3117
A en pleurer de lire ce poème...Je le relierai dussès - je tourmenter mes nuits et ma conscience.
Merci RIAGA, il se pourrait bien que ces mots remettent de l'ordre dans ma petite tête où toute sagesse à tendance à s'enfuir
Bisous RIAGA
Un vol de cigogne pour te saluer, un petit signe d'aile
ODE 31 - 17
Un coup de coeur


Un grand merci ma Cigogne...ce petit texte en traverse n'est pas une leçon de morale...en fait, il est un peu métaphorique dans le sens où ce qu'il faut mordre n'est pas toujours de chair et d'os.


Riaga

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
144 poèmes Liste
3329 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
31 août
  Publié: 28 août 2014 à 12:16 Citer     Aller en bas de page

Citation de Sidonie
Joli et tendre message d'amitié, Riagal

Et j'ajouterai, si tu le permets...

C'est pas facile, c'est pas gagné.... c'est pas perdu....


Je fais plus que permettre Sidonie, j'apprécie la formule :-)
Un grand merci et
Bises

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
144 poèmes Liste
3329 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
31 août
  Publié: 29 août 2014 à 04:06 Citer     Aller en bas de page

Exact Domy et pour "mieux aimer" l'autre perhaps...Thxs pour ta venue.

Riagal

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1016 poèmes Liste
16392 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 7 sept 2017 à 07:05 Citer     Aller en bas de page

Bonjour...

Il est rassurant malgré celui vers qui elle s'est tournée que des personnes comme toi gardent une certaine bienveillance à son égard, teintée d'une inquiétude et d'une envie de la secouer qui t'honorent, je pense.
Moi aussi, à une époque, j'étais tourné vers une personne pas forcément recommandable et quelqu'un essayait de me faire réaliser mon erreur, je ne l'ai pas vraiment écouté, j'étais aveuglé...et finalement, je m'en suis sorti par moi même, donc en effet, le combat est difficile mais pas forcément perdu.
Des mots qui nous parlent beaucoup.
amitiés chaleureuses.
pyc.

 
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
144 poèmes Liste
3329 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
31 août
  Publié: 25 août 2018 à 18:00
Modifié:  25 août 2018 à 18:06 par RiagalenArtem
Citer     Aller en bas de page

Merci Pierre-Yves pour ton ressenti sur ce texte et sorry pour ce très grand retard de réponse....
"Bienveillance", ça dépend pour qui et en effet, on ne peut s'en sortir vrmt que par soi-même...Chacun est maître de ses décisons. Et les pseudo- conseilleurs sont svt les plus mal avisés...de ceux-là aussi il faut se méfier.

Loin de moi l'idée d'influencer...disons que ce "elle" est "pluriellles" et que j'ai plus joué sur l'onirsme et le symbolisme, un manifesto contre l'accaparation et la manipulation...ms tte interprétations est la bienvenue : -)

Amitiés
Riaga....

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1129
Réponses: 12
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

(Autres)
Auteur :
Sur le clavier, un peu de moi (Amitié)
Auteur : latortue59
Entre Rilke et Rimbaud (Autres)
Auteur : Marcel42
Madame (Autres)
Auteur : KYRICE
Nuage (Amour)
Auteur : Aude Doiderose
Osmose... (Autres)
Auteur : Alponse BLAISE.
Voyage ici, en poésie (Amitié)
Auteur : Jeanne
La Nymphe de Septembre... (Autres)
Auteur : Alponse BLAISE.
Trente et un octobre...ou l'apogée d'une histoire sans fin.. (Loufoques)
Auteur : Alponse BLAISE.
Printemps aride (Autres)
Auteur : bekrimation
Rester, partir ou fuir ( Aude Doiderose & Alalea) (Collectifs)
Auteur : alalea
Le radeau de la méduse(sextine)(repost) (Autres)
Auteur : Vénusia
Faire le ménage pour un peu de meilleur (Autres)
Auteur : Lunabelle
Sous la lune (Autres)
Auteur : Marcel42

 

 
Cette page a été générée en [0,0441] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.