Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 9
Invités : 24
Invisible : 0
Total : 33
· NicoNavel · Jacques-Marie JAHEL · Lina-Hune · Cidnos · Jean-Louis · Cioran · Drôle d'oiseau · ODIN · Pascal
12883 membres inscrits

Montréal: 29 mai 13:10:09
Paris: 29 mai 19:10:09
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Brockwing-monstergum Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
mandrinmodern


le bon sens n a pas de sens
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
344 poèmes Liste
926 commentaires
Membre depuis
28 octobre 2010
Dernière connexion
11 juillet 2016
  Publié: 13 mai 2016 à 05:57
Modifié:  13 mai 2016 à 08:26 par Catwoman
Citer     Aller en bas de page

"Brokchwing-Monstergum"


Ayant accompli les 360 degrés nécessaires à la rotation intégrale de son système autour d'un axe en Latex rigidifié par redimensionnement moléculaire lui aussi mécanisé en cycle précis de séquences rythmées par le calcul des automates du temps requis, l’œil cyclope capta une image dont il approfondi le concept en esthétisant les données fournies grâce aux élaborations instinctives de sa personnalité, corrigées par les électro-vannes hystériques en Tungstène lisse de son vécu, nécessaire au système de traduction à interprétation libre des sons fantaisistes ou décadents proposés par toute forme d'agonie. A présent commuté en mode danger, les commandes périphériques de ses capteurs émotifs modifièrent l'intensité des signes luminescents de sa phosphorescente carapace en la soumettant aux nuances thermo-craintive de son magma cardiaque.
Aussi sophistiqué que fut la machine, un chagrin incontrôlable s'empara de l'espace dédié aux suppositions, socle abstrait des songes, dont il ne jouissait pas de l'usage discerné, créant ainsi un paradoxe non programmé dans son arbre à bobine solaire translucide censé le préserver de produire une ombre l'incitant à prendre conscience de lui-même. Une larme parfaite glissa de son oeil-cyclope et cet émoi primitif l'incommoda. Il raya donc d'un revers de main la planète terre d'un geste calculé a partir de données cosmiques archivées dans son moteur d'estimation géométrique réflexe, avala Pluton et la grande ours, qui en représailles, le transformèrent en lune crochue enfermée dans une boîte de conserve sur une étagère d'une station-service de l'Arizona que j'achetais pour 3 Dollars 38. Je l'ouvrirai à la belle étoile,dès que j'aurais retrouvé mon ouvre-boîte crânienne.

  baron du bazard
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
802 poèmes Liste
5084 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
28 mai
  Publié: 14 mai 2016 à 14:04 Citer     Aller en bas de page

Ça commence comme un récit d'anticipation, suivi d'un soupçon de science-fiction, aggravé par une larme de fantastique et se termine par une pirouette absurde...

De la prose qui propose autre chose que rien du tout et c'est déjà beaucoup...

Amitiés...

Hubix.

 
FeudB

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
6961 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
18 mai
  Publié: 14 mai 2016 à 15:09 Citer     Aller en bas de page

Un genre de petit prince version 2016^^...

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
mandrinmodern


le bon sens n a pas de sens
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
344 poèmes Liste
926 commentaires
Membre depuis
28 octobre 2010
Dernière connexion
11 juillet 2016
  Publié: 15 mai 2016 à 13:05 Citer     Aller en bas de page

Citation de Hubix-Jeee
Ça commence comme un récit d'anticipation, suivi d'un soupçon de science-fiction, aggravé par une larme de fantastique et se termine par une pirouette absurde...

De la prose qui propose autre chose que rien du tout et c'est déjà beaucoup...

Amitiés...

Hubix.



Exactement, de la "proprose" !

  baron du bazard
mandrinmodern


le bon sens n a pas de sens
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
344 poèmes Liste
926 commentaires
Membre depuis
28 octobre 2010
Dernière connexion
11 juillet 2016
  Publié: 15 mai 2016 à 13:08 Citer     Aller en bas de page

Citation de FeudeBelt
Un genre de petit prince version 2016^^...



Oui, ou bien une version de Goldorak chez les primates !

  baron du bazard
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Correcteur


Il suffit d'oser (In Poésie)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
91 poèmes Liste
1319 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 21 févr à 18:29 Citer     Aller en bas de page

Ah hahaha ! Ce texte me fait curieusement penser au Biglotron de Pierre Dac et Francis Blanche. Trop bon !

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 425
Réponses: 5
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0367] secondes.
 © 2000 - 2017 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.