Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 8
Invités : 27
Invisible : 0
Total : 35
· OlivVerh · Y.D · Hubix-Jeee · Lucie Granville · SHElene · Andesine
Équipe de gestion
· Maschoune · Catwoman
13153 membres inscrits

Montréal: 7 déc 05:52:30
Paris: 7 déc 11:52:30
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Citations personnelles :: Couiner Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 7 sept 2016 à 13:27
Modifié:  7 sept 2016 à 13:54 par Nexo_
Citer     Aller en bas de page

Nom du site


Un mot, juste un mot et l'essence de l'individu sort de sa lampe.
Le pouvoir des mots est immense : un seul verbe ou un adjectif fait dessiner
l'habitat, l'humus, la sensibilité, la "puissance" et les désirs - besoins de son maître utilisateur. Nous sommes naïfs, quand nous croyons trouver refuge et protection derrière la fumée de nos mots boyaux.

galatea belga

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Naej  Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
3766 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2008
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 7 sept 2016 à 14:38 Citer     Aller en bas de page

Il faut juste avoir un bon transit !

  Carpe diem...
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 7 sept 2016 à 14:58 Citer     Aller en bas de page




Citation de Naej
Il faut juste avoir un bon transit !



En effet, certains mots révélateurs sortent par là...

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
150 poèmes Liste
4207 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 7 sept 2016 à 16:08 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Lilia,
Très juste cette mise en garde . Que les mots restent en "état de grâce" .
amitiés

  Poésie, la vie entière
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 7 sept 2016 à 16:38 Citer     Aller en bas de page

Citation de Ulm47
Bonsoir Lilia,
Très juste cette mise en garde . Que les mots restent en "état de grâce" .
amitiés



Difficile Jean Louis faire sortir de la grâce de chez nous quand notre être est délabré, rempli d'obsessions qui roulent seulement autour de notre pauvre ombre d'humains peureux et pourtant... incapables de respecter l'Autre.

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
La Brune Colombe


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
257 poèmes Liste
3707 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
6 novembre
  Publié: 8 sept 2016 à 02:21 Citer     Aller en bas de page



Amities,
LBC

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 8 sept 2016 à 03:26 Citer     Aller en bas de page

Citation de La Brune Colombe


Amities,
LBC



Bonjour LBC , ravie de ta lecture et réflexion

amitiés

galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
754 poèmes Liste
22198 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 8 sept 2016 à 09:34 Citer     Aller en bas de page

Citation de Galatea Belga
Difficile Jean Louis faire sortir de la grâce de chez nous quand notre être est délabré, rempli d'obsessions qui roulent seulement autour de notre pauvre ombre d'humains peureux et pourtant... incapables de respecter l'Autre.



C'est cela que tu appelles "couiner" ?

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 8 sept 2016 à 15:05 Citer     Aller en bas de page

Citation de Aude Doiderose

Citation de Galatea Belga
Difficile Jean Louis faire sortir de la grâce de chez nous quand notre être est délabré, rempli d'obsessions qui roulent seulement autour de notre pauvre ombre d'humains peureux et pourtant... incapables de respecter l'Autre.



C'est cela que tu appelles "couiner" ?




Non...

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16111 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
26 novembre
  Publié: 9 sept 2016 à 02:06 Citer     Aller en bas de page

Hélas, tous n'ont pas ce pouvoir des mots préférable à la chimie médicale qui traite les maux....enfin qui le pense !


des

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
260 poèmes Liste
8814 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 10 sept 2016 à 03:34 Citer     Aller en bas de page

bonjour LILIA et les autres.

Un mot, (mal interpreté, peux devenir une frontière)
juste un mot (en oubliant tout le reste)
et l'essence de l'individu sort de sa lampe. (en génie, ou veilleuse d'observations)
Le pouvoir des mots est immense : (du moins des projections qui deviennent comme les phares de hautes mers)
un seul verbe (avec les actions qui en sont sous entendus)
ou un adjectif fait dessiner (en complément de départ)
l'habitat, (les pensées, cultures, conditionnements)
l'humus, (les richesses intérieures sortes de levures)
la sensibilité, (fragilité, ou entrée pour des abus)
la "puissance" (illusions qui mènent le monde)
et les désirs (stade entre les fantasmes et les besoins)
- besoins de son maître utilisateur. (de quel côté de la lecture ?)
Nous sommes naïfs, (certaines personnes s'en rendent compte)
quand nous croyons trouver refuge (ça s'appelle les convictions)
et protection derrière la fumée de nos mots boyaux. (comme les conditionnements au mètre, en longueurs lassantes, ou lacées comme les unités plus ou moins individuelles.) (idées de boudins ou de saucisses)

j'ai aimé passer du temps avec toi, et avec vous.

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 10 sept 2016 à 04:33
Modifié:  10 sept 2016 à 08:57 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page

Citation de Guid'Ô
Hélas, tous n'ont pas ce pouvoir des mots préférable à la chimie médicale qui traite les maux....enfin qui le pense !


des



Même si les mots n'ont pas le pouvoir de guérir certaines maladies ou modifier des situations, ils restent un de moyens que nous avons pour établir des relations, les casser à jamais et pour traduire en message compréhensible, partageable notre réalité intérieure...et encore .

Ciao caro Guido, ravie de te revoir !

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 10 sept 2016 à 04:34 Citer     Aller en bas de page

Citation de samamuse
bonjour LILIA et les autres.

Un mot, (mal interpreté, peux devenir une frontière)
juste un mot (en oubliant tout le reste)
et l'essence de l'individu sort de sa lampe. (en génie, ou veilleuse d'observations)
Le pouvoir des mots est immense : (du moins des projections qui deviennent comme les phares de hautes mers)
un seul verbe (avec les actions qui en sont sous entendus)
ou un adjectif fait dessiner (en complément de départ)
l'habitat, (les pensées, cultures, conditionnements)
l'humus, (les richesses intérieures sortes de levures)
la sensibilité, (fragilité, ou entrée pour des abus)
la "puissance" (illusions qui mènent le monde)
et les désirs (stade entre les fantasmes et les besoins)
- besoins de son maître utilisateur. (de quel côté de la lecture ?)
Nous sommes naïfs, (certaines personnes s'en rendent compte)
quand nous croyons trouver refuge (ça s'appelle les convictions)
et protection derrière la fumée de nos mots boyaux. (comme les conditionnements au mètre, en longueurs lassantes, ou lacées comme les unités plus ou moins individuelles.) (idées de boudins ou de saucisses)

j'ai aimé passer du temps avec toi, et avec vous.



Wow, j'aime ton analyse qui me flatte et me fait comprendre !!!



  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
260 poèmes Liste
8814 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 11 sept 2016 à 02:49 Citer     Aller en bas de page

sont-ce des mots des rations ? du moins, je m'en crois.
trop de moralistes veulent les autres sans moi.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1131
Réponses: 13
Réponses uniques: 7
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0600] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.