Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 320
Invisible : 0
Total : 320
12945 membres inscrits

Montréal: 20 nov 23:22:20
Paris: 21 nov 05:22:20
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Le goût d’aimer Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
83 poèmes Liste
4539 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 27 mai 2016 à 12:43 Citer     Aller en bas de page


Au fond des cœurs y’a comme un doute,
Quand la route est longue
On n’y échappe pas !
Au fil des ans l’amour se voûte,
A trop souffrir
On ne s’entend pas.

Faudrait cueillir la marguerite :
Un peu, beaucoup
Passionnément…
Aux yeux qui brillent
Prendre la fuite
Et s’enfiévrer éternellement.

Le temps se couvre il y a du gîte !
Et l’on s’en veut
Evidemment…
Où donc est-elle la dynamite,
Que refleurissent
Nos printemps ?

Où sont nos rêves et nos chimères,
Où sont nos cernes
Et nos baisers ?
Quand reviendra le temps de plaire
Retrouvera-t-on
Le goût d’aimer ?

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Adamantine

Administratrice


Avatar : Aude Doiderose
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
363 poèmes Liste
11163 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 27 mai 2016 à 13:00 Citer     Aller en bas de page

A trop souffrir
On ne s’entend pas.


Très vrai. Un poème qui me parle. Vraiment.

  Il faut beaucoup de temps pour refroidir un cœur et mille fois plus encore pour le réconforter.
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
849 poèmes Liste
5307 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 27 mai 2016 à 13:16 Citer     Aller en bas de page

Beau poème nostalgique...

L'amour fait toujours douter ou douter toujours, selon des critères indépendants de toute volonté...

Quant à la dynamite, à manier avec précaution, tout de même!

Amitiés...

Hubix.

 
appotamox
Impossible d'afficher l'image
Je suis dans l'oeuf, je suis vivant, comme un aspic sans la chaleur, je bois mon sang...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
635 commentaires
Membre depuis
21 mai 2016
Dernière connexion
24 août
  Publié: 27 mai 2016 à 13:43 Citer     Aller en bas de page

L'amour se dilapide et à la fin, des miettes d'amour. C'est fatidique. alors on sourie !

 
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
1071 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
29 octobre
  Publié: 27 mai 2016 à 18:41 Citer     Aller en bas de page

C'est vrai que la route est tortueuse ....faut peut-être savoir négocier les virages pour aller jusqu'au bout !
C'est difficile de conjuguer l'amour à tous les temps ....l'important c'est d'en garder le goût !
Un beau texte
merci

 
Pichardin
Impossible d'afficher l'image
Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
313 poèmes Liste
3094 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
18 novembre
  Publié: 29 mai 2016 à 01:52 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Lacase,
On aime à tout âge. On peut "avoir été" et " devenir à nouveau".
Très beau texte.
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
37 poèmes Liste
2165 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 29 mai 2016 à 14:30 Citer     Aller en bas de page

Une poésie bien chantante
J'ai aimé
Cidnos

 
saldday


Lorsque souvent au fond de mon coeur penetre comme un trait le souvenir de tes mots....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
2265 commentaires
Membre depuis
28 août 2007
Dernière connexion
18 novembre
  Publié: 31 mai 2016 à 21:40 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Lacase

Quel plaisir de te lire
dans cet poème si nostalgique
comme le temps qui passe...

J'aime très beaucoup !!

Moi Saldday

  Nous sommes le temps qui nous reste.
Lullaby


Carpe Diem
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
965 commentaires
Membre depuis
31 mai 2012
Dernière connexion
30 octobre
  Publié: 1er juin 2016 à 08:36 Citer     Aller en bas de page

Lacase,

Belle lecture ... j'ai beaucoup aimé ...
Avec le temps peut-on aimer toujours autant ? Ou tout simplement avoir le goût d'aimer encore ?

Merci pour ce partage ...
Amitiés

Lullaby

  Lullaby
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
2282 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
10 novembre
  Publié: 1er juin 2016 à 13:11 Citer     Aller en bas de page

Et puis on oublie souvent la providence...

Elle se pointe d'un coup nous revoilà frais comme la rosée du matin!


Marchepascal

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
353 poèmes Liste
19369 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 2 juin 2016 à 04:06
Modifié:  2 juin 2016 à 04:07 par ode3117
Citer     Aller en bas de page

Avec le temps va tout s'en va chantait Léo Ferré.
A trop, il ne reste plus grand chose, tout s'éparpille, tout devient silence...Très fort ton poème, la dynamite n'est pas assez puissante ( cela m'a fait sourire quand même)
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
83 poèmes Liste
4539 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 15 août 2016 à 00:33 Citer     Aller en bas de page

Adamantine
Content de ton écho

Hubix-Jeee
La dynamite oui je sais...
Cela dit quelquefois on y pense tout de même un peu.

Appotamox
Pour moi l'amour ne se dilapide pas... bien au contraire... Il mue et se multiplie.
Cela dit je suis heureux de t'avoir fait sourire

Pieds-envers
Je fais de mon mieux pour suivre la route.
Merci à toi

Pichardin
Oui bien sûr merci pour cet optimisme.

Cidnos
Merci à toi

Saldday
Heureux également de te relire.

Lullaby
Je n'ai pas de réponse... Mais j'aime au quotidien

Marchepascal
Puisses tu avoir raison...

ode3117
Avec le temps je préfère penser que tout se transforme plutôt.
Dans" Avec le Temps" (que j'adore!) le vieux Léo me semble cependant être dans une posture.

Pardon à vous tous pour la réponse tardive... et merci pour vos mots.

L'oncle

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
491 poèmes Liste
3865 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 16 août 2016 à 12:02 Citer     Aller en bas de page

superbe poème très touchant et nostalgique! même si l'amour s'émousse au cours des ans, le cœur est encore capable d'aimer!

merci LACASE, pour ce magnifique et émouvant partage,

délicieuse soirée,

sincères amitiés,

Josette



 
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
83 poèmes Liste
4539 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 22 août 2016 à 05:20 Citer     Aller en bas de page

josette
Je partage ton optimisme. Ce n'est pas simple d'aimer au jour le jour mais ça vaut vraiment le coup!
Merci pour ton beau commentaire.

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1196
Réponses: 13
Réponses uniques: 12
Listes: 1 - Voir

Page : [1]
Poèmes de l'année 2016
Décerné le 4 mai
13e position dans le choix des membres.

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0377] secondes.
 © 2000 - 2017 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.