Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 336
Invisible : 0
Total : 336
13085 membres inscrits

Montréal: 21 juil 13:19:45
Paris: 21 juil 19:19:45
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Si demain n'arrivait jamais. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
FREDER


Essayons d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
219 commentaires
Membre depuis
14 novembre 2015
Dernière connexion
24 février
  Publié: 28 juil 2016 à 09:50
Modifié:  1er sept 2016 à 07:31 par FREDER
Citer     Aller en bas de page

Lorsque dans la nuit, je m'éveille,
Je la regarde qui sommeille.
Perdu dans mes rêves paisibles,
Tout alors me semble possible.

Mais une pensée me traverse
L'esprit. Si la mort me renverse,
Si demain n'arrivait jamais,
Saura-t-elle que je l'aimais?

Si je ne me réveillais pas,
Si j'allais de vie à trépas,
Saura-t-elle mes sentiments,
Ce qu'au fond de moi je ressens?

Ai-je tenté de tout mon cœur
De lui témoigner à toutes heures
De ses jours combien je l'aimais?
Le saura-t-elle désormais ?

Et si le temps m'était compté,
Est-ce que seule, abandonnée,
L'amour que je lui ai donné
Sera assez grand pour durer?

Las, j'ai perdu des êtres chers.
Et je suis meurtri dans ma chair
De les avoir laissés partir
Avec regrets sans rien leur dire.

Alors demain, je me promets
Qu'à son réveil, je lui dirai
Combien elle compte pour moi.
La chance ne vient qu'une fois.

Il faut la saisir à son tour
Lorsqu'elle apparaît au détour
D'un tendre regard, d'une rue
Car elle ne reviendra plus.

 
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
148 poèmes Liste
4180 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
11 juillet
  Publié: 28 juil 2016 à 10:01 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,
Content de te lire à nouveau. Le titre dit tout. Belle réflexion à destination de chacun.
Amicalement

  Poésie, la vie entière
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
444 poèmes Liste
21784 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 28 juil 2016 à 10:12 Citer     Aller en bas de page

Dis lui sans faute dès son réveil, écris lui et continue de lui prouver ton amour, on ne dit jamais à temps combien on les aime, ces êtres qui partent sans que l'on ait pu leur prouver nos sentiments.
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
FREDER


Essayons d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
219 commentaires
Membre depuis
14 novembre 2015
Dernière connexion
24 février
  Publié: 28 juil 2016 à 10:33 Citer     Aller en bas de page

Citation de Ulm47
Bonjour,
Content de te lire à nouveau. Le titre dit tout. Belle réflexion à destination de chacun.
Amicalement



Bonjour Ulm47, Ode3117,

Merci pour vos messages.

Ulm47, j'aimerai être plus présent mais, à la différence de toi, mon inspiration est extrêmement clairsemée. J'envie les esprits prolifiques qui écrivent comme ils respirent. Car moi-même en suis bougrement dépourvus.

Amitiés.

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15467 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 28 juil 2016 à 11:09 Citer     Aller en bas de page

c'est pourquoi
il faut toujours avouer
ce qu'on ressent
tant qu'il est temps

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
202 poèmes Liste
11094 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 28 juil 2016 à 11:15 Citer     Aller en bas de page

Il faut dire aux gens qu'on aime qu'on les aime

Très joli texte ; merci à toi

  ISABELLE
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
148 poèmes Liste
4180 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
11 juillet
  Publié: 28 juil 2016 à 12:57 Citer     Aller en bas de page

Citation de FREDER

Citation de Ulm47
Bonjour,
Content de te lire à nouveau. Le titre dit tout. Belle réflexion à destination de chacun.
Amicalement



Bonjour Ulm47, Ode3117,

Merci pour vos messages.

Ulm47, j'aimerai être plus présent mais, à la différence de toi, mon inspiration est extrêmement clairsemée. J'envie les esprits prolifiques qui écrivent comme ils respirent. Car moi-même en suis bougrement dépourvus.

Amitiés.


Merci pour ta réponse. Je ne sais pas pourquoi depuis novembre 2015 je suis saisi par l'écriture moi qui n'avait pas écrit une ligne depuis des lustres. Il faut dire que j'ai beaucoup de temps de disponible. Tout est prétexte à poésie dans ce qui nous entoure chaque jour.
Au plaisir d'autres lectures.
Amicalement

  Poésie, la vie entière
Solveig
Impossible d'afficher l'image
La poesie est la musique du coeur
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
252 commentaires
Membre depuis
16 février 2016
Dernière connexion
6 décembre 2017
  Publié: 28 juil 2016 à 14:15
Modifié:  28 juil 2016 à 14:15 par Solveig
Citer     Aller en bas de page

Tu as raison. Il faut dire à ceux qu'on aime combien on les aime. Ces mots là sont doux à dire et à entendre.
La vie est un énorme mystère. Nous sommes aujourd'hui, mais serons nous demain ??
Alors vite, vite, rendons la vie belle.
J'ai beaucoup aimé te lire et j'ai été voyeuse le temps de ton poème en regardant celle qui dormait ...

 
RiagalenArtem


Le meilleur est toujours dans une seule minute - Gorki -
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
141 poèmes Liste
3284 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
7 juillet
  Publié: 30 juil 2016 à 06:58 Citer     Aller en bas de page

....j'M....ce regard sur celle ou celui qui dort et qui inspire des brasses de "je t'aime" qu'on ne dit pas assez parfois ms il y a qui sont aussi ds les gestes silencieux et pourtant éloquents.
Pour la chance oui, à saisir très vite "Elle est comme un oiseau qui passe derrière le dos d'un aveugle"...cette phrase m'est venue comme ça. Je ne me souviens pas de l'exacte formulation...ms c'est une réponse sur le vif...

Amicalement
Riaga...

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
116 poèmes Liste
3443 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
5 juillet
  Publié: 30 juil 2016 à 10:33 Citer     Aller en bas de page


Bonjour poète,

Un poème splendide qui nous incite à déclarer nos sentiments.

Demain, il sera peut-être trop tard... en effet.

A bientôt

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
2717 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
17 juillet
  Publié: 3 août 2016 à 07:35 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Freder

Oui, il faut le dire sans tarder, sans attendre ... on ne sait jamais ce qui peut demain arriver.
Merci pour se moment agréable de lecture.

Bonne journée
Christophe

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1032
Réponses: 10
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Élisabeth - L'évitement (2) (Amour)
Auteur : In Poésie
Ton coeur dans mes mains (Amour)
Auteur : Maschoune
Occulte (Amour)
Auteur : Lilania
Pour toi, si tendre femme... (Amour)
Auteur : pyc
(Amour)
Auteur :
Toi et moi (Amour)
Auteur : marchepascal
Une pensée serrée (Amour)
Auteur : Galatea belga
Certitudes (Amour)
Auteur : Jean-Louis
La cloche du pardon (Amour)
Auteur : josette
À vent debout (Amour)
Auteur : Tristamourir
Corps à corps (Amour)
Auteur : Jean-Louis
Jusqu'à l'impossible (Amour)
Auteur : Vénusia
Je voudrais... (Amour)
Auteur : dandy d'Hygie
La mer et ses dangers (Amour)
Auteur : josette
Comme un homme qui aime... (Amour)
Auteur : pyc

 

 
Cette page a été générée en [0,0496] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.