Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 16
Invisible : 0
Total : 16
13210 membres inscrits

Montréal: 22 sept 00:30:32
Paris: 22 sept 06:30:32
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Élisabeth - Les premiers mots (3) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
173 poèmes Liste
4548 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 5 août 2016 à 23:52
Modifié:  4 jan à 17:38 par In Poésie
Citer     Aller en bas de page

 
Élisabeth

3 juillet 1981


3 – Les premiers mots

C’est trop d’absence à vivre !
La faim de te revoir
aiguise mes dents.
J’ai tant couru pour ne te voir
qu’enfin je ne vois plus que toi.
Dans ce lien abstrait et étroit
ma gesticulation m’effraie
et m’étouffe de passion.

Vendredi me trahit
et me pousse vers toi.
Bien sûr tu es là.

De dessous ta blouse bleue
le foisonnement des dentelles
d’une robe blanche
me parcourt des cils
jusqu’aux reins.

Bien sûr tu es là
et je vois ton visage.
Non ! tu n’es pas un ange
je vois tes yeux clairs
où l’onde fraîche tremble.
Je te regarde comme un frisson.
S’hérisse en moi le temps perdu,
je prends tout de toi en moi.

Bien sûr tu es là !
A me regarder
à m’offrir l’évidence de ton sourire
ce vent solaire
entre tes dents et la nacre de tes lèvres
tandis que nos yeux se reconnaissent.

Tu ne dis rien
je paie mon ticket
j’entends derrière moi :
- Oh ! tu bouges ?
Je bouge
et tout remue au fond de moi.
Tu n'as rien dit,
mais j'ai lu les mots de tes yeux
j’ai vu paraître le rose sur tes joues
et voilà qu’encore mon cœur
se balade à l’aveuglette.


**


Je mange
j’en oublie le bruit
des couverts les voix les blagues
j’entends du fond de moi
un silence chargé d’émois
qui fait voler les hirondelles
même aux cieux les plus froids.
Je m’adresse à mon vide
à l’écho sourd et frémissant
à l’horizon sans âge
qui vient de m’aveugler
à cette peau de pétales
ornant le fruit de tes yeux.
A croquer !


***


Maintenant un café
fume sur le zinc
de la cafétéria.
Brûlant. Serré.
Je te l’ai demandé
tu l’as fait
sans un mot
espresso.
Mes doigts respirent
l’anse de la tasse
que tu as touchée
index et pouce serrés.

D’autres clients à servir...
je te regarde bouger
et rêve de danser
dans tes bras
j’en rêve…

- Il va être froid.
Elle est chaude ta voix
elle explose de sud
galoubets et tambourinaïres...

- Il va être vraiment froid !
Oui je rêvais encore.
Tu poses un autre café fumant
nous en rions
et tous les fifres de ton rire
coulent leur lave cristalline
dans mon cou statufié.

Ces minutes près de toi
je les déguste,
papillement fou.
Pour que ce temps dure
je commande une glace.
- Pot chocolat, Mystère ? – C’est tout ? – Oui.
Mystère me plaît…
mystère de te connaître,
de sentir si près
les effluves de ton parfum,
mystère de ta présence en ce lieu,
joyau inattendu.


****


A mes questions qui brûlent
- Je suis en stage ici, un mois,
j'étudie la diététique.
- A la caisse ?
Tu souris.
C’est le début
vive les vacances…

Juillet vient de naître
et sourit de mon bonheur.
Je prendrai mes vacances en août !

Je vais au bureau
ignorant de ton nom,
mais habité du bonheur
du temps qui vient,
du drapeau de ton rire
battant haut sur mon ventre
et du voyage à ton visage
déjà chéri.


  La vie commence à chaque instant.
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
206 poèmes Liste
11299 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 6 août 2016 à 02:35
Modifié:  6 août 2016 à 02:36 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

Comme c'est bien écrit TOSCANO

Tu sais nous faire vivre ces infimes instants qui nous font vibrer de l'intérieur ...Vivement la suite

Amicales pensées

  ISABELLE
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
101 poèmes Liste
5048 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
18 septembre
  Publié: 6 août 2016 à 03:35 Citer     Aller en bas de page

Une belle rencontre où les cœurs papillonnent.
Un bonheur de lecture
Merci pour ce doux partage.

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
149 poèmes Liste
4185 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
10 septembre
  Publié: 6 août 2016 à 10:23 Citer     Aller en bas de page

Bonjour
Je n'ajouterai rien après Isabelle et Lacase et je serai patient dans l'attente......
amicalement

  Poésie, la vie entière
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
173 poèmes Liste
4548 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 6 août 2016 à 11:03 Citer     Aller en bas de page

@ Isabelle, Lacase et Jean-Louis, merci.

Ça va, vous vous habituez au style... élisabéthain ?

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15606 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 6 août 2016 à 11:13 Citer     Aller en bas de page

sublime

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
173 poèmes Liste
4548 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 7 août 2016 à 03:59 Citer     Aller en bas de page

Merci cher et fidèle mido ben.

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
144 poèmes Liste
3329 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
31 août
  Publié: 7 août 2016 à 04:59 Citer     Aller en bas de page

Salut Toscano, well, j'ai un peu retrouvé mes yeux -oui ça se perd parfois qd on travaille sur ordi^^.._ , c'est pas mal du tout, bien même et la construction rend la lecture agréable et pas "boring" pour un cent...(je suis pas un grand romantique il faut dire.. ;-)) ...) ms bon mnt j'attends les seconds mots...

Sunny day...!
Riaga...

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
286 poèmes Liste
5056 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
13 septembre
  Publié: 7 août 2016 à 12:00 Citer     Aller en bas de page

C'est super beau, bel écrit on se laisse porter par tes mots, le cheminement est palpitant un vrai regard d' Homme sur la Femme- bravo

Yvon

  YD
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
173 poèmes Liste
4548 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 8 août 2016 à 01:19 Citer     Aller en bas de page

@ Riaga, Hubix-Jeee et Yvon, merci.

Vous savez, ce texte doit tout à Élisabeth. Je n'ai été que le rédacteur de l'amour immense qu'elle m'a inspiré. Et tant pis pour le... "peu romantique".

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
Naej  Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
3766 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2008
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 10 août 2016 à 07:22
Modifié:  10 août 2016 à 08:16 par Naej
Citer     Aller en bas de page

En fait, tu es un grand timide "Rome antique"...
J'espère qu'il y aura une suite...

  Carpe diem...
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
173 poèmes Liste
4548 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 11 août 2016 à 01:42 Citer     Aller en bas de page

En fait je serais plutôt Athénien... et j’atteins !

Mais je suis romantique, et fier de l'être.

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
Lilania Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice


Osez Etre
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
84 poèmes Liste
3336 commentaires
Membre depuis
14 juin 2011
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 24 août 2016 à 03:15 Citer     Aller en bas de page



Un troisième volet qui m'a plu de découvrir,
beaucoup de détails, un petit bonheur de lecture
mais pas seulement...le sourire aux lèvres
Merci Toscano,

A bientôt
Lil"

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
173 poèmes Liste
4548 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 25 août 2016 à 04:46 Citer     Aller en bas de page

Merci Lilania, je suis toujours heureux si mes écrits produisent des sourires.

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
250 poèmes Liste
8561 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 15 avr à 02:59 Citer     Aller en bas de page

comme promis pour une entière curiosité,
ces états de "renard" dans le petit prince, j'en ai vécu des centaines, pour des continuités en lectures de pensées, qui m'euphorisaient, jusqu'aux perceptions d'indifférences envers mes présences et propos, remplacés par ceux des autres.
j'aime lire cette spontanéité.
merci JB.

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
173 poèmes Liste
4548 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 6 mai à 10:59 Citer     Aller en bas de page

Que ta curiosité soit libre de s'exercer ici.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 911
Réponses: 15
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Crochetage (Autres)
Auteur : Adamantine
J'aimais bien ton baratin (Amour)
Auteur : Xenia
Un étudiant très contesté. (Amour)
Auteur : josette
Chemin Faisant (Amour)
Auteur : MUSCADE
Gare de Lyon (Amour)
Auteur : Jean-Louis
Nuit d'orage sur l'étang (Autres)
Auteur : Vénusia
Ebréchée (Amour)
Auteur : Maschoune
Une triste fin (Autres)
Auteur : Xenia
La barque, la dame et le tableau (Autres)
Auteur : Rousselaure
Si tu es là, j'ai encore une histoire. (Amour)
Auteur : Galatea belga
L'amour enclos (Amour)
Auteur : Alponse BLAISE.
De voir (Citations personnelles)
Auteur : ode3117
Elisabeth - La rencontre (1) (Amour)
Auteur : In Poésie
Élisabeth - L'évitement (2) (Amour)
Auteur : In Poésie

 

 
Cette page a été générée en [0,6197] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.