Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 17
Invisible : 0
Total : 19
· ori
Équipe de gestion
· Catwoman
13157 membres inscrits

Montréal: 10 déc 01:18:05
Paris: 10 déc 07:18:05
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Corps à corps Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
150 poèmes Liste
4207 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 20 août 2016 à 16:48
Modifié:  6 oct 2016 à 16:57 par Jean-Louis
Citer     Aller en bas de page

Corps à corps

C'est une chambre amicale
Le plaisir y conspire
Avec des gestes retenus,
Caresse obstinée
Sur ta nuque où
Seules mes lèvres se plaisent
Dans une étrange tendresse
Et le sang à la tête.

Lumière d'automne
Le long de tes hanches,
La main qui t'atteint
Dans ce matin heureux
Tresse au bord de ton épaule
Des fleurs en douces plaines
Prés de la porte grande ouverte
De tes prunelles limpides.

Je m'abandonne à toi
Avec une joie saine
Et te tiens serrée
A réchauffer l'ardeur
Qui roule sous nos doigts.
Attardons nous ainsi,
Le temps qui nous est donné
Bien enfermé dans nos bras.

Alors notre parole fait reddition
Et le silence devient clément
En notre altière demeure.
Est-il possible de croire encore
Que l'on puisse vivre sans amour
Sinon à éprouver
La morosité de l'aube
Dans des corps de pierre ?



















  Poésie, la vie entière
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
208 poèmes Liste
11556 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
9 décembre
  Publié: 21 août 2016 à 02:28 Citer     Aller en bas de page

Quelle douceur et quelle plénitude JEAN-LOUIS dans ton poème

"Alors notre parole fait reddition
Et le silence devient clément
En notre altière demeure.
Est-il possible de croire encore
Que l'on puisse vivre sans amour
Sinon à éprouver
La morosité de l'aube
Dans des corps de pierre."


Merci de nous réjouir encore et encore

Amicales pensées

  ISABELLE
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
116 poèmes Liste
3443 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
5 juillet
  Publié: 21 août 2016 à 09:25 Citer     Aller en bas de page


Bonjour Jean-Louis,

J'ai apprécié le moment que tu partages avec nous,

avec une forte impression à la fin :
"....................... éprouver
La morosité de l'aube
Dans des corps de pierre."

Oui, cela serait triste, et cela ressemble même un peu à la mort, en effet... Peut-on se passer d'amour ? Grande question, mais la réponse nous est donnée dans les poèmes que tu publies en ce moment, semble-t-il. Merci de nous donner cette réponse en poésie, d'une manière aussi élégante...

A bientôt


  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Vénusia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
135 poèmes Liste
3587 commentaires
Membre depuis
25 février 2015
Dernière connexion
17 juillet
  Publié: 21 août 2016 à 10:14 Citer     Aller en bas de page

Voila un corps à corps que j'ai apprécié merci
Belle soirée

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15797 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
9 décembre
  Publié: 21 août 2016 à 11:04 Citer     Aller en bas de page

un poème qui a la douceur
d'une peau
très bel écris

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
150 poèmes Liste
4207 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 22 août 2016 à 03:59 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,

Auteur : Maschoune ::
Quelle douceur et quelle plénitude JEAN-LOUIS dans ton poème

"Alors notre parole fait reddition
Et le silence devient clément
En notre altière demeure.
Est-il possible de croire encore
Que l'on puisse vivre sans amour
Sinon à éprouver
La morosité de l'aube
Dans des corps de pierre."

Merci de nous réjouir encore et encore
Amicales pensées

Fidèle lectrice des poèmes d'amour, Isabelle c'est ton chaleureux commentaire qui me réjouit.
Amitiés


Auteur : Drôle d'oiseau
Bonjour Ulm
Un régal de coeur pour ce vital corps à corps!
Tout y est emmené en grand désir de plaisir et les mots y portent très hauts...
Jiçé

Vous êtes très souvent élogieux mais également généreux dans vos sentiments
Amitiés



Auteur : Le Poète Masqué
Bonjour Jean-Louis,

J'ai apprécié le moment que tu partages avec nous,
avec une forte impression à la fin :
"....................... éprouver
La morosité de l'aube
Dans des corps de pierre."

Oui, cela serait triste, et cela ressemble même un peu à la mort, en effet... Peut-on se passer d'amour ? Grande question, mais la réponse nous est donnée dans les poèmes que tu publies en ce moment, semble-t-il. Merci de nous donner cette réponse en poésie, d'une manière aussi élégante...
A bientôt

Un grand merci Poète pour cet accord et cette réflexion. Je fais parler les silences en simplicité.
Amitiés


Auteur : Vénusia
Voila un corps à corps que j'ai apprécié merci
Belle soirée
Je suis content qu'il t'ait plu mais surtout que tu me le dises.
Amicalement


Auteur : mido ben
un poème qui a la douceur
d'une peau
très bel écris

Merci mido pour l'aménité de ta parole.
Amicalement












  Poésie, la vie entière
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
454 poèmes Liste
22024 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 22 août 2016 à 15:18 Citer     Aller en bas de page

Corps à corps encore et encore, car on sent bien que tout n'est pas fini.
La fin résume bien les amours impossibles, ( malheureusement )
Bises amicales ODE 31 - 17
Un peu d'humour, car en ce moment avec plus de 38 degrés dans certaines régions, les corps à corps doivent transpirer HI hi

  OM
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
150 poèmes Liste
4207 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 22 août 2016 à 15:52 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Ode,
Merci pour ton commentaire. La fin n'en est pas une à vrai dire; elle laisse bien augurer de ce que tu dis "...car on sent bien que tout n'est pas fini...."
Il faut absolument ventiler au-dessus de 30 degrés

  Poésie, la vie entière
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
778 poèmes Liste
4131 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
2 novembre
  Publié: 24 août 2016 à 12:11 Citer     Aller en bas de page

absolument magnifique, plein de tendresse et de passion! on sent que l'amour entre ces deux amants, ne fait que commencer....

merci JEAN-LOUIS, pour ce merveilleux partage,

délicieuse soirée,

sincères amitiés,

Josette

 
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
150 poèmes Liste
4207 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 24 août 2016 à 14:39 Citer     Aller en bas de page

Citation de josette
absolument magnifique, plein de tendresse et de passion! on sent que l'amour entre ces deux amants, ne fait que commencer....

merci JEAN-LOUIS, pour ce merveilleux partage,

délicieuse soirée,

sincères amitiés,

Josette



Bonsoir Josette,
Comment te dire le plaisir que j'ai à lire ton commentaire!! Encore merci pour tes mots doux.
amitiés

  Poésie, la vie entière
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
1800 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
9 décembre
  Publié: 25 août 2016 à 03:29 Citer     Aller en bas de page

bonjour
on aimerait résider longtemps dans cette chambre, c'est une invite à la douceur,

" Attardons nous ainsi,
Le temps qui nous est donné
Bien enfermé dans nos bras" quelle bonne idée !!.:

Amicalement


  Critiques acceptées
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
146 poèmes Liste
3350 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
29 novembre
  Publié: 25 août 2016 à 10:27 Citer     Aller en bas de page

Des bras pour maison ? quelle belle image...oui, c'est doux et tendre, comme la caresse qui se prolonge dans l'heure bleue...
"C'est une chambre amicale
Le plaisir y conspire
Avec des gestes retenus,
Caresse obstinée
Sur ta nuque où
Seules mes lèvres se plaisent
Dans une étrange tendresse
Et le sang à la tête.

Lumière d'automne
Le long de tes hanches,
La main qui t'atteint
Dans ce matin heureux
Tresse au bord de ton épaule
Des fleurs en douces plaines
Prés de la porte grande ouverte
De tes prunelles limpides."


(heu, y'a la clim ? ^^ je te "chambre" là...et je sors...:D).



  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
150 poèmes Liste
4207 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 25 août 2016 à 11:08 Citer     Aller en bas de page

Citation de Xenia
bonjour
on aimerait résider longtemps dans cette chambre, c'est une invite à la douceur,

" Attardons nous ainsi,
Le temps qui nous est donné
Bien enfermé dans nos bras" quelle bonne idée !!.:

Amicalement




Bonjour Xénia,
Merci pour votre agréable commentaire .
Amicalement

  Poésie, la vie entière
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
150 poèmes Liste
4207 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 25 août 2016 à 15:44 Citer     Aller en bas de page

Citation de RiagalenArtem
Des bras pour maison ? quelle belle image...oui, c'est doux et tendre, comme la caresse qui se prolonge dans l'heure bleue...
"C'est une chambre amicale
Le plaisir y conspire
Avec des gestes retenus,
Caresse obstinée
Sur ta nuque où
Seules mes lèvres se plaisent
Dans une étrange tendresse
Et le sang à la tête.

Lumière d'automne
Le long de tes hanches,
La main qui t'atteint
Dans ce matin heureux
Tresse au bord de ton épaule
Des fleurs en douces plaines
Prés de la porte grande ouverte
De tes prunelles limpides."

(heu, y'a la clim ? ^^ je te "chambre" là...et je sors...:D).





Bonsoir Riaga
C'est doux et tendre; oui tu as raison. Ne négligeons pas l'amoureuse qui nous attend...
Amicalement




  Poésie, la vie entière
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
150 poèmes Liste
4207 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 15 nov 2016 à 03:39 Citer     Aller en bas de page

Citation de Nympheal
Des instantannés de douceur posés sur votre page, comme un souvenir ineffaçable dans l'album des sens.
Bravo Jean-Louis, avec une mention spéciale pour votre conclusion :
Est-il possible de croire encore
Que l'on puisse vivre sans amour
Sinon à éprouver
La morosité de l'aube
Dans des corps de pierre ?


Merci



Bonjour Nymphéal,

Ce commentaire très élogieux, croyez moi, je l'apprécie et vous remercie vivement.
Amicalement

  Poésie, la vie entière
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1022 poèmes Liste
16502 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 17 jan 2017 à 14:30 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir...

que de beauté dans ce poème, des mots comme des instants de grâce qui nous happent et nous touchent. une merveille, et c'est l'ensemble qui me suggère tout cela, dans le sens où c'est un tout qui a retenu mon attention, pas un passage.
Amitiés chaleureuses.
pyc.

 
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
150 poèmes Liste
4207 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 17 jan 2017 à 16:49 Citer     Aller en bas de page

Citation de pyc
Bonsoir...

que de beauté dans ce poème, des mots comme des instants de grâce qui nous happent et nous touchent. une merveille, et c'est l'ensemble qui me suggère tout cela, dans le sens où c'est un tout qui a retenu mon attention, pas un passage.
Amitiés chaleureuses.
pyc.



Bonsoir Pierre-Yves,
Quelle généreuse parole tu m'adresses là !. Sois en remercié. Cela me fait plaisir.
amitiés

  Poésie, la vie entière
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1246
Réponses: 16
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Nos heures à venir (Amour)
Auteur : Maschoune
Le jour se lève (Amour)
Auteur : Jean-Louis
Amour éphémère (Amour)
Auteur : Naej
Pour toi, si tendre femme... (Amour)
Auteur : pyc
Ombres Aux Murs (Amour)
Auteur : mido ben
Si demain n'arrivait jamais. (Amour)
Auteur : FREDER
Ton coeur dans mes mains (Amour)
Auteur : Maschoune
Aux loges de mon imaginaire (Amour)
Auteur : Xenia
(Amour)
Auteur :
Je voudrais... (Amour)
Auteur : dandy d'Hygie
Amours printanières (Amour)
Auteur : Jean-Louis
Désir (Amour)
Auteur : Jean-Louis
Occulte (Amour)
Auteur : Lilania
(Amour)
Auteur :
(Amour)
Auteur :

 

 
Cette page a été générée en [0,2131] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.