Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 10
Invisible : 0
Total : 10
13121 membres inscrits

Montréal: 20 nov 23:28:06
Paris: 21 nov 05:28:06
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Lpdp ? Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
257 poèmes Liste
8756 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 31 août 2016 à 09:56
Modifié:  1er sept 2016 à 12:01 par Ashimati
Citer     Aller en bas de page

Quand nous nous sentons être en fin de vie.
Les reconnaissances d’utilités
Sont comme un coup de pied, là, où on s’assit.
En se sentant réhabilité.

Toi regard, te sens-tu être d’une certaine famille ?
Une famille qui nous sauvegarde, toutes sortes de poèmes ?
Des virtualités nées de ce qui titille
Nos pensées, en prose, ou versifiées, que l’on aime ?

Regard, qu’attends-tu, ici, pour nous les faire lire ?
Critiqués ? Accompagnés de commentaires ?
De ces confidences, nous allons nous enrichir ?

Invitons d’autres regards à nous rejoindre
Même si ceux-ci nous lisent sans pouvoir les faire.
Inscrits, leurs commentaires sauront nous joindre.

Ils seront là, comme des chargeurs de batteries.
Des présences, qui nous sortiront de l’oubli.

En LPDP,
Sachons-nous entraider
Et critiquer (pour faire mieux)

Au sein de la passion des poèmes
Que pensons-nous être les uns pour les autres.
Nos diversités font naître des problèmes
Certaines quatre vérités, nous construisent tout autre.

Elles ne sont pas toujours faciles à accepter.
Des remarques peuvent devenir des coups de mains.
Construire des blogs, serait-ce de bonnes idées ?
Mutuellement, nous encourageant, en chemins.

Je le conçois, ça peut paraitre ridicule.
Nos virtualités, ne nous réunissent pas.
Ces textes, se véhiculent ? S’articulent ?

La passion des poèmes, serait comme un rêve ?
Ou une utopie ? Ou quelque chose comme ça ?
Comme des sacs et ressacs sur la grève ?

Nous ne sommes pas tous du même monde.
À moins qu’un autre état d’esprit, y réponde ?
En LPDP,
Les mots auront plein d’usages
Peu utilisés.

Un voyage en l’honneur des pensées
Ou un univers où vivent des ouvrages
De vécus ? D’imaginaires ? Pour en rêver ?

Nous sommes loin des esprits de fin de vies
Sachant qu’il faut se donner du temps au temps
Pour offrir et partager nos écrits.
Comme inspirations à d’autres commencements ?

La passion des poèmes offrira des duos
Pour offrir des richesses non envisagées
Où des relances en « MP » aux moments qu’il faut.

La passion des poèmes est une aubaine
Pour toutes les expressions qui veulent exister
En formulations respectueuses et non vilaines.

Veuillez m’excuser si je squatte vos pensées
Un poème de droit de réponse peut exister
Dans un texte en prose ou versifié.

Que pensez-vous
De nos échanges de regards
Serait-ce mieux comme ça ?

 
Aline
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
244 commentaires
Membre depuis
29 août 2016
Dernière connexion
4 décembre 2017
  Publié: 31 août 2016 à 10:15 Citer     Aller en bas de page

vous partagez mon "regard"
souvent partager à vos égards

un échange si souvent incompris
en la diversité d'images noirs et gris

prendre du bon temps
exprimer ses pensées

oser franchir la timidité
d'être disséqué

plaire ou déplaire
du moment où l'on appose son regard
c'est que l'on prend acte

du désir, ressenti provoqué

(du moins en ce qui me concerne)

Aline

 
généralissime


Les femmes sont au bout du rouleau et l'homme au font du trou
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
77 poèmes Liste
247 commentaires
Membre depuis
16 novembre 2014
Dernière connexion
15 novembre
  Publié: 31 août 2016 à 10:27 Citer     Aller en bas de page

Désolé qu'une réponse en vers libre,
Parce que veulent les personnes c'est quelque chose qui vibre,
Et là, que c'était plaisant (sauf le début, j'ai eu du mal)
Par parce que je suis con, mais je pense que ce côté animal,
N'est pas aussi présent chez moi. Passons,
Ce poème doit bien une réponse un son
Arhem, je pense que ce n'est pas trop ridicule,
Mais je pense que faire un peu plus minuscule,
Pas sur la taille du poème, mais sur les sujets choisis,
Trop de choix de réponses, trop d'avancées non abouties qui moisis,
Par-ci, par-là, je sais bien que le texte traite de LPDP
Mais quand on va en voyage on parle d'ADP
Et des galères noires qu'on a eu pour monter dans un vol
Je pense que la prochaine fois, pour ma parole j’enlèverai mon antivol
Pour plus de critiques positives tant que négatives
Pour le bien de tous (si vous voulez, j'ai des règles punitives)
Mais je reste, reviens voir, commente beaucoup un jour
Mais ne me permet pas de passer pour un sourd

  L'avenir appartient à ceux qui finissent leurs phr
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
257 poèmes Liste
8756 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 2 sept 2016 à 10:25 Citer     Aller en bas de page

merci ALINE,
j'apprécie énormément ces quelques lignes
issues de ce cheminement, en suis-je digne ?
vous partagez mon "regard"
souvent partager à vos égards
oser franchir la timidité
du désir, ressenti provoqué
aurais-je déformé
ce qui fut évoqué ?
SAM
bonjour généralissime,
ce que tu appelles "vers libres", c'est de la "prose", beaucoup l'écrive et en choisissent les manques de contraintes.
je reste, reviens voir, commente beaucoup
un jour
Mais ne me permet pas de passer pour un sourd, un non voyant, avec des non écrit, que de nombreuses personnes prétendent; "il faut lire entre les lignes, ça devrait se percevoir sans surcharger de formulations qui paraissent être évidentes." le pire c'est; "tu vois."

 
Rayon de soleil
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
0 poèmes Liste
225 commentaires
Membre depuis
15 octobre 2016
Dernière connexion
11 novembre 2018
  Publié: 23 oct 2016 à 07:15 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Sam, comment est tu arrivés à ce genre de construction dans tes poèmes ? Je sais ça n'a rien à voir avec le sujet de ton texte, mais ils souvent sous cette forme que j'apprécie et qui m'intrigue.

Laurens.

 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
257 poèmes Liste
8756 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 23 oct 2016 à 13:12 Citer     Aller en bas de page

dans ta question il y trois demandes.
comment est tu arrivés à ce genre de construction dans tes poèmes ?
les 16 vers en 4+4+3+3+2, ouverture, développement, dualité ou niveaux, conclusion, et un haïku pour résumer. c'est une survie de mes 30 ans de designer. c'est un cheminement pour rester analytique. c'est à LPDP que je dois d'avoir fait ces choix.
ils vivent souvent sous cette forme . (par simplicité de mises en formes et ça convient à ma muse et mes être de lumières, ce qui semble être incompréhensible sur LPDP.
ce qui m'intrigue. (c'est normal c'est le bût, c'est devenu mon style, tu es les premiers pourquoi, ça m'a beaucoup déçu pour une telle ouverture d'esprit qui vit sur LPDP.


 
Rayon de soleil
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
0 poèmes Liste
225 commentaires
Membre depuis
15 octobre 2016
Dernière connexion
11 novembre 2018
  Publié: 23 oct 2016 à 17:04 Citer     Aller en bas de page

D'accord, je comprends oui


Citation de samamuse

ce qui m'intrigue. (c'est normal c'est le bût, c'est devenu mon style, tu es les premiers pourquoi, ça m'a beaucoup déçu pour une telle ouverture d'esprit qui vit sur LPDP.




Que je sois sûr de bien comprendre, tu es déçu que je sois la première à te poser cette question et donc présentement la seule, c'est ça ? Je n'ai pas bien compris ta tournure de phrase.«pour une telle ouverture d'esprit qui cit sur lpdp»
J'ai l'impression que tu dis que sur le site il y a une grande ouverture d'esprit et que du coup moi je n'ai pas d'où ta déception et en meme temps je comprends le contraire. ????

 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
257 poèmes Liste
8756 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 24 oct 2016 à 02:16 Citer     Aller en bas de page

mille excuse. sur ces espaces offerts à tous les regards certaines curiosités deviennent des tabous. ou quittent la consommation pour devenir une communion. c'est l'objet d'une thèse qui n'est demandée par personne, "la dualité entre les usages de la consommation et l'esprit de partage de la communion". je ne la finirai jamais.
non, "tu es déçu (non heureux) que je sois la première à te poser cette question et donc présentement (malheureusement) la seule, c'est ça ?
"J'ai l'impression que tu dis que sur le site il y a une grande ouverture d'esprit (ce qui peu se lire dans de nombreux commentaires) et que du coup moi je n'ai pas (tu m'as accepté comme l'oursonne à accepté l'ours dans le texte que j'ai proposé) d'où ta déception (dans les manques de pourquoi des personnes qui n'osent pas le faire) et en même temps je comprends le contraire (ce que je comprends aussi).
je ne perçois pas souvent la complexité de mes formulations, merci d'oser des pourquoi, pour entrer dans des formes de compréhensions.

 
Rayon de soleil
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
0 poèmes Liste
225 commentaires
Membre depuis
15 octobre 2016
Dernière connexion
11 novembre 2018
  Publié: 24 oct 2016 à 05:47 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Sam, oui je comprends. Sur ce genre de sites ou l'on partage ses créations, les gens préfèrent les convenances et le politiquement correct sûrement par peur, car si ils osent pour les autres on osera sûrement pour eux aussi, ils ne sont sûrement pas près pour cela.

Aussi autre question du coup car à moins que ke n'ai pas compris tu n'as répondu que partiellement à ma question. J'ai bien compris l'intérêt de ton haïku mais tu en inserts 3 entre coupé d'une strophe de 3 petits vers. Construction que j'aime beaucoup d'ailleurs mais pourquoi le fais tu ainsi ? Peut-être pour un élargissant de pensée comme en dissertation avec la phrase d'ouverture à la fin qui nous mène à une réflexion plus poussée plus large ?

J'ai bien aimé voir ta tournure de phrase « donner du temps au temps » que j'utilise dans un de mes poèmes que je t'enverrai en mp. Bise.

 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
257 poèmes Liste
8756 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 24 oct 2016 à 06:36 Citer     Aller en bas de page

je répondrais à ta question en MP jeudi.

 
❀ninette1952


L'enfant qui ne joue pas n'est pas un enfant, mais l'homme qui ne joue pas a perdu à jamais l'enfant
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
460 commentaires
Membre depuis
9 février 2016
Dernière connexion
6 novembre
  Publié: 16 nov 2016 à 11:28 Citer     Aller en bas de page

Bonjour SAM
Je ne suis pas poète du tout
j'écris juste mes états d'âme
et çà m'est arrivé d'avoir un commentaire qui m'ai blessé
Mais c'est avec nos erreurs qu'on avance...
Honnêtement je ne comprends pas tous les poèmes
même si je les trouve jolis
Souvent je ne me sens pas à ma place ici
peut-être devrais-je arrêter?
Bonne continuation à toi
bisous doux d'annie

  Il faudrait vivre ses rêves avant d'avoir trop de regrets
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
257 poèmes Liste
8756 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 17 nov 2016 à 02:35 Citer     Aller en bas de page

Bonjour ANNIE c'est plus agréable à écrire que NINETTE.
Je ne suis pas poète du tout (ça ne veut rien dire annie, du moment ou tu nous offres un voyage à lire de tes pensées, et que nos regards en deviennent heureux, tu deviens donc une poétesse que LPDP est heureux de pouvoir recevoir, faire connaître, et rendre utile à beaucoup d'yeux)
j'écris juste mes états d'âme (c'est ton choix, ce n'est pas toujours facile de livrer un peu de soi-même en ne sachant pas les ressentis des regards qui seront restés avec toi pendant un certain temps)
et çà m'est arrivé d'avoir un commentaire qui m'ai blessé (sache annie que les MP sont fait pour cela, car certaines formulations ont peut-être voulus exprimer quelque chose que ta disponibilité du moment n'a pas comme l'auteur de la blessure l'aurait voulu. il est évident que certains regards infliges aux autres des critiques que ces regards n'accepteraient pas pour eux. un jour les circonstances le leur feront subir.)
Mais c'est avec nos erreurs qu'on avance... (oui je les appelle des apprentissages, certains sont agréable à vivre, d'autres nous nous en passerions, sous ces formes, si nous pouvions savoir de quoi nous allons nous enrichir, et quelques uns durent trop longtemps, en laissant des traces, mais ces traces peuvent devenir des thèmes de textes ou poèmes, c'est pourquoi sauvegarde tous tes écris, pour pouvoir apprécier tes évolutions de vie.)
Honnêtement je ne comprends pas tous les poèmes (c'est de ta faute, les commentaires ou les MP sont là pour poser des demandes d'éclaicissements, que le ou la non comprise sera heureuse de partager.)
même si je les trouve jolis (alors il faut l'écrire, toi aussi tu aimerais lire ce qui à émerveillé certains regards, alors pourquoi ne pas inviter ces regards à en faire autant pour toi ?)
Souvent je ne me sens pas à ma place ici (toutes les formes de vies sur LPDP ont leurs raison d'être, et de nos différences certaines créativités apprendront à ne plus se poser cette question. que je me pose souvent moi aussi.)
peut-être devrais-je arrêter?(de te poser la question ? OUI !)
Bonne continuation à toi (comme l'echo, je te renvoie ta gentillesse.)

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 848
Réponses: 11
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0725] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.