Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 390
Invisible : 0
Total : 392
· Poésidon · Dyonisos
13084 membres inscrits

Montréal: 19 juil 21:20:47
Paris: 20 juil 03:20:47
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: tentations ? Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
239 poèmes Liste
8325 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
19 juillet
  Publié: 20 sept 2016 à 10:16
Modifié:  21 sept 2016 à 08:28 par Catwoman
Citer     Aller en bas de page

Regard, ne ressens-tu pas certaines pulsions
Que tu n’arrives pas à définir.
Sont-ce des fantasmes, désirs, besoins d’actions ?
Que tu aimerais pouvoir convertir ?

Ça semble être fait de tentations
Qui reviennent comme des acouphènes
D’une énergie qui attend d’être mise en action
En réalisation dites pérennes.

Pour des choix qui paraissent être passagers
Avec des risques et des durées limitées,
Dont on pourrait fort bien se passer.

Pourquoi est-ce que cela paraît être dangereux ?
Quand nos disponibilités semblent limitées
Pour des raisons et choix qui semblent être litigieux ?

Certaines tentations viennent nous visiter.
Et arrivent même parfois à nous faire succomber.

Est-ce un inconfort
Ou une tentation à vivre
Ce à quoi je pense ?

Ça fait un moment que quelque chose me travaille.
J’ai beau vouloir zapper, ça revient toujours.
Une faisabilité, devient comme un vitrail
Où des possibles justifient des parcours.

J’ai beau me persuader que c’est inutile
Et que surtout ça peut devenir trop dangereux
Une présence invisible, me suggère des chemins subtils
En me susurrant que je les peux.

Toi qui lis les mots de ce texte, qu’en penses-tu ?
L’idée te semble être stupide et ridicule
Tu en excuses ce qui paraît être entrevue.

Ou alors, tu crois ressentir la même chose,
Tu penses que ces mots te manipulent,
Pensant, pourquoi pas à petites doses ?

Serait-ce l’occasion de faire le premier pas ?
As-tu d’autres textes qui pourraient expliquer ça ?

Moi aussi j’y pense
Sans vouloir y penser
Maintenant j’y pense.

Comment aborder en mots ces formes de désirs ?
Ces prises de consciences, sont-elles dues à des attirances ?
Ou des circonstances de reconnaissances ?
Quelque chose de spécial se produit dans des consentir.

Le déclic n’est pas toujours facile à entreprendre.
Des lectures de pensées, sont souvent des barrières.
Des propos et disponibilités peuvent surprendre
Jusqu’à l’occasion qui permet de le faire.

Toutes sortes d’inconforts deviennent secondaires
Une présence inconnue semble nous sensibiliser.
Et nous pousse à devenir progressivement volontaires.

La première rencontre pour en discuter
Arrive à nous mobiliser
En terrain neutre subitement trouvé.

Il ne faut pas chercher à comprendre
Ces paroles incroyables que nous acceptons d’entendre.

Ouah ! J’ai pu oser
Envisager ça
De cette façon ?

 
Sysy


Carpe Diem / TOn rêve est dans la réalité, Va le chercher
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
209 commentaires
Membre depuis
9 septembre 2016
Dernière connexion
17 juillet
  Publié: 21 sept 2016 à 04:32 Citer     Aller en bas de page

Bonjour samamuse,

Ah la tentation, péché originel...la pomme est cuite.
Nous avons cueilli la vie mais qu'en avons nous fait ! ?
Beaucoup de malheurs causés par nos instincts...bas instincts.
...

J'aime ton texte...il est profond...tu y abordes un sujet qui existe depuis la nuit des temps.
Tu nous fait réfléchir et c'est bien.

Empruntons " les chemins subtils".

Agréable journée,
😘

Au plaisir,

  Sysy
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
239 poèmes Liste
8325 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
19 juillet
  Publié: 22 sept 2016 à 01:56 Citer     Aller en bas de page

bonjour et merci SYSY,

Tu nous fait réfléchir et c'est bien.
Empruntons " les chemins subtils".

j'ai fait le choix des textes calibrés
avec une structure du type des sonnets. (4-4-3-3-2-haïku)
pour prolonger ce qui fut ma vie professionnelle (les moutons à 5 pattes)
le design, donner vies là où elles ne sont pas encore avec un autre regard.
mes regards dérangent, je le sais. (chiants, compliqués, difficiles à percevoir)
je suis actuellement sans accompagnements de "poétry".
je suis convaincu, que mes constructions
peuvent retenir certains regards
qui s'en accordent les disponibilités.

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
239 poèmes Liste
8325 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
19 juillet
  Publié: 21 oct 2016 à 02:50 Citer     Aller en bas de page

 
Rayon de soleil
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
0 poèmes Liste
225 commentaires
Membre depuis
15 octobre 2016
Dernière connexion
11 novembre 2018
  Publié: 23 oct 2016 à 06:58
Modifié:  23 oct 2016 à 06:59 par Rayon de soleil
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Sam, voici un poème que j'ai écrit habité par ces pensées (qui sont encore là d'ailleurs même si j'ai fini par succomber)


Un doux poison s'est infiltré
Dans mon coeur encore fendu.
Seule la mort peut m'en délivrer.
Je suis piégée, je suis perdue.

Ô ciel que dois-je faire ?
Je connais bien un remède !
Il a un goût de miel,
Une douceur défendue.

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
239 poèmes Liste
8325 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
19 juillet
  Publié: 23 oct 2016 à 12:59 Citer     Aller en bas de page

en regard décalé qui semble être ma spécialité sur ce site.

Un doux poison s'est infiltré (hindou poison s'est teint filtré, en base année)
Dans mon coeur encore fendu. (je n'ai pas le droit de l'écrire)
Seule la mort peut m'en délivrer. (peut mandé livrer, un titre de voyage sans retour, sans date d'expiration.)
Je suis piégée, je suis perdue. (je n'ai pas le droit de l'écrire)

Ô ciel que dois-je faire ? (comment m'as-tu reconnu ?)
Je connais bien un remède ! (que tu n'utiliserais pas)
Il a un goût de miel, (un rayon de soleil ?)
Une douceur défendue. (une douce heure des fendue)

mille excuse c'était plus fort que moi.

 
Rayon de soleil
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
0 poèmes Liste
225 commentaires
Membre depuis
15 octobre 2016
Dernière connexion
11 novembre 2018
  Publié: 23 oct 2016 à 16:52 Citer     Aller en bas de page

Citation de samamuse
en regard décalé qui semble être ma spécialité sur ce site.

Un doux poison s'est infiltré (hindou poison s'est teint filtré, en base année)
Dans mon coeur encore fendu. (je n'ai pas le droit de l'écrire)
Seule la mort peut m'en délivrer. (peut mandé livrer, un titre de voyage sans retour, sans date d'expiration.)
Je suis piégée, je suis perdue. (je n'ai pas le droit de l'écrire)

Ô ciel que dois-je faire ? (comment m'as-tu reconnu ?)
Je connais bien un remède ! (que tu n'utiliserais pas)
Il a un goût de miel, (un rayon de soleil ?)
Une douceur défendue. (une douce heure des fendue)

mille excuse c'était plus fort que moi.




Tu m'as amusé. Pourquoi n'as tu pas le droit de l'écrire tu me le diras en mp si tu veux bien.

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
239 poèmes Liste
8325 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
19 juillet
  Publié: 24 oct 2016 à 02:02 Citer     Aller en bas de page

OK

 
tinasara

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
6 poèmes Liste
12 commentaires
Membre depuis
20 août 2014
Dernière connexion
7 février
  Publié: 4 jan 2017 à 20:48 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir sam ,
Je tenais vraiment a te dire que j ai aimé ma lecture !

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
239 poèmes Liste
8325 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
19 juillet
  Publié: 6 jan 2017 à 02:59 Citer     Aller en bas de page

bonjour et merci TINASARA,
qu'as-tu aimé lire ?

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 673
Réponses: 9
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0594] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.