Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 325
Invisible : 0
Total : 329
· Yvan111165 · Drôle d'oiseau · Chrys Freux
Équipe de gestion
· Catwoman
13027 membres inscrits

Montréal: 24 mai 07:51:44
Paris: 24 mai 13:51:44
::S�lection du th�me::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Citations personnelles :: Les beaux jours Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
691 poèmes Liste
21024 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 17 mars 2017 à 15:22
Modifié:  17 mars 2017 à 15:23 par Aude Doiderose
Citer     Aller en bas de page




Vivement les beaux jours
Que je puisse porter mon manteau de fou rire


  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Adamantine

Administrateur

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
387 poèmes Liste
11904 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 17 mars 2017 à 16:04 Citer     Aller en bas de page

Vivement alors. Je l'aime celle-là

  Et si l'on me demande à quoi j'ai passé le temps Je dirai à jouer... Le reste n'importe pas.
libellules

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
415 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2016
Dernière connexion
18 septembre 2017
  Publié: 17 mars 2017 à 17:00 Citer     Aller en bas de page

Clever!!: Merci de nous faire rire Aude

Amitiés

  Libellules
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
108 poèmes Liste
3215 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
21 mai
  Publié: 18 mars 2017 à 00:14
Modifié:  18 mars 2017 à 00:15 par Le Poète Masqué
Citer     Aller en bas de page


  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser ! (photo d'un poème d'Apollinaire, Tout terriblement)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
2371 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
18 mai
  Publié: 18 mars 2017 à 02:43 Citer     Aller en bas de page

Alors vivement l'été qu'on se marre un bon coup.

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
1406 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
22 mai
  Publié: 18 mars 2017 à 03:23 Citer     Aller en bas de page

Merci pour ce manteau estival de sourire

V

 
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
177 poèmes Liste
9360 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 18 mars 2017 à 05:12 Citer     Aller en bas de page

Tu ne voudrais pas le porter avant les beaux jours ? Steplait ... Qu'on se marre un peu

  ISABELLE
Jean-Louis


J'ai défait la solitude. Il n'y a pas de chevet où je ne puisse m'asseoir. Andrée Chedid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
133 poèmes Liste
3356 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
21 mai
  Publié: 18 mars 2017 à 08:30 Citer     Aller en bas de page

J'adhère...
A bas le vivre ensemble et vive le rire ensemble :up
JLouis

  Poésie, la vie entière (ex ULM47)
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
691 poèmes Liste
21024 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 18 mars 2017 à 11:09 Citer     Aller en bas de page

Citation de Adamantine
Vivement alors. Je l'aime celle-là



Moi aussi, j'en ris d'avance !

Citation de Libellules
Clever!!: Merci de nous faire rire Aude

Amitiés



Tout le plaisir est pour moi Libellules !

Citation de Lipstick Cindy
Paradoxal
Mettre un manteau pendant les beaux jours
J'essayerai plutôt de le porter quand le temps est terne et gris et déteint sur les gens



Le paradoxe est un parapluie, je porte les fous rires par temps chaud :-)

Citation de Poète Masqué





Citation de In Poésie
Alors vivement l'été qu'on se marre un bon coup.

Bizzz, JB



ça commence dès le printemps chez moi

Citation de Varh
Merci pour ce manteau estival de sourire



L'habit fait le moine, non ? Merci Varh

Citation de Jean-Louis
J'adhère...
A bas le vivre ensemble et vive le rire ensemble
JLouis



Les deux se rejoignent il me semble ?

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Charlentoine

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
92 commentaires
Membre depuis
14 mars 2017
Dernière connexion
17 mai
  Publié: 19 mars 2017 à 06:08 Citer     Aller en bas de page

Cette façon d'aborder la poésie me plait. Manifestement, je ne suis pas le seul.
Charlentoine : un petit nouveau dans la boutique.

  Vive la poésie et le canon de 75
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
385 poèmes Liste
20283 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
23 mai
  Publié: 19 mars 2017 à 11:56 Citer     Aller en bas de page

Un manteau avec des poches et une capuche pour faire le plein. Sans se serrer la ceinture , et on a bien besoin de rire, merci AUDE
Biz ODE 31 - 17

  OM
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
691 poèmes Liste
21024 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 19 mars 2017 à 13:04 Citer     Aller en bas de page

Citation de Charlentoine
Cette façon d'aborder la poésie me plait. Manifestement, je ne suis pas le seul.
Charlentoine : un petit nouveau dans la boutique.



Bienvenue dans la boutique Charlentoine et merci de ta lecture !

Citation de Ode3117
Un manteau avec des poches et une capuche pour faire le plein. Sans se serrer la ceinture , et on a bien besoin de rire, merci AUDE
Biz ODE 31 - 17



Oui avec un tunnel sous la Manche et un beau col de l'utérus !

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
6044 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 3 avr 2017 à 09:42 Citer     Aller en bas de page

Vivement les beaux jours (disait la coiffe bretonne en utilisant les trous. parle en à ODE au sujet des preservatifs.)
Que je puisse porter mon manteau de fou rire (la virtualité permet tant d'états d'être. un manteau de fous rires comme une "aura" de "karmas" comme la garde robe du "roi nu")
AUDE (de ces fous rires) DOIGT (pour cette sensibilisation) DE ROSE. (pour la goutte de sans, que nos textes et commentaires vont accompagner.
grosses bises ma grande.

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
691 poèmes Liste
21024 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 3 avr 2017 à 14:19 Citer     Aller en bas de page

Citation de samamuse
Vivement les beaux jours (disait la coiffe bretonne en utilisant les trous. parle en à ODE au sujet des preservatifs.)
Que je puisse porter mon manteau de fou rire (la virtualité permet tant d'états d'être. un manteau de fous rires comme une "aura" de "karmas" comme la garde robe du "roi nu")
AUDE (de ces fous rires) DOIGT (pour cette sensibilisation) DE ROSE. (pour la goutte de sans, que nos textes et commentaires vont accompagner.
grosses bises ma grande.



L'hiver je porte un manteau en peaux de visions.

Merci mon ptit pote !

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 440
Réponses: 13
Réponses uniques: 11
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0583] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.