Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 220
Invisible : 0
Total : 220
13573 membres inscrits

Montréal: 25 sept 23:16:21
Paris: 26 sept 05:16:21
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Citations personnelles :: Il ne faut pas calculer Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Joker


Trouvons ce qu'il nous manque dans ce que nous avons et dans ce que nous sommes.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
131 poèmes Liste
663 commentaires
Membre depuis
15 octobre 2008
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 21 avr 2017 à 07:59 Citer     Aller en bas de page

Je n’ai jamais calculé en amour. Chaque fois que j’ai aimé une personne, je l’ai fait passer du dénominateur au numérateur. Demandez à un mathématicien, il vous expliquera.


J.

  Une insurrection des vulnérables face aux infaillibles
QUOIQOUIJE

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
236 poèmes Liste
4562 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
24 septembre
  Publié: 21 avr 2017 à 13:06 Citer     Aller en bas de page

Je pensais qu'un nombre infini d'aimées
me mènerait à une convergence de plaisirs
et qu'en somme je pourrais aimer
intégralement et sans borne à tout loisir.
Mais cela était fonction de tellement d'inconnues,
que ça m'a donné des complexes malvenus,
en nombre imaginaire, et qu'ensuite
je ne savais pas si cette fonction était induite.

 
Joker


Trouvons ce qu'il nous manque dans ce que nous avons et dans ce que nous sommes.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
131 poèmes Liste
663 commentaires
Membre depuis
15 octobre 2008
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 21 avr 2017 à 15:03 Citer     Aller en bas de page

Merci Quoiqouije. Jai apprécié l'angle choisi pour ta réponse.

J.

  Une insurrection des vulnérables face aux infaillibles
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
293 poèmes Liste
9691 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 22 avr 2017 à 02:05 Citer     Aller en bas de page

j'ai posé la question à mon prof de math.
il m'a dit que "x sur y", ça pouvait très souvent faire naitre "xy"
et que parfois "xy" pouvait faire naître "z"
et que "z" monopolisait "xy".
j'ai eu du mal à comprendre. alors il m'a formulé une autre approche.
un entier rencontre un tier.
devenant deux moitiés
ils firent naître un tier.
pour équilibrer les proportions.
serait-ce plus simple ?

 
Joker


Trouvons ce qu'il nous manque dans ce que nous avons et dans ce que nous sommes.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
131 poèmes Liste
663 commentaires
Membre depuis
15 octobre 2008
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 22 avr 2017 à 04:30 Citer     Aller en bas de page

Merci Cindy.Merci SAM.

Vous avez tout compris. Le dénominateur divise. Le numérateur multiplie. De plus le dénominateur est commun.

Un numérateur est au-dessus de la barre.
Un numérateur est au-dessus du lot.
Un numérateur procure des ... multiples.

J.

  Une insurrection des vulnérables face aux infaillibles
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
1415 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
23 décembre 2019
  Publié: 22 avr 2017 à 08:36 Citer     Aller en bas de page

Joker A,

Jolie citation tout à fait personnelle ... mais comme tu l'écris...inutile de calculer... devant un nu intégral, l'amour est infini et l'homothétie de rapport -1 est la symétrie centrale de centre O... Se rapprocherait-elle alors du point G?

Amicalement
V

 
Joker


Trouvons ce qu'il nous manque dans ce que nous avons et dans ce que nous sommes.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
131 poèmes Liste
663 commentaires
Membre depuis
15 octobre 2008
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 22 avr 2017 à 09:43 Citer     Aller en bas de page

Merci Varh T.

Essaie l'orthogonalité , c'est super !

J. A.

  Une insurrection des vulnérables face aux infaillibles
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
1415 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
23 décembre 2019
  Publié: 22 avr 2017 à 12:45 Citer     Aller en bas de page

La géométrie des formes... s'accorde à celle des angles...et tous ne sont pas perpendiculaires, loin s'en faut...

mais j'essaierai...

Bises J.A

V.T

 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
293 poèmes Liste
9691 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 24 avr 2017 à 04:03 Citer     Aller en bas de page

ma tri gono métrie (de par ces triangulations) doit ménager mes "sinus".
où placer l'intermédiaire ? pour atteindre le point "G" et apprécier (en 2 mots ?) les formes de gravités.
merci jocker et "V". (pour ce qu'il y a dans, oh par donc ADAM)

 
Joker


Trouvons ce qu'il nous manque dans ce que nous avons et dans ce que nous sommes.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
131 poèmes Liste
663 commentaires
Membre depuis
15 octobre 2008
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 24 avr 2017 à 08:29 Citer     Aller en bas de page

Je l'aime. Elle a une tête conique, un sourire isocèle, ses longues jambes me rappelle un parallélépipède. Superbe.

J.

  Une insurrection des vulnérables face aux infaillibles
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1027 poèmes Liste
16595 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 9 août 2017 à 10:31 Citer     Aller en bas de page

Bonjour...

J'avoue que je ne comprends rien aux mathématiques, du coup, j'étais plutôt content de mieux comprendre le sens de " dénominateur et numérateur" grâce aux précisions que tu as laissé dans les commentaires....cela étant, j'aime cette citation bien pensée, et je pense que ne pas calculer en amour, c'est être soi même, et l'idée me plait.
amicalement.
pyc.

 
Joker


Trouvons ce qu'il nous manque dans ce que nous avons et dans ce que nous sommes.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
131 poèmes Liste
663 commentaires
Membre depuis
15 octobre 2008
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 11 août 2017 à 10:23 Citer     Aller en bas de page

Merci Pyc pour ton commentaire.

Ta passion pour les autoroutes m'impressionne. Chapeau !

J.

  Une insurrection des vulnérables face aux infaillibles
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 684
Réponses: 11
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0291] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.