Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 184
Invisible : 0
Total : 184
13166 membres inscrits

Montréal: 30 mai 20:02:50
Paris: 31 mai 02:02:50
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Un art deux cœurs Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Astre
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
110 poèmes Liste
1760 commentaires
Membre depuis
22 juin 2009
Dernière connexion
22 décembre 2018
  Publié: 21 oct 2016 à 19:18
Modifié:  22 oct 2016 à 07:40 par Emme
Citer     Aller en bas de page

Un art deux cœurs

***

Une...
Sensation...

Douce… Sa peau était si douce autant que lisse
Lorsqu’elle venait sans un bruit prendre ma main,
Pour la porter fragilement à son esquisse
Me laissant errer sur les tracés du fusain.

Et ces rayons de lumière par les persiennes,
Baignant le décor d’une ébauche en devenir,
Perçaient la poussière du plancher d’une scène,
Dévoilant sur son corps l’œuvre de mes soupirs.

Oh ! Vous savez...
J’essayais la douceur
À chaque méandre de votre peau,
En frôlant l’art de votre cœur
Pour timidement y poser,

Ces quelques mots…

De nous...
D'Elle...

Belle… Sa voix était si belle en ces instants,
Tout contre cette toile elle me murmurait,
L’étendue feutrée des nuances de son chant,
Décousant le voile de sa fragilité.

Et ce regard levé demandant si j’aimais,
Attendant soucieuse la moindre réaction,
Livrait à mon âme, l’éclat de sa beauté.
Une femme… s'offrant au corps de la passion.

Oh ! Vous savez…
J’éprouvais tant et tant,
À être celui gravé à jamais
Sous le pinceau d’un amour ardent
Où vous donniez vie…

À l’art d’être aimé.

***
25/03/2014

Pascal

 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
285 poèmes Liste
9418 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
30 mai
  Publié: 22 oct 2016 à 03:56 Citer     Aller en bas de page

bonjour PASCAL bienvenue sur LPDP pour trouver ta place dans nos délires.
je ne suis pas le seul à avoir lu ton texte.
au louvres, j'ai cru entendre que la JOCONDE, a laissé ses vêtements sur le bord du cadre, et a disparue sans laisser d'adresse. est à cause de ces 4 vers, que nos regards ne voient plus ce sourire ?

Et ce regard levé demandant si j’aimais,
Attendant soucieuse la moindre réaction,
Livrait à mon âme, l’éclat de sa beauté.
Une femme… s'offrant au corps de la passion.

fais lui beaucoup de bien, pour qu'elle nous revienne toujours aussi souriante.
ah ! si léonard le savait.

 
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
216 poèmes Liste
4142 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 22 oct 2016 à 11:10 Citer     Aller en bas de page

Joli tout plein

un bonheur de lecture

lady

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
5476 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
30 mai
  Publié: 23 oct 2016 à 11:31
Modifié:  23 oct 2016 à 11:32 par Y.D
Citer     Aller en bas de page

c'est beau même un peu envoûtant, j'aime !

Yvon

  YD
andre
Impossible d'afficher l'image
Rien c'est déjà quelque chose
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
233 commentaires
Membre depuis
3 décembre 2018
Dernière connexion
10 janvier 2019
  Publié: 22 déc 2018 à 08:00 Citer     Aller en bas de page

Le bonjour poétique, Astre

Petit passage dans mes découvertes de lectures, que je ne regrette pas

Un juste volume de douceurs, quelques pointes de couleurs d'amour.
Un léger voile de pudeur, c'est tout un art.

Merci pour ce partage harmonieux




André

  André Pierre
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 834
Réponses: 4
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0404] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.