Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 335
Invisible : 1
Total : 338
· M@rselO · Rousselaure
12982 membres inscrits

Montréal: 25 juin 15:25:46
Paris: 25 juin 21:25:46
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes d'amour :: Rapt Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
A.D(sl)
Impossible d'afficher l'image
Comment qu'c'est qu'on devient membre, chef?
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
136 poèmes Liste
193 commentaires
Membre depuis
12 novembre 2007
Dernière connexion
30 avril
  Publié: 29 jan 2017 à 05:10
Modifié:  29 jan 2017 à 05:12 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

J’irai t’y enlever quand seule et désolée,
Un peu là-bas ce saule qui pleure à souhait
Sur cette lande battue par les alizés,
Tous à l’oubli auront jeté ton souvenir…

De la sombre demeure je te sortirai,
De cet enfer prison bâti par les autres,
Je t’accompagnerai jusqu’à cette porte,
Où insouciants ils t’avaient laissée pour morte !

Je soufflerai sur les bris je serai divin,
L’huis clos contiendra tes cris et ton lourd chagrin
Et mes pensées en fleurs arroseront tes pleurs…

Tous les jours et ce depuis l’heure première,
Je ne t’ai oubliée au contraire de toi…
Je te fais renaître, ne te retourne pas !

  Mon Saigneur il est l’Or la maison est au café !
Galatea belga
Impossible d'afficher l'image
Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
660 poèmes Liste
14447 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
24 juin
  Publié: 29 jan 2017 à 05:46 Citer     Aller en bas de page

J’irai t’y enlever quand seule et désolée,
Un peu là-bas ce saule qui pleure à souhait
Sur cette lande battue par les alizés,
Tous à l’oubli auront jeté ton souvenir…

De la sombre demeure je te sortirai,
De cet enfer prison bâti par les autres,
Je t’accompagnerai jusqu’à cette porte,
Où insouciants ils t’avaient laissée pour morte !




Une belle resurrection l'attend !
Ravie de te relire.


  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
177 poèmes Liste
9455 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 29 jan 2017 à 07:01 Citer     Aller en bas de page

Citation de A.D(sl)
...
Je soufflerai sur les bris je serai divin,
L’huis clos contiendra tes cris et ton lourd chagrin
Et mes pensées en fleurs arroseront tes pleurs…

...



J'aime beaucoup cette strophe

Merci à toi

  ISABELLE
La Brune Colombe


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
214 poèmes Liste
3420 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 30 jan 2017 à 12:19 Citer     Aller en bas de page

"De la sombre demeure je te sortirai,
De cet enfer prison bâti par les autres,
Je t’accompagnerai jusqu’à cette porte,
Où insouciants ils t’avaient laissée pour morte !

Je soufflerai sur les bris je serai divin,
L’huis clos contiendra tes cris et ton lourd chagrin
Et mes pensées en fleurs arroseront tes pleurs…"

Fiouuu ! Quelle force dans vos mots !

  "Écrivez ce qui vous gêne, en particuliers si cela ne gêne que vous."
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 452
Réponses: 3
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]
Poèmes de l'année 2017
Décerné le 9 avril
47e position dans le choix des membres.

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0258] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.