Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 320
Invisible : 0
Total : 320
12996 membres inscrits

Montréal: 20 juin 03:28:21
Paris: 20 juin 09:28:21
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: rendez-vous galant Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
A.Belhirch
Impossible d'afficher l'image
un monde sans espoir est irrespirable. (Malraux)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
99 poèmes Liste
317 commentaires
Membre depuis
29 décembre 2016
Dernière connexion
19 juin
  Publié: 11 févr 2017 à 09:05
Modifié:  11 févr 2017 à 10:00 par Catwoman
Citer     Aller en bas de page

Je languis de la voir
Le feu sous la cendre
Elle me fait attendre
Elle se fait attendre
Et allez donc !
Je vais encore l'attendre

Va-t'en humeur noire
Je ne veux pas le savoir
La fidélité au serment
Passait tout bonnement
Pour un devoir

Mon coeur et moi
sont acolytes de toujours
C'est un peu court qu'un accord
on se partage mal pétrin et joie

voilà une heure qu'on attend
elle nous impatiente cette fille
revoir cette fille me suffit
j'en ai pris mon parti
je dédaignerai de culte
Tous les irrésistibles printemps
toutes les beautés séduisantes

un amour au carré
Je l'aimais, je l'adorais
je me demande en tout cas
ratait-elle l'épisode
La toujours belle ma dulcinée
si elle savait de longtemps
je l'attendais désemparé

je regardais ma montre
je perdais patience
des longs moments passent
va-t-elle me faire encore attendre ?

puis quand soudain
il a cessé de vaser
Déroulant son écharpe d'iris
Comme une femme nue
Le soleil apparu hésitant emprunté
je regardais d'un air obtus autour
je faisais du paysage mon délice
soudain, j'ai senti sa main
sur mon épaule se poser

  Les arts sont l'entremetteur qui nous fournissent des occasions très naturelles de deviser de tout et de rien.
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
220 poèmes Liste
13855 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
19 juin
  Publié: 11 févr 2017 à 10:36 Citer     Aller en bas de page

une rencontre
joliment conte
bon week-end

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
A.Belhirch
Impossible d'afficher l'image
un monde sans espoir est irrespirable. (Malraux)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
99 poèmes Liste
317 commentaires
Membre depuis
29 décembre 2016
Dernière connexion
19 juin
  Publié: 11 févr 2017 à 18:00 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Aude

Votre avis flatte mon modeste poème. Merci de m'avoir lu et apprécié le contenu.
Mes amitiés

  Les arts sont l'entremetteur qui nous fournissent des occasions très naturelles de deviser de tout et de rien.
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
388 poèmes Liste
20460 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
19 juin
  Publié: 13 févr 2017 à 09:51 Citer     Aller en bas de page

Je le découvre maintenant ce poème et j'aime cette attente que tu nous décris avec autant d'impatience, une main sur ton épaule et c'est déjà le suspens de ce qui va suivre...
J'ai pleinement apprécié
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
A.Belhirch
Impossible d'afficher l'image
un monde sans espoir est irrespirable. (Malraux)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
99 poèmes Liste
317 commentaires
Membre depuis
29 décembre 2016
Dernière connexion
19 juin
  Publié: 14 févr 2017 à 11:45 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir
merci Aude d'aimer mes fantasques mots au sujet de l'amour
mes amitiés poéte

  Les arts sont l'entremetteur qui nous fournissent des occasions très naturelles de deviser de tout et de rien.
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
579 poèmes Liste
4065 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
20 juin
  Publié: 4 mars 2017 à 12:13 Citer     Aller en bas de page

magnifique et touchant poème, fort bien écrit!

merci A.BELHIRCH, pour ce délicieux partage,

très douce soirée,

sincères amitiés,

Josette

 
A.Belhirch
Impossible d'afficher l'image
un monde sans espoir est irrespirable. (Malraux)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
99 poèmes Liste
317 commentaires
Membre depuis
29 décembre 2016
Dernière connexion
19 juin
  Publié: 5 mars 2017 à 20:57 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir
Merci Josette pour vos jolis compliments. Ton commentaire m'encourage. Je salue en toi le goût d'esthete.
Toutes mes amitiés poétesse

  Les arts sont l'entremetteur qui nous fournissent des occasions très naturelles de deviser de tout et de rien.
intertato

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
56 poèmes Liste
66 commentaires
Membre depuis
13 avril 2008
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 20 févr à 10:58 Citer     Aller en bas de page

Ouf ! il était temps, je n'en pouvais plus...

 
A.Belhirch
Impossible d'afficher l'image
un monde sans espoir est irrespirable. (Malraux)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
99 poèmes Liste
317 commentaires
Membre depuis
29 décembre 2016
Dernière connexion
19 juin
  Publié: 21 févr à 17:00 Citer     Aller en bas de page

Sans trop comprendre merci de votre passage.
Bonne fin de soirée

  Les arts sont l'entremetteur qui nous fournissent des occasions très naturelles de deviser de tout et de rien.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 437
Réponses: 8
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

La Passion des Poèmes

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Oups!

Une erreur fatale est survenue lors de l'affichage de cette page. Appuyez sur le bouton «Retour» de votre navigateur et essayez de nouveau. Si le problème persiste, essayez de nouveau un peu plus tard.

Les administrateurs du site ont été avertis et tenteront de régler le problème dans les plus brefs délais.

Nous vous remercions de votre compréhension et nous excusons des inconvénients que cette situation ait pu vous causer.

Les administrateurs de LPDP