Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 40
Invisible : 0
Total : 41
· Tychilios
13206 membres inscrits

Montréal: 20 sept 12:41:19
Paris: 20 sept 18:41:19
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Cigale Abandonnée Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
250 poèmes Liste
8561 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 7 mars 2017 à 04:29
Modifié:  9 mars 2017 à 13:40 par Catwoman
Citer     Aller en bas de page

CIGALE ayant été abandonnée
Par son compagnon qui sérénadait ailleurs.
Alla voir FOURMI sa confidente aimée,
Pour des compassions qui avaient d’autres valeurs.

FOURMI ne pouvait pas comprendre l’inconfort de CIGALE.
Dans la fourmilière cela n’existe pas.
C’est comme sur LPDP, ou le virtuel n’est pas génial.
Mais oser en parler, ça relance ce qui ne va pas.

Si cigale envisage de revenir.
Les cigalons et leur mère peuvent espérer,
Que cette fois-là, sans insister, puisse lui suffire.

L’inverse pourrait parfois se produire ?
Et dans ce cas-là, qui serait désespéré ?
Comment les cigalons pourraient-ils se construire ? et s’instruire ?

Les humains vivraient-ils de telles situations ?
Toutes ressemblances seraient que pures illusions.

Avoir des amis(es)
Qui puissent être des confidents
C’est une grande richesse.

MUSE et SAM, te proposent leurs constatations.
Bonjour toi, qui crois vivre des inconforts, de non reconnaissance, et de jachère,
Ce que cette présence que tu apprécies ou appréciais est en train de te faire subir, ou que tu fais subir à l’autre, l’en ayant peut-être provisoirement oublié.
Si c’est du définitif, alors aie l’attitude respectueuse de l’expliquer à la présence qui vit un état de victime.
Et si tu le peux encore, essaie de laisser une petite place pour combler l’autre solitude, par l’acceptation des remémorations périodiques, des anciens bons moments, que les divergences qui se sont installées semblent avoir cru pouvoir effacer.
Ce savoir avoir été, ou être, abandonné(e) est une blessure insoutenable pour l’ego. Une cigarette qui a été appréciée jusqu’au filtre, filtre qui se voit remplacé par autre cigarette entière devrait accepter que l’apprentissage de cette utilité première est terminée pour se rendre disponible à d’autres apprentissages qui rendront d’autres moments heureux. Comme pour le filtre qui écologiquement va prendre du temps avant de disparaître aux yeux qui chercheront à comprendre les circonstances parfois incompréhensibles après avoir été une trace d’un vécu qui n’est plus à revivre.
Oui cigale qui ne chante plus, ou fourmi qui n’accepte plus de se faire chier à continuer des contraintes qui n’ont plus de sens, pensez aux regards qui vont lire vos péripéties, et qui de ces lectures vont peut-être adapter leurs cheminements pour faire vivre d’autres vivres ensemble.

 
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
1415 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
22 mai
  Publié: 9 mars 2017 à 14:16 Citer     Aller en bas de page

"Si tu n'acceptes pas les contraintes alors vis seul et loin des autres" la phrase d'un ami ... que, jeune, j'avais beaucoup de mal à comprendre. Trente années plus tard, l'expérience du vécu aidant, je l'ai enfin comprise... Seulement, les amis restent la famille choisie et avec eux, aucune contrainte...

MErci Sam
Mon amitié

V

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
250 poèmes Liste
8561 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 10 mars 2017 à 02:42 Citer     Aller en bas de page

oh que si, mais ce sont des contraintes acceptées.
comme pour les cheminements des enfants, des amis, amies, et des autres formes de vies; les plantes florales, la voiture, les remises en états de la maison, la poésie.
merci de laisser quelques commentaires.

 
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
773 poèmes Liste
4131 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 18 mars 2017 à 13:08 Citer     Aller en bas de page

magnifique et profond poème, qui invite à la réflexion! j'adore..

merci, SAMAMUSE ce merveilleux et talentueux partage,

délicieuse soirée,

sincères amitiés,

Josette

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
250 poèmes Liste
8561 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 19 mars 2017 à 04:05 Citer     Aller en bas de page

bonjour et merci JOSETTE,
combien d'humaines se retrouvent être comme cette CIGALE
peut de CIGALES en explorations pensent aux CIGALONS.
oubliant qu'ils sont pour certains des modèles à reproduire.
où sont les textes qui feraient stopper ces genres de fuites.
MUSE et SAM, devraient y penser ?
les pauvres ils ont besoins de vocabulaires qui piussent devenir convainquants, de cheminements qui aient eu une efficacité, et de relances pour assembler ces sauvegardes.
oui regard ? tu oserais leur accorder un peu de tes disponibilités ?

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 417
Réponses: 4
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0238] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.