Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 26
Invisible : 0
Total : 28
· Flora Lynn · Tychilios
13202 membres inscrits

Montréal: 16 sept 18:52:32
Paris: 17 sept 00:52:32
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: présence Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
249 poèmes Liste
8541 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
13 septembre
  Publié: 19 avr 2017 à 03:17
Modifié:  19 avr 2017 à 03:54 par In Poésie
Citer     Aller en bas de page

Présence, te sais-tu être une présence ?
Une réalité dite invisible,
Qui vit au-delà de ton absence,
Dans des perceptions de mes sensibles.

En moi tu vis, en dehors de mes critères,
Non comme une enveloppe, mais comme une âme,
Indéfinissable, et pleine de mystères.
J’aimerai connaitre tes nombreux sésames.

Oserais-tu m’offrir tes perceptions ?
Me faire confiance en m’offrant ces secrets ?
Sans tabous, sans lectures de pensées d’illusions ?

Ose si tu le veux, vivre et faire vivre ce moi en toi.
Sans demander à ce que ce soit du concret.
Si l’éternel l’accepte, nous pourrions vivre tout ça.

Ce n’est que du virtuel, qui vit en moi.
J’ose croire, que ce virtuel, est aussi en toi.

Présence es-tu là ?
Ne crains rien, moi j’y crois.
Est-ce important ?

Présence, voici mes critères d’idéaux.
J’ai conçu une présence imaginaire
En assemblant de nombreux morceaux
Qui semblent peut-être, être sensés me plaire.

Une présence blonde avec des cheveux courts. (Ma mère)
Des yeux clairs, et qui puissent paraître être révélateurs. (Ma mère)
Une poitrine généreuse, et un sexe qui aime l’amour. (Oh fantasmes)
Un sourire contagieux, un esprit non calculateur. (Si, si, ça existe)

Tout le reste sera appelé à évoluer.
Ma femme est brune avec des yeux très noirs.
N’aime pas faire l’amour, disant m’aimer.

Elle a choisi d’être dépendante de moi.
Me privant de beaucoup d’espoirs.
Son monopole, malgré tentations et émois.

C’est l’éternel qui choisit pour nous.
Heureusement il ne se trompe pas beaucoup.
Tu as tout cela ?
Tu es beaucoup trop loin.
Partage-toi en textes.

MUSE et SAM aimeraient te sensibiliser.
Oui regard, certaines circonstances de vies nous proposent autres choses que ce que nous pensions trouver. Les « auras énergétiques d’attirances comme les aimants, qui en deviennent » misent en relations, des tentations à assumer, des intérêts non négligeables, des contraintes extérieures interférant sur nos choix, nos vies deviennent des formes d’apprentissages, dont peu de personnes envisagent d’en faire de fructueuses évolutions de vivres ensembles.
Deux devenirs peuvent en découler. J’accepte de chercher à comprendre ces formes d’apprentissages. Ces apprentissages ne me conviennent pas. L’herbe est plus verte ailleurs. Je finirais bien par trouver ma voie de garage. Certains nuages s’en font la représentation.
Ce texte est d’une telle niaiserie, qu’en le lisant je suis en train de perdre mon temps.
Oui ? En zappant je passe à côté de quelque chose, qui pourrait changer mes aléas de vies ? J’ai bien le droit d’être du deuxième devenir.
De toute façon, c’est du SAMAMUSE qui ne m’amuse pas.

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
4510 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
16 septembre
  Publié: 19 avr 2017 à 03:55 Citer     Aller en bas de page

Sam, c'est pas un peu de désespoir qui pointe dans ta chute ?

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
249 poèmes Liste
8541 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
13 septembre
  Publié: 19 avr 2017 à 03:56 Citer     Aller en bas de page

merci ODIN
Après les Buffet, (les états qui meublent ? les engloutissements de convivialités ? ou une référence au peintre ? ou à cet excellent vin que j'affectionne ?)
c'est commode (dans les états qui meublent ? pour cette manière-outil d'offrir des rangements ? ou pour l'esprit de cet empereur romain ?)
les Macbeth à tourner: (je n'ai pas compris)
tournicoti tournicota...(et... j'ai oublié la suite.)
très joli commentaire.

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
4510 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
16 septembre
  Publié: 19 avr 2017 à 04:10 Citer     Aller en bas de page

Samamuse... Connaissant ODIN, il faudrait chercher du côté des Mac, bête à tourner (par rapport au PC)... mais on n'est jamais sûr de rien avec cet oiseau tournicoteur de mots...

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
249 poèmes Liste
8541 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
13 septembre
  Publié: 19 avr 2017 à 04:40 Citer     Aller en bas de page

merci JB en ce moment j'en ai besoin.
de ces presences qui m'accordent une forme de presence.

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
249 poèmes Liste
8541 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
13 septembre
  Publié: 19 avr 2017 à 07:48 Citer     Aller en bas de page

oui ce texte dois bien avoir une utilité. philosophique encore ?
nous les humains, nous avons toujours été conditionné par des dépocédeurs,
qui s'octroyaient les autorisations des droits du pouvoir, et des administrateurs des sanctions.
au nom de religions, puis de droits divins, puis d'élus pré selectionnés, puis de médiatisations selectionnantes, pour entretenir des formes d'esclavages, envers des presences nécessaires, pour faire accepter des non reconnaissances aux profits des oppulences des clans de privilégiés.
ces notions de présences sont passées "des NOUS", au des "pour MOI", à des "VOUS", puis des "JE VEUX", pour des "NOUS pour VOUS", et maintenant "ça sera". mais que deviennent ces présences ? celles que l'on veut ? ou celles dont nous avons besoin, pour de meilleurs vivres ensembles ?

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
15 septembre
  Publié: 19 avr 2017 à 13:36 Citer     Aller en bas de page



J'aime la clarté à laquelle tu es- enfin-arrivé




lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
De Margotin


savoir bien faire! Sans le poète la plume n'a pas de sens. Sans critique le poète ne vit pas.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
2399 commentaires
Membre depuis
4 janvier 2016
Dernière connexion
10 septembre
  Publié: 19 avr 2017 à 13:46 Citer     Aller en bas de page

Présence n'est pas absente

Bonne soirée Sam

  “Élève tes mots doux et tendres. Pas la voix! c'est la pluie, qui fait grandir les plantes, pas le tonnerre. ”
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
249 poèmes Liste
8541 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
13 septembre
  Publié: 20 avr 2017 à 02:37 Citer     Aller en bas de page

bonjour à toutes et à tous,
tu connais le conte de
"la princesse au bois dormant"
le nouveau me semble être:
"le prince endormi par des lectures de pensées"
de vos commentaires lu à l'oreille par sa MUSE
"bouge toi le séant, il y a du monde qui t'attend"
et le prince va sortir de sa tanière pour observer les autres formes de vies
ce prince va remplir son carnet à spirales de sauvegardes au crayon de bois
et vos regards vont pouvoir lire à raison d'un texte tous les 4 jours
"oh ! ce SAMAMUSE aurait du rester à dormir."
j'ose espérer que ce n'est pas vrai ?

 
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
1415 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
22 mai
  Publié: 20 avr 2017 à 17:42 Citer     Aller en bas de page

Un texte qui ne fait pas appel au contexte actuel via le bestiaire de tes fables mais émanant de ton être profond... Il m'a réellement touchée...
Sam, l'herbe n'est jamais plus verte ailleurs... il faut juste regarder de plus près les multiples dégradés de la nôtre et de se focaliser sur celui qui pourrait nous convenir au mieux...
Le vivre ensemble n'est pas une utopie puisque tous les jours nous l'appliquons (parfois contraints et forcés) cependant lorsque les vibrations de certains êtres sont en phase, ce vivre ensemble prend toute sa valeur profonde... Peu importe virtuel ou réalité... puisque les mots sont souvent les mêmes ... mieux ils restent écrits dans le virtuel et peuvent devenir référence ou support sans en avoir dénaturé le sens.

Un texte qui ouvre sur beaucoup de débats...

Bises Sam...

Débattons et apprenons si vous le désirez...

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
249 poèmes Liste
8541 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
13 septembre
  Publié: 21 avr 2017 à 05:00 Citer     Aller en bas de page

merci "V" et je te suis profondement reconnaisant de tes mots choisis.
j'ose espérer que l'invitation qu'au nom de LPDP tu nous a proposé;

Débattons et apprenons si vous le désirez...

ça prend du temps, et ça ouvre beaucoup de karmas, d'oser laisser des traces écrites, de ce qui titille nos pensées. dans le respect des laicités.
en ce moment de choix de nos futures vies, qui attend de nos plus nombreuses presences, pour valider d'autres presences qui géreront nos presences, pour éviter toutes sortes de conflits avec d'autres presences.
(pourquoi des grèves ? pourquoi des rumeurs mensongères et destructives ? pourquoi vouloir interférer dans des vivres extérieurs aux notres, dans lesquels nous n'avons pas assez de compétences de CNV et de diplomaties, et qui vont faire naitre des notions de vengeances ? un dit-on de presences prétend;
la guerre c'est le massacre de presences qui ne se connaissent pas, au profits de presences qui se connaissent, mais ne se massacrent pas, alors apprenons à nous connaitre, en rendant disponibles nos oreilles, nos mains )actives, et nous aurons beaucoup plus de presences d'amis et d'amies, en ayant oublié cette culture de la guerre.)
oui je crois avoir perçu certaines vibrations, SAMAMUSE est chiant a vouloir nous entrainer dans des presences de reflexions. mais est-il possible de n'être que des presences de lectures ?

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 583
Réponses: 10
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0457] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.