Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 336
Invisible : 0
Total : 339
· gingembre · Barba · LA REINE DES GLACES
12947 membres inscrits

Montréal: 24 nov 06:09:13
Paris: 24 nov 12:09:13
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes d'amour :: Les DÉglutitions GÉnÉreuses Verbales De Mme Whart Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
ODIN
Impossible d'afficher l'image
J'ai une langue, qu'elle soit utile et subtile!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
579 poèmes Liste
3379 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2012
Dernière connexion
24 novembre
  Publié: 20 avr à 09:18
Modifié:  4 mai à 03:42 par Catwoman
Citer     Aller en bas de page

LES DÉGLUTITIONS GÉNÉREUSES VERBALES DE Mme WHART


Comment le speaker du loto communal de la ville de Joué-les-Tours, aurait pu prédire de repartir détenteur d'une foldingue paranoïa, ce jour-là?

Mme Whart, évidemment qu'elle était réputée à Joué-les-Tours. Ancienne secrétaire du maire Argouillous à la retraite, le passe-temps favori de Mme Whart était le loto. Le speaker avait été recruté pour l'occasion, lors de la foire à l'andouille, au supermarché de Joué-les-Tours.

Ravi de sa conjoncture astral et de l'opportunité de s'piquer comme speaker au loto le week-end suivant, Mr Donnecause avait signé un contrat en bonne et due forme, sans imaginer un instant, la foldingue paramoïa due à Mme Whart. Si l'élasticité musculaire des bras de Mme Whart étaient bonasses, il en était autrement de sa langue. Après tout, une pie jacasse avait le stylo-glosse de ses stylos-plumes. Le symphyse mentonnière, une symphonie verbale. Sans oublier le stylo-hyoïdien.

Oui véritablement, la mandibule de Mme Whart était particulière. Et alors que le speaker annonçait les numéros, les quatre paires de muscles extrinsèques servant à la protrusion de Mme Whart, préparaient silencieusement la dépression du speaker, Mr Donnecause.

"Cause toujours, tu m'intéresses", hurlait l'impair longitudinal supérieur de Mme Whart! Ou bien "Cause perdue", clamait le muscle geniohyoïdien de Mme Whart! Intarissable la langue de Mme Whart au loto communal. Tout le monde savait bien que l'épiglotte de Mme Whart, était déstabilisante, omis le speaker Donnecause. Et ce dimanche, Mme Whart avait eu une déglutition généreuse verbale au loto communal.

Jamais été victime d'apnée du sommeil, la langue de Mme Whart, murmurait-on à Joué-les-Tours! Le tonus musculaire y était d'ailleurs, comme un Bach +5, vers Bâle.

Deux années plus tard, après avoir éradiqué la cause de sa dépression, on avait appris que Mr Donnecause était entré en retraite bouddhiste: trois années, trois mois, trois jours, trois heures de silence ! Quant à Mme Whart, elle était devenue à sa grande fierté, speakerine du loto communal de Joué-les-Tours.

 
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
29 poèmes Liste
1371 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
24 novembre
  Publié: 21 avr à 01:50 Citer     Aller en bas de page

ahhahaha......
J'ai adoré et en une seule lecture...... ce bout d'isthme de Courlande là où Mme Whart ne s'aventurera pas.... trop de méditations silencieuses...

MErci mon Bifröst
Amitié sincère
V

 
ODIN
Impossible d'afficher l'image
J'ai une langue, qu'elle soit utile et subtile!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
579 poèmes Liste
3379 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2012
Dernière connexion
24 novembre
  Publié: 21 avr à 02:47 Citer     Aller en bas de page

@Varh Merci beaucoup du passage apprécié

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 154
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0217] secondes.
 © 2000 - 2017 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.