Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 36
Invisible : 0
Total : 41
· Hubix-Jeee · Rosanna · doux18 · Lapoètesse · Camelia
12907 membres inscrits

Montréal: 23 avr 09:50:37
Paris: 23 avr 15:50:37
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: J'ai vu Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège
Impossible d'afficher l'image
Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
233 poèmes Liste
2135 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 20 avr à 17:08
Modifié:  20 avr à 18:25 par In Poésie
Citer     Aller en bas de page


J'ai vu

J'ai vu tes couleurs aux vitraux illuminés,
Les pierres sculptées de visages méditants,
Le massacre de l'homme hurlant persécuté.
J'ai vu le sourire de l'ange rassurant,
Et sa beauté aux cheveux blonds du plein été.

Ce sol usé de pieds éreintés voulant croire...
Père ! M'as-tu vu toi qui m'as fait naître ici ?
Sur la terre affreusement hostile à l'espoir,
Si dur de garder la joie, apprécier la vie,
Tu peux le remarquer, nous sommes mal partis !

Les cierges fondent, n'éclairent plus vraiment bien,
La chaleur s'estompe, trop froid, même à ta vue
Chère Vierge Marie, si belle pourtant ! Rien,
Rien n'y fait, je le sens, le monde n'en peut plus,
Mais vois-tu malgré tout, je pense à toi Jésus.

Ce lieu de prières d'hauteur inaccessible
"Cathédrale Sainte Marie de Bayonne"
Je voulais t'exprimer mon ressenti, sensible
Est ton accueil, profond ce rouge qui chantonne,
Mon âme à nouveau exulte, et ma peau frissonne.


    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Bluecat

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1 poèmes Liste
4 commentaires
Membre depuis
18 mars
Dernière connexion
20 avril
  Publié: 20 avr à 17:58 Citer     Aller en bas de page

Rouge flamboyant, tout comme l est le coeur palpitant ....de ferveur, d Amour , et de compassion .
Bel écrit en ce lieu que j ai souvent foulé....
Jésus, vierge Marie,
Vous devez être aux anges 😊😊😊

  "En avant, calme, droit"
Bluecat

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1 poèmes Liste
4 commentaires
Membre depuis
18 mars
Dernière connexion
20 avril
  Publié: 20 avr à 17:58 Citer     Aller en bas de page

Rouge flamboyant, tout comme l est le coeur palpitant ....de ferveur, d Amour , et de compassion .
Bel écrit en ce lieu que j ai souvent foulé....
Jésus, vierge Marie,
Vous devez être aux anges 😊😊😊

  "En avant, calme, droit"
Margo1668


savoir bien faire! " La musique met du sel et donne du goût à la poésie sans rime. " MVoltaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
172 poèmes Liste
1053 commentaires
Membre depuis
4 janvier 2016
Dernière connexion
23 avril
  Publié: 20 avr à 18:27 Citer     Aller en bas de page

Amen!

J'aime beaucoup

  “Élève tes mots doux et tendres. Pas la voix! c'est la pluie, qui fait grandir les plantes, pas le tonerre. ”
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
201 poèmes Liste
11798 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
22 avril
  Publié: Avant-hier à 11:10 Citer     Aller en bas de page

la sensibilite des yeux
bonne soiree

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Varh
Impossible d'afficher l'image
la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
18 poèmes Liste
714 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
23 avril
  Publié: Hier à 04:44 Citer     Aller en bas de page

J'apprécie beaucoup votre texte où votre description reflète l'atmosphère de cette cathédrale... Bien qu'étant fort moi-même éloignée des religions, j'affectionne particulièrement ces lieux où j'admire la beauté et je ressens la sérénité ...

Merci pour ce partage....

Mon amitié
V

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 93
Réponses: 5
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0300] secondes.
 © 2000 - 2017 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.