Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 43
Invisible : 0
Total : 45
· a.somberni · ptigaby
13059 membres inscrits

Montréal: 13 déc 08:36:38
Paris: 13 déc 14:36:38
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Clovis Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
674 poèmes Liste
14640 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 5 mai 2017 à 17:33
Modifié:  6 mai à 10:30 par Tilou8897
Citer     Aller en bas de page

Nom du site


Peut-être c'est mieux
si je te parle de ma féline
et de ses nuits
sur un vieux mur de pierres noires.

Quand son amie
la lune, phare, fait son retour
elle regarde les champs des ombres
les oliviers aux branches lourdes
et entend les chiens, nerveux, aboyer
sans une raison
comme s'ils avaient des ennemis
dans leur maison.

Le soir, Clovis quitte la cour
et lente s'en va prendre sa place
de spectatrice sans compagnie
sans miauler ou s'endormir
comme ses amis.

Elle est superbe
sa silhouette se dessine bien
entre les ombres de mon jardin.
Belle déesse sans adorateurs
elle joue le rôle de la féline
qui ose dire aussi un "non"
et elle se chagrine à contre-jour
fauve écarté
qui ne comprend ce qui l'accable
ce qui l'attire
d'une lune mutine et mystérieuse
qui certaines nuits
se lève haute
et sa magie autour répand.


La version originelle...

Lo so che è meglio

che ti racconti della felina

che solitaria, sotto la luna

sta sopra il muro di antiche pietre

e guarda i campi, gli ulivi stanchi

e ascolta i cani latrare, assurdi

senza nemici da allontanare.

Lei, quando è sera

lascia il cortile, la compagnia

degli altri mici

e prende posa, quasi superba

come una dea senza fedeli

che assume un ruolo di gatta “non”

e si addolora, in controluce

da solitaria che non comprende

cosa la strugge

cosa l’attira di quella luna

che tutta sola, nel cielo alta

intorno a lei la magia spande.


http://galatea.unblog.fr/2017/05/05/clovis/

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
218 poèmes Liste
7284 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
10 décembre
  Publié: 6 mai 2017 à 02:15 Citer     Aller en bas de page

bonjour LILIA,
te laisser de mes mots
me manquait un peu de trop
je suis jaloux de clovis
de ce que tes yeux s'emplissent.
se sait-il être ainsi observé
d'une presence qui aimerait l'imiter ?
la virtualité d'ici
je m'en contente, et ça me suffis.
grosses bises de SAM

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
674 poèmes Liste
14640 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 6 mai 2017 à 03:52 Citer     Aller en bas de page

Citation de samamuse
bonjour LILIA,
te laisser de mes mots
me manquait un peu de trop
je suis jaloux de clovis
de ce que tes yeux s'emplissent.
se sait-il être ainsi observé
d'une presence qui aimerait l'imiter ?
la virtualité d'ici
je m'en contente, et ça me suffis.
grosses bises de SAM



.Bonjour Sam . Clovis a un nom masculin mais elle est une femelle.
J'ai voulu dédicacer cette jolie chatte à un enfant français de Toulon, fils d'un amie, auquel je voulais faire un cadeau spécial.
Clovis (e) est un félin philosophe qui passe assez de temps en solitude et semble utiliser son regard pour explorer et comprendre la nature .
Mais peut -être que non



lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Jean-Louis


J'ai défait la solitude. Il n'y a pas de chevet où je ne puisse m'asseoir. Andrée Chedid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
138 poèmes Liste
3456 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 6 mai 2017 à 05:15 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Lilia,
J'aime beaucoup ton poème dédié à Clovis et son comportement nocturne.
La vie de chat possède ses mystères et tu leurs donnes d'une manière très poétique une réalité augmentée.
Jolie image sur ton blog. Merci Lilia
Amitiés

  Poésie, la vie entière (ex ULM47)
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
674 poèmes Liste
14640 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 6 mai 2017 à 05:26 Citer     Aller en bas de page



Citation de Jean-Louis
Bonjour Lilia,
J'aime beaucoup ton poème dédié à Clovis et son comportement nocturne.
La vie de chat possède ses mystères et tu leurs donnes d'une manière très poétique une réalité augmentée.
Jolie image sur ton blog. Merci Lilia
Amitiés



Merci Jean Louis.

Quand parler de nous devient compliqué on passa aux chats


lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
412 poèmes Liste
21172 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
11 décembre
  Publié: 6 mai 2017 à 05:37
Modifié:  7 mai 2017 à 12:09 par ode3117
Citer     Aller en bas de page

Merci GALA, pour cette tendre image de Clovis , ça enlève par tes mots, la tristesse que j'éprouve par la disparition de la petite chatte des voisins, nommée Isis. La nuit combien d'animaux se font piéger par le phare des autos.
Une belle description de Clovis, il est vrai que la compagnie et le comportement de nos animaux nous enlèvent beaucoup d'angoisses.
Bises amicales GALA
ODE 31 - 17

  OM
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
674 poèmes Liste
14640 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 6 mai 2017 à 06:21
Modifié:  11 nov à 15:32 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page

Citation de Trist@nic
Clovis & Vertus....

Mais sachant le traitement réservé à ces compagn(e)ons.... je reste sur mon Toit brûlant !

Cat on a Hot Tin Roof

Pour le texte, je trouve le premier quatrain superflu...
Le lecteur devrait imaginer cette première scène, non ?



Je ne sais pas où tu as trouvé une connexion mon poème, Clovis et les mensonges du film Cat on a hot roof .
Mais en meme temps , je sais bien que chaque lecteur modifie un texte...alors, bien sur tu es libre de le modifier, enlarger...

La première strophe, tu as raison , est redondante , comme le poeème d'ailleurs.
Mais il y a aussi un temps quand les chats deviennent un peu notre image..



  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
225 poèmes Liste
14558 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
12 décembre
  Publié: 6 mai 2017 à 11:07 Citer     Aller en bas de page

très plaisante lecture

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
674 poèmes Liste
14640 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 7 mai 2017 à 11:06
Modifié:  7 mai 2017 à 11:07 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page

Citation de ode3117
Merci GALA, pour cette tendre image de Clovis , ça enlève par tes mots, la tristesse que j'éprouve par la disparition de la petite chatte des voisins, nommée Isis. La nuit combien d'animaux se font piéger par le fard des autos.
Une belle description de Clovis, il est vrai que la compagnie et le comportement de nos animaux nous enlèvent beaucoup d'angoisses.
Bises amicales GALA
ODE 31 - 17




Chère Ode, je connais bien la rage et la tristesse de la fin d'Isis. .
Clovis, la féline plus intelligente que j'ai dans ma tribu de chats, est une adrénalinique qui aime traverser la route provinciale et s'arrêter au milieu comme pour savourer le danger.
Après, elle sait être super-tendre, exploratrice, joueuse et souvent philosophe. Elle est ma compagne de jardin, de télévision et de cuisine, mais là je dois faire bien attention :mou haha :mou haha :vénère:merci merci

:câlin: câlin gala


Citation de mido ben
très plaisante lecture



Merci cher ami !



  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Hubix-Jeee
Impossible d'afficher l'image
Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
765 poèmes Liste
5759 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
11 décembre
  Publié: 8 mai 2017 à 07:20 Citer     Aller en bas de page

Les félins, quels qu'ils soient, ont quelque chose de magique, dans leur comportement, leur démarche, leur regard...

C'est cette magie corporelle et spirituelle qui leur donne ce côté mystérieux, qui les illuminent ou les accablent...

Il suffit de connaître leur histoire à travers l'histoire des humains, pour se rendre compte qu'ils ne laissent pas indifférents, qu'on les aime ou non...

Quant à la première strophe, je ne trouve à redire que sur le premier vers qui me semble mal disposé... voire le tutoiement du second vers, peut-être...

Amitiés...

Hubix.

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
674 poèmes Liste
14640 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 8 mai 2017 à 08:34
Modifié:  8 mai 2017 à 13:53 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page

Citation de Hubix-Jeee
Les félins, quels qu'ils soient, ont quelque chose de magique, dans leur comportement, leur démarche, leur regard...

C'est cette magie corporelle et spirituelle qui leur donne ce côté mystérieux, qui les illuminent ou les accablent...

Il suffit de connaître leur histoire à travers l'histoire des humains, pour se rendre compte qu'ils ne laissent pas indifférents, qu'on les aime ou non...

Quant à la première strophe, je ne trouve à redire que sur le premier vers qui me semble mal disposé... voire le tutoiement du second vers, peut-être...

Amitiés...

Hubix.



Je crois connaitre mieux les humains depuis la rélation avec mon chat Jonathan , mom premier félin.

Le tutoyement... me semble naturel quand on écrit un message.



gala

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Hubix-Jeee
Impossible d'afficher l'image
Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
765 poèmes Liste
5759 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
11 décembre
  Publié: 8 mai 2017 à 08:55 Citer     Aller en bas de page

Chère Lilia, pour te suivre dans ta logique naturelle, je dirais que, personnellement, il m'est difficile de tutoyer quelqu'un dont j'ignore encore l'identité et, en poésie, je préfère vouvoyer, dans l'espoir immuable que je serais lu par au moins deux personnes... ce qui me semble bien plus naturel...

Amitiés...

Hubix.

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
674 poèmes Liste
14640 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 8 mai 2017 à 09:23
Modifié:  8 mai 2017 à 13:54 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page

Citation de Hubix-Jeee
Chère Lilia, pour te suivre dans ta logique naturelle, je dirais que, personnellement, il m'est difficile de tutoyer quelqu'un dont j'ignore encore l'identité et, en poésie, je préfère vouvoyer, dans l'espoir immuable que je serais lu par au moins deux personnes... ce qui me semble bien plus naturel...

Amitiés...

Hubix.



Hubix...,Clovis comme bien d 'autres de mes poémes, a un destinataire et, semble-t-il , plusieurs lecteurs.

Desolée pour les accents perdus quelque parts...

Gala

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 859
Réponses: 12
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]
Poèmes de l'année 2017
Décerné le 9 avril
40e position dans le choix des membres.

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0596] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.