Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 341
Invisible : 0
Total : 344
· Drôle d'oiseau · Trist@nic · THOMAS
12930 membres inscrits

Montréal: 23 sept 15:59:00
Paris: 23 sept 21:59:00
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Dialectique amoureuse Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
banniange

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
98 poèmes Liste
365 commentaires
Membre depuis
6 mars 2016
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 18 mai à 13:46
Modifié:  21 mai à 21:57 par banniange
Citer     Aller en bas de page

Et si ton amour existait depuis toujours
Mon ciel serait illuminé nuit comme jour
Aucune obscurité, mon jardin brillerait,
Tes yeux seraient mes étoiles à tout jamais.

L’amour est né un jour au cœur de mon histoire,
Qui avait-il avant sinon ce désespoir
Qui de noir remplissait le ciel de mes désirs
Où sanglotaient souvent les accents de ma lyre ?

Quel éblouissement et quel aveuglement !
Je voyais ta lumière en plissant les paupières,
Je frôlais ton ombre qui consumait le temps
Et je rajeunissais oubliant les hivers.

La nuit est bien trop noire, elle manque d’amour
Mais si tout était clair quand verrions-nous le jour ?
Il faut l’obscurité pour cueillir la lumière
Puis tant aimer les fleurs quand viendra le désert.

 
Xenia


(cc & ) Je dis « je » en pensant à vous, je dis « nous » en pensant à moi
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
1425 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
18 septembre
  Publié: 19 mai à 01:44 Citer     Aller en bas de page

bonjour
j'aime beaucoup, le dernier quatrain est une belle conclusion empreinte de sagesse

  ( cc& ) Je dis « je » en pensant à vous, je dis « nous » en pensant à moi
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
99 poèmes Liste
2927 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 19 mai à 11:53 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,

j'ai beaucoup apprécié ces méditations poétiques teintées d'une certaine tristesse...

Avec une préférence pour ce beau vers :
Mais si tout était clair quand verrions-nous le jour ?

Amitiés

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
banniange

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
98 poèmes Liste
365 commentaires
Membre depuis
6 mars 2016
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 21 mai à 03:27 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous deux pour votre lecture attentive, à bientôt, amicalement

 
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
47 poèmes Liste
1055 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
11 septembre
  Publié: 21 mai à 17:52 Citer     Aller en bas de page

Coucou

Un raisonnement qui m'a convaincue...toutes ces interrogations sur l'importance de l'amour ( quel qu'il soit pour moi ) dans la VIE !
Les deux derniers vers forment un beau médaillon qui résume justement ce sentiment

Bravo .....

 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
2057 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
23 septembre
  Publié: 22 mai à 07:03
Modifié:  25 mai à 01:17 par Cidnos
Citer     Aller en bas de page

Profites de la vie, profites de l'amour.
C'est comme çà que j'ai perçu ton poème.
Cela m'a plu.
Bonne journée
Christophe

 
banniange

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
98 poèmes Liste
365 commentaires
Membre depuis
6 mars 2016
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 25 mai à 06:57 Citer     Aller en bas de page

Merci Christophe et c'est vrai qu'avec les événements tragiques qui se succèdent, on y tient à sa vie!

 
NicoNavel


La poésie est cette musique que tout homme porte en soi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
345 commentaires
Membre depuis
11 mai
Dernière connexion
31 août
  Publié: 25 mai à 06:58
Modifié:  25 mai à 06:58 par NicoNavel
Citer     Aller en bas de page

Carpe diem, carpe horam....

Merci pour ce magnifique poème

Amicalement

 
banniange

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
98 poèmes Liste
365 commentaires
Membre depuis
6 mars 2016
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 25 mai à 07:00 Citer     Aller en bas de page

Merci Nico et vive le cinéma qui est à la fête de ces jours même si Cannes, bon, il faut se taper les marches!

 
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
47 poèmes Liste
1055 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
11 septembre
  Publié: 30 mai à 18:48
Modifié:  30 mai à 18:48 par Pieds-enVERS
Citer     Aller en bas de page

Et mon commentaire du 21 mai il compte pas ????

 
banniange

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
98 poèmes Liste
365 commentaires
Membre depuis
6 mars 2016
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 31 mai à 07:50 Citer     Aller en bas de page

A ça alors et j'ai pu oublier un si beau commentaire bon ce sera l'autoflagellation toute la semaine!

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 248
Réponses: 10
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0357] secondes.
 © 2000 - 2017 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.