Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 36
Invisible : 0
Total : 41
· Fried · gattopardo · ❀ninette1952 · ori
Équipe de gestion
· Emme
13067 membres inscrits

Montréal: 20 mai 17:00:23
Paris: 20 mai 23:00:23
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Lettre à l'éternelle absente . . . Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Pascal

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
597 commentaires
Membre depuis
29 mars 2017
Dernière connexion
18 mai
  Publié: 29 mai 2017 à 11:51 Citer     Aller en bas de page

Lettre à l'éternelle absente . . .

Vague déferlante dans l'océan d'un rêve
Tu jaillis dans mon coeur en des rouleaux sans trêve
Où s'enroulent tes flots qui berceront mes nuits
En lames de bonheur arrachant mon ennui.

Ton parfum accueilli a éveillé ma flamme
Que l'aurore éteignait : ton feu court en mon âme.
Elève le désir, ô mon soleil d'espoir
Ton souvenir dessine un éclair dans mes soirs.

Tes rayons ont tracé les sillons de l'oubli.
Qui comblera le vide où sommeille l'absence ?
Voltige, tourbillon, au vent de ma souffrance !
Comment te rejoindre ? L'horizon s'affaiblit.

Radeau tu dérives dans une mer sans frein
Et ta marche avance sans nul bruit sur l'écume.
Mais ton image sombre en des lambeaux de brume :
Ombre, sur notre esquif, ton mirage m'étreint.

Pascal.
Le lundi 29 mai 2017.

 
Fried

Statut: En ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
268 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
20 mai
  Publié: 29 mai 2017 à 12:24 Citer     Aller en bas de page

C'est un joli rêve d'amour, de mer et d'écume.
bravo

 
NicoNavel


La poésie est cette musique que tout homme porte en soi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
58 poèmes Liste
1068 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
14 mai
  Publié: 29 mai 2017 à 13:00 Citer     Aller en bas de page

Cette lettre est très personnelle et très touchante

Merci pour ce partage !

Amitiés

 
De Margotin


savoir bien faire! Sans le poète la plume n'a pas de sens. Sans critique le poète ne vit pas.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
2388 commentaires
Membre depuis
4 janvier 2016
Dernière connexion
19 mai
  Publié: 29 mai 2017 à 14:36 Citer     Aller en bas de page

Beau poème

  “Élève tes mots doux et tendres. Pas la voix! c'est la pluie, qui fait grandir les plantes, pas le tonnerre. ”
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
237 poèmes Liste
8036 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
20 mai
  Publié: 29 mai 2017 à 15:25 Citer     Aller en bas de page

sur un tel rat d'eau, je me sens médusé.
si tu en doutes vas au louvres à paris.
c'est moi dont les jambes baignent dans l'eau à l'arrière du radeau.

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
237 poèmes Liste
8036 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
20 mai
  Publié: 29 mai 2017 à 15:26 Citer     Aller en bas de page

sur un tel rat d'eau, je me sens médusé.
si tu en doutes vas au louvres à paris.
c'est moi dont les jambes baignent dans l'eau à l'arrière du radeau.

 
Rimevasion


reconcilier avec son passé , vivre à fond son présent, ne pas craidre son futur
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
498 commentaires
Membre depuis
22 novembre 2012
Dernière connexion
7 septembre 2018
  Publié: 29 mai 2017 à 15:35 Citer     Aller en bas de page

Trés beau poème plein d'images
j'aime tout particulièrement la dernière

"Radeau tu dérives dans une mer sans frein
Et ta marche avance sans nul bruit sur l'écume.
Mais ton image sombre en des lambeaux de brume :
Ombre, sur notre esquif, ton mirage m'étreint.
"

Merci

  Mes vers fuiraient,doux et frèles,vers votre jardin si beau,si mes vers avaient des ailes,des ailes comme l'oiseau
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
229 poèmes Liste
15270 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
19 mai
  Publié: 29 mai 2017 à 15:43 Citer     Aller en bas de page

très agreable lecture
amicalement

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
433 poèmes Liste
21613 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
19 mai
  Publié: 29 mai 2017 à 16:07 Citer     Aller en bas de page

Elle a bien de la chance celle pour qui tu écris ce poème d'amour. " Qui comblera le vide où sommeille l'absence "
Ce poème est plein d'espérance et de lassitude aussi.
Bises PASCAL
Bonne nuit
ODE 31 - 17

  OM
Pascal

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
597 commentaires
Membre depuis
29 mars 2017
Dernière connexion
18 mai
  Publié: 29 mai 2017 à 16:14
Modifié:  29 mai 2017 à 16:19 par Pascal
Citer     Aller en bas de page

Bonsoir chères poétesses et chers poètes.

Merci à Fried pour la chaleur de son message qui chasse mes noirs nuages.

Merci à NicoNavel d'être sur ma page et d'avoir apprécié ce tendre poème d'Amour.

Merci à Margo pour la caresse de ses mots qui chasse tous mes maux.

Merci à samamuse pour ses jeux de mots qui m'ont fait bien rire.

Merci à Rimevasion pour la douceur de tes mots qui se pose sur mon coeur en rayons de bonheur.

Merci à mido ben pour sa fidélité et d'être sur ma page encore merci.

Merci à Ode 31 17 Oui elle a de la chance, quand j'aime . . .

Je vous souhaite à toutes et à tous une excellente soirée.

Je vous embrasse toutes et tous affectueusement.

Pascal

 
La Brune Colombe


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
3699 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
18 mai
  Publié: 29 mai 2017 à 18:29 Citer     Aller en bas de page

Il est sympa

 
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
115 poèmes Liste
3426 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
22 décembre 2018
  Publié: 30 mai 2017 à 05:23 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Pascal,

un tendre poème d'amour que j'ai pleinement apprécié...

Cette lettre à l'éternelle absente est de toute beauté

Amitiés

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Pascal

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
597 commentaires
Membre depuis
29 mars 2017
Dernière connexion
18 mai
  Publié: 30 mai 2017 à 06:35
Modifié:  30 mai 2017 à 06:51 par Pascal
Citer     Aller en bas de page

Bonjour chères poétesses et chers poètes.

Merci la Brune Colombe d'être sur ma page et mon âme voyage.

Merci le Poète Masqué pour la chaleur de tes mots et d'avoir apprécié ce tendre poème d'Amour pour chasser le chant de nos douleurs et de nos peines : soleil en horizon.

Je vous souhaite une excellente journée.

Je vous envoie mon amitié.

Pascal.Bisous.

 
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
1415 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
29 janvier
  Publié: 30 mai 2017 à 06:52 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Pascal...
Cette lettre est magnifique....
L'éternelle absente pourrait devenir présenté à moins que l'effet doit inverse juste pour avoir le bonheur de lire un nouvel ecrit tout aussi beau...

Mon amitié
Bises
V

 
Pascal

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
597 commentaires
Membre depuis
29 mars 2017
Dernière connexion
18 mai
  Publié: 30 mai 2017 à 11:53
Modifié:  30 mai 2017 à 11:54 par Pascal
Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Valérie.

Je te remercie pour la caresse de tes mots qui se pose sur mon coeur en rayons de bonheur.

Je vais essayer prochainement de rédiger un nouvel écrit, j'espère qu'il sera à la hauteur de l'éternelle absence sourire.

Je te souhaite une excellente soirée.

Je t'envoie mon amitié.

Je t'embrasse.

Pascal

 
De Margotin


savoir bien faire! Sans le poète la plume n'a pas de sens. Sans critique le poète ne vit pas.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
2388 commentaires
Membre depuis
4 janvier 2016
Dernière connexion
19 mai
  Publié: 30 mai 2017 à 13:58 Citer     Aller en bas de page

Citation de Pascal
Merci à Margo pour la caresse de ses mots qui chasse tous mes maux.



C'est mignon tout plein

  “Élève tes mots doux et tendres. Pas la voix! c'est la pluie, qui fait grandir les plantes, pas le tonnerre. ”
Pascal

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
597 commentaires
Membre depuis
29 mars 2017
Dernière connexion
18 mai
  Publié: 30 mai 2017 à 14:36 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Margo.

Je te souhaite une agréable soirée.

Je t'embrasse.

Pascal.Bisous

 
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
721 poèmes Liste
4130 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
19 mai
  Publié: 31 mai 2017 à 06:02 Citer     Aller en bas de page

magnifique et tendre poème, plein de splendides images, mais aussi de lassitude et surtout d'espoir!

merci, Pascal, pour ce délicat et touchant partage,

délicieuse journée,

sincères amitiés,

Josette



 
Pascal

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
597 commentaires
Membre depuis
29 mars 2017
Dernière connexion
18 mai
  Publié: 31 mai 2017 à 12:52
Modifié:  31 mai 2017 à 12:57 par Pascal
Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Josette.

Je te remercie d'être sur ma page et pour la délicatesse de ton doux message où s'envolent tous nos noirs nuages.

Je te souhaite une agréable journée.

Sincères amitiés

Je t'embrasse.

Pascal

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 799
Réponses: 18
Réponses uniques: 12
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0367] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.