Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 26
Invisible : 0
Total : 27
· Didier
13020 membres inscrits

Montréal: 21 oct 06:40:17
Paris: 21 oct 12:40:17
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Mirage Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Shovnigorath  Cet utilisateur est un membre privilège


« L’éternité dure sans temps » Shovnigorath
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
271 poèmes Liste
1822 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2015
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 3 juin 2017 à 01:56
Modifié:  6 juin 2017 à 17:00 par Emme
Citer     Aller en bas de page



Mirage


Ses yeux se couchent sans m'avoir regardé,
Et sur ma couche je l'ai imaginée,
Mes mains anciennes ont frémi d'émotion,
À l'idée incertaine d'avoir une liaison...

Et l'autre est arrivé, armé de sa jeunesse,
Un sourire griffé, de Dior ou bien de Guess,
Avec une bagnole, aux joues rouges, aux cils chromes,
J'allais laisser tomber, quand elle gifla le gnome...

Alors je suis venu pour lui prêter main forte
Mais elle a refusé et l'a mis à la porte...
Et la bouche cousue, j'ai bafouillé mon nom,
Elle s'est excusée, elle s'appelait Manon...

Je me souviens encore de l'ambiance diaphane,
Dans l'étrange décor, de nos envies profanes,
Les bulles de champagne étanchaient nos sourires,
Celui de ma compagne voulait me faire mourir...

La nuit m'en est témoin, je vivais dans un rêve,
Mon cœur serrait les poings, suppliant une trêve,
Je l'avais laissé vaincre ce combat de titans
Pressé de la convaincre que j'étais le plus grand...

Après un long baiser aux lèvres purpurines,
Ses bras m'ont encerclé en lacets de coquine,
Et elle s'est évanouie dans un pli de la nuit
Ne laissant que l'ennui et sa monotonie...

Et le matin ingrat a levé mes paupières,
A repoussé mes draps, m'a baigné de lumière,
Et m'a traité de fou, de vieux loup solitaire,
De naïf qui croit tout, surtout l'Imaginaire...




  Sylvain Vous souhaite la bienvenue et une agréable lecture
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
189 poèmes Liste
9944 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 3 juin 2017 à 06:34 Citer     Aller en bas de page

J'aime beaucoup l'idée du cœur qui serre les poings

Merci à toi, Sylvain, beau poème

--------------

  ISABELLE
De Margotin


savoir bien faire!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
217 poèmes Liste
2296 commentaires
Membre depuis
4 janvier 2016
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 3 juin 2017 à 07:58 Citer     Aller en bas de page

Super beau

  “Élève tes mots doux et tendres. Pas la voix! c'est la pluie, qui fait grandir les plantes, pas le tonnerre. ”
Danalore

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
573 commentaires
Membre depuis
15 mai 2016
Dernière connexion
1er septembre
  Publié: 3 juin 2017 à 09:21 Citer     Aller en bas de page


Un mirage envoûtant le lecteur. Tableau de mots joliment posés

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
223 poèmes Liste
14295 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
20 octobre
  Publié: 3 juin 2017 à 18:43 Citer     Aller en bas de page

très beau poème

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
2479 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
20 octobre
  Publié: 4 juin 2017 à 03:36 Citer     Aller en bas de page

J'aime cet imaginaire ... c'est beau et c'est musical.

Ps : Attention le diable ne se cache t-il dans le charme des plus belles femmes ?
Je n'ai pas la réponse. Mais tu traites ici un sujet sensible pour nous homme et animal.

Bonne journée
Christophe

 
Shovnigorath  Cet utilisateur est un membre privilège


« L’éternité dure sans temps » Shovnigorath
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
271 poèmes Liste
1822 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2015
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 4 juin 2017 à 04:44 Citer     Aller en bas de page

ISABELLE,
Je suis content que ce vers t'ait plu car il est un peu la clé de voûte de mon inspiration. Merci d'être la sous mes vers

MARGO, merci pour ce beau compliment

DANALORE, votre perception mérite mon respect, merci

  Sylvain Vous souhaite la bienvenue et une agréable lecture
Shovnigorath  Cet utilisateur est un membre privilège


« L’éternité dure sans temps » Shovnigorath
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
271 poèmes Liste
1822 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2015
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 4 juin 2017 à 04:51 Citer     Aller en bas de page

MIDO ben, merci pour ce gentil compliment, heureux que cela vous ait plu,

LÉO, c'est trop beaucoup ) , tes éloges m'empêchent de marcher tant mes chevilles... mais cela fait chaud au cœur et je t'en remercie sincèrement

CHRISTOPHE, je pense que le Diable est à la femme ce que
Le verbe est aux mots et cela est bien utile pour écrire nos tableaux... merci frère Poète pour ton appréciation

  Sylvain Vous souhaite la bienvenue et une agréable lecture
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
1406 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
9 octobre
  Publié: 5 juin 2017 à 11:48 Citer     Aller en bas de page

Sylvain,

Encore un texte qui touche l'imaginaire et dont les images furtives du mirage se marient harmonieusement à un singulier rythme....
Quant à la diablerie de la femme, l'histoire n'a point épargné son côté "sorcière"... Cependant tous ses philtres ne sont pas fatals poisons ... bien au contraire...

Avec ma sincère amitié et mes remerciements
V

 
Shovnigorath  Cet utilisateur est un membre privilège


« L’éternité dure sans temps » Shovnigorath
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
271 poèmes Liste
1822 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2015
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 6 juin 2017 à 02:00 Citer     Aller en bas de page

Citation de Varh
Sylvain,

Encore un texte qui touche l'imaginaire et dont les images furtives du mirage se marient harmonieusement à un singulier rythme....
Quant à la diablerie de la femme, l'histoire n'a point épargné son côté "sorcière"... Cependant tous ses philtres ne sont pas fatals poisons ... bien au contraire...

Avec ma sincère amitié et mes remerciements
V



Vous ici aussi ? C'est de la sorcellerie )
Vous avez vraiment raison les philtres kaléidoscopiques
Sont toujours présents, complices naturels de la femme et ses beautés. Car vous êtes toutes tellement ce que nous désirons )

Ma sincère amitié

Sylvain

  Sylvain Vous souhaite la bienvenue et une agréable lecture
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 535
Réponses: 9
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0351] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.