Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 430
Invisible : 0
Total : 430
12956 membres inscrits

Montréal: 21 jan 01:41:38
Paris: 21 jan 07:41:38
::S�lection du th�me::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Citations personnelles :: Une logique un peu farfelue Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
366 poèmes Liste
19768 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 12 jan à 08:45 Citer     Aller en bas de page

Vous avez " trente quatre ans " vous vous mettez à vouloir tricoter une écharpe de " trente quatre rangs " à raison d'un rang par an, ce la vous mène à 68 ans d'âge, et votre écharpe sera riquiqui et plus à la mode. Bon ouvrage et de la patience si les mites ne se sont pas mises à l'oeuvre. Histoire de rire.
ODE 31 - 17

  OM
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
214 poèmes Liste
13163 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 12 jan à 10:18 Citer     Aller en bas de page

c'est vrai

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
366 poèmes Liste
19768 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 12 jan à 12:49 Citer     Aller en bas de page

Merci MIDO, j'avais envie d'écrire quelque chose...Il faut avouer que des " rangs j'ai " bien calculé, sans pour cela être dérangée, question cerveau.
Bises MIDO
ODE 31 - 17

  OM
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
181 poèmes Liste
5178 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 13 jan à 03:16 Citer     Aller en bas de page

bonjour ODE raison,
Vous avez " trente quatre ans " (pourquoi avoir autant attendu pour prendre conscience de cette raison d'être dans cette enveloppe là pour les apparences ?)
vous vous mettez à vouloir tricoter une écharpe
(comme ce que l'épouse d'Ulysse avait trouvé comme stratagèmes)
de " trente quatre rangs " à raison d'un rang par an, (et donc de deux fois 365 mailles, ayant probablement une raison d'être)
cela vous mène à 68 ans d'âge, (est-ce que toutes les mailles auront les mêmes spécificités ?)
et votre écharpe sera riquiqui et plus à la mode. (si nous acceptons de devenir tributaire des appréciations d'autrui)

Bon ouvrage (en fonction de ces regards intérieurs)
et de la patience (en sachant lutter contre toutes ces tentations d'abandons successifs, et de la raison d'être de cette écharpe)
si les mites ne se sont pas mises à l'œuvre. (les découragements des ingérences non concernées)
Histoire de rire. (pour donner du sens à une vie)

tu vois ODE, ce que les décalages de pensées peuvent faire naître comme pouvant être des formes de réalismes.
grosses bises, ma femme étant entré en maison de retraite, j'ai des stocks à distribuer. (mdr)

 
M@rselO


"Vulnerant omnes, ultima necat"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
6 poèmes Liste
57 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2017
Dernière connexion
19 janvier
  Publié: 13 jan à 03:23 Citer     Aller en bas de page

Pénélope avait commencé le costume de son époux bien avant, et il y a plus de 34 ans... avant qu'une plume de canard les fasse tousser !
Pour la face, devant les moutons électeurs, ils ont finit par perdre la laine fraîche...

  M@rs
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
366 poèmes Liste
19768 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 13 jan à 06:12 Citer     Aller en bas de page

Bonjour SAM, ce qui est sûr, c'est que je n'ai pas " maille à partir avec toi, tu as toujours une réponse très juste.
Trente quatre ans quel bel âge, j'aimerais revenir en arrière et faire sauter les points des années. J'aime le point de riz surtout, ça met en appétit et le point de blé, de la monnaie dans les poches, le point jersey ça peut refroidir et le point de côtes, difficile à la montée ( humour )
Bisous SAM
ODE 31 - 17

Coucou MarselO, tu ne crois pas si bien dire, j'ai un Ulysse dans la famille, mais je ne suis pas Pénélope.
J'adore tes jeux de mots.
La laine fraîche, ça vaut le coton tige, se fixer à certains principes, c'est dur, c'est pas coton, on suit le fil de l'histoire.
Bises amicales, merci pour ton commentaire que j'apprécie
ODE 31 - 17

  OM
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
181 poèmes Liste
5178 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 14 jan à 02:26 Citer     Aller en bas de page

bon dimanche ODE
tu sais faire du r'ODE et haut avec les mots.
tu aimerais sauter des rangs pour probablement les reconstruire ?
une parabole permet de revivre cet état de curiosité.
hélas les seules possibilités offertes à cause des parcours des autres qui ont librement fait partie de tes rangs et qui eux n'envisagent pas de les changer pour respecter leurs choix et cheminements, c'est de revivre les mêmes rangs, en sachant à l'avance, ce qui va t'arriver en dates et heures, sans ne rien pouvoir changer.
tu te souviens de ce stupide accident, tu sauras à l'avance comment il va se produire, et vlan ! tu le revivras une nouvelle fois. est-ce que tu souhaiterais ?
bise ma virtuelle "amie". histoire de rire?
je vais ce dimanche en café-philo, de 10h à 14h, avec comme thème (le deuxième dimanche de chaque mois) la domination de la parole masculine dans les échanges. donner ton point de vue, ça ne t'intéresserais pas, n'est-ce pas ?

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
366 poèmes Liste
19768 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 14 jan à 10:09 Citer     Aller en bas de page

Merci SAM, c'est agréable d'avoir tes commentaires, la domination
dans la parole masculine ça m'intéresse, mais où dois - je en parler?
Bises ODE 31 - 17

  OM
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 142
Réponses: 7
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0435] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.