Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 28
Invisible : 0
Total : 29
· La Brune Colombe
13060 membres inscrits

Montréal: 14 déc 15:29:27
Paris: 14 déc 21:29:27
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Epaves . . . Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
Pascal

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
544 commentaires
Membre depuis
29 mars 2017
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 23 juin 2017 à 15:19 Citer     Aller en bas de page

Epaves . . .

Loin des flots du pays en vagues de souffrance
S'arrache un vent de pluie aux océans d'effroi.
Mon coeur s'est-il noyé dans ces rouleaux d'errance ?
Je me suis immergé dans la mer et le froid.

Je me suis tant battu contre vents et marées.
Qu'est devenu mon astre au ciel évanoui ?
Etrange solitude aux ombres amarrées
Je garde ton reflet dans mon coeur épanoui.

Voguant sans repère vers l'étoile démente
J'ai cherché sa traîne dans l'horizon gravé.
Ô voiles opaques, en ses cris de tourmente
J'ai perdu ta trace, chemin inachevé.

Pascal.
Le vendredi 23 juin 2017.

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
225 poèmes Liste
14567 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
14 décembre
  Publié: 23 juin 2017 à 15:44 Citer     Aller en bas de page

j'ai aime ma lecture

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
191 poèmes Liste
10337 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
14 décembre
  Publié: 23 juin 2017 à 16:24 Citer     Aller en bas de page

Belle écriture, merci à toi

___

  ISABELLE
De Margotin


savoir bien faire! Sans le poète la plume n'a pas de sens. Sans critique le poète ne vit pas.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
66 poèmes Liste
2327 commentaires
Membre depuis
4 janvier 2016
Dernière connexion
11 décembre
  Publié: 23 juin 2017 à 18:56
Modifié:  23 juin 2017 à 19:01 par De Margotin
Citer     Aller en bas de page

J'aime pas le titre. Mais c'est très beau et j'aime le poème


Bonne soirée

  “Élève tes mots doux et tendres. Pas la voix! c'est la pluie, qui fait grandir les plantes, pas le tonnerre. ”
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
412 poèmes Liste
21178 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
14 décembre
  Publié: 24 juin 2017 à 01:42 Citer     Aller en bas de page

Merci PASCAL, un autre très beau et émouvant poème.
Peut - être était - ce une étoile filante qui est venue s'échouer dans une vague mourante.
Accroche toi, des étoiles sont nombreuses dans le ciel l'été et tu en verras de bien belles qui te captiveront.
Bises matinales PASCAL
ODE 31 - 17

  OM
Rimevasion


reconcilier avec son passé , vivre à fond son présent, ne pas craidre son futur
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
498 commentaires
Membre depuis
22 novembre 2012
Dernière connexion
7 septembre
  Publié: 24 juin 2017 à 04:49 Citer     Aller en bas de page

comme d'habitude, encore un poème superbe !
Les rivages de tristesse et l'espoir d'un phare au loin !

Merci
Riméva

  Mes vers fuiraient,doux et frèles,vers votre jardin si beau,si mes vers avaient des ailes,des ailes comme l'oiseau
Pascal

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
544 commentaires
Membre depuis
29 mars 2017
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 24 juin 2017 à 06:52
Modifié:  25 juin 2017 à 07:15 par Pascal
Citer     Aller en bas de page

Bonjour chères poétesses et chers poètes..

Merci à mon cher mido ben d'être fidèle sur ma page et d'avoir apprécié ce tendre poème d'Amour pour embellir la flamme de nos jours.Bisous

PS Peut-être suis je devenu une épave ? Où suis-je à la recherche de cette épave lointaine qui envoûte le chant de mon âme : possession ? Sourire C'est la raison pour laquelle j'ai mis Epaves au pluriel.

Merci à ma chère Isabelle pour la chaleur de ton doux message qui s'éveille en mon coeur en notes de bonheur.Je t'embrasse. Douce soirée. Tu es peut-être mon épave lointaine qui effleure le silence de mes nuits.Sourire.

Merci à ma chère Margo d'être fidèle sur ma page, tu chasses mes noirs nuages, suis-je devenu une épave ? Dans l'océan du temps, me serais-je noyé ? Viendras-tu me chercher ? Sourire

Merci à ma chère Ode 31 17 oui je suis à la recherche de cette épave qui s'échoue dans la mer comme une vague mourante : océan de nostalgie. J'entends ton cri, tu m'appelles.Sourire

Merci à ma chère Rimevasion,je cherche cette étrange épave comme une vague de tristesse qui envahit le chant de mon coeur : larmes d'absence..j'entends son souffle qui jaillit dans mes silences.Sourire

 
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Je suis une partie de nous unique et multiple à la fois (chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
299 poèmes Liste
17385 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 24 juin 2017 à 10:47 Citer     Aller en bas de page

une noyade évocatrice

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Pascal

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
544 commentaires
Membre depuis
29 mars 2017
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 24 juin 2017 à 10:56
Modifié:  24 juin 2017 à 11:50 par Pascal
Citer     Aller en bas de page

Bonjour ma chère Virginie.Sourire.

Je te remercie pour la caresse de tes mots qui chasse la douleur de tous nos maux qui se noient dans les vagues du temps : aubes de tendresse.

Tu es peut-être l'ombre de cette épave qui habille en secret le doux chant de mon coeur en reflet de lumière ?

Je te souhaite une excellente journée.

Je t'envoie mon amitié.Bisous.

Je t'embrasse affectueusement.

Pascal

 
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Je suis une partie de nous unique et multiple à la fois (chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
299 poèmes Liste
17385 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 24 juin 2017 à 10:59 Citer     Aller en bas de page

merci Pascal mais je m'appelle Virginie cela dit tu m'as bien fait sourire

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Pascal

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
544 commentaires
Membre depuis
29 mars 2017
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 24 juin 2017 à 11:46
Modifié:  24 juin 2017 à 11:51 par Pascal
Citer     Aller en bas de page

Merci ma chère virginie.

Je te souhaite une douce soirée.

Je t'embrasse.Bisous.

Pascal

 
Brin d'harmonie
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
427 commentaires
Membre depuis
15 juin 2017
Dernière connexion
30 juillet
  Publié: 24 juin 2017 à 15:47 Citer     Aller en bas de page

Un décor de peine, que j'ai aimé imaginer, une mer de souffrance emplie de son épave.
Merci pour cette proposition Pascal.

 
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
1406 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 24 juin 2017 à 17:05 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Pascal,

J'ai apprécié encore une fois votre texte... Il ne pouvait que trouver port en mon âme...

Merci beaucoup de ce partage

Mon amitié
V

 
Rosanna


L'émotion est la nourriture du poète
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
625 commentaires
Membre depuis
21 avril 2017
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 24 juin 2017 à 18:49 Citer     Aller en bas de page

Très joli poème Pascal, mais les sirène n'aimeraient peut-être pas d'être qualifiées d'épaves. Lol.
Bravo pour ton poème.

Amicalement Rosanna

  Merci pour votre lecture
Pascal

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
544 commentaires
Membre depuis
29 mars 2017
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 25 juin 2017 à 05:49
Modifié:  25 juin 2017 à 16:11 par Pascal
Citer     Aller en bas de page

Bonjour chères poétesses et chers poètes.

Merci à brin d'harmonie

Je te remercie d'être sur ma page et d'avoir apprécié ce poème d'Amour, ce n'est qu'un doux rêve et je cherche cette épave dans cette mer lointaine aux vagues envoûtantes.

Je te souhaite une excellente journée.

Je te souhaite une douce journée.

Pascal .Bisous


Merci ma chère Valérie pour la caresse de tes mots et t'arrive à bon port dans le chant de ce poème qui baigne en secret la fusion de nos âmes.Bisous

je t'embrasse.

Pascal


Merci à ma chère Rosanna

Oui tu as raison l'épave ne se transforme pas en sirène.Sourire l'épave est peut être l'ombre d'une vague de mer qui déferle en nos coeurs en lames de souffrance.

Je te souhaite une excellente journée.

Je t'envoie mon amitié.

Pascal

 
THOMAS Cet utilisateur est un membre privilège


Ne crains pas d'être ignoré, mais d'être ignorant.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
2756 commentaires
Membre depuis
1er juin 2007
Dernière connexion
27 août
  Publié: 25 juin 2017 à 15:33 Citer     Aller en bas de page

Un bien bel écrit.

 
Amankas

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
4 commentaires
Membre depuis
26 juin 2017
Dernière connexion
23 septembre
  Publié: 26 juin 2017 à 09:53 Citer     Aller en bas de page

Citation de Pascal
Epaves . . .

Loin des flots du pays en vagues de souffrance
S'arrache un vent de pluie aux océans d'effroi.
Mon coeur s'est-il noyé dans ces rouleaux d'errance ?
Je me suis immergé dans la mer et le froid.

Je me suis tant battu contre vents et marées.
Qu'est devenu mon astre au ciel évanoui ?
Etrange solitude aux ombres amarrées
Je garde ton reflet dans mon coeur épanoui.

Voguant sans repère vers l'étoile démente
J'ai cherché sa traîne dans l'horizon gravé.
Ô voiles opaques, en ses cris de tourmente
J'ai perdu ta trace, chemin inachevé.

Pascal.
Le vendredi 23 juin 2017.

 
Amankas

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
4 commentaires
Membre depuis
26 juin 2017
Dernière connexion
23 septembre
  Publié: 26 juin 2017 à 09:53 Citer     Aller en bas de page

Citation de Pascal
Epaves . . .

Loin des flots du pays en vagues de souffrance
S'arrache un vent de pluie aux océans d'effroi.
Mon coeur s'est-il noyé dans ces rouleaux d'errance ?
Je me suis immergé dans la mer et le froid.

Je me suis tant battu contre vents et marées.
Qu'est devenu mon astre au ciel évanoui ?
Etrange solitude aux ombres amarrées
Je garde ton reflet dans mon coeur épanoui.

Voguant sans repère vers l'étoile démente
J'ai cherché sa traîne dans l'horizon gravé.
Ô voiles opaques, en ses cris de tourmente
J'ai perdu ta trace, chemin inachevé.

Pascal.
Le vendredi 23 juin 2017.

 
Amankas

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
4 commentaires
Membre depuis
26 juin 2017
Dernière connexion
23 septembre
  Publié: 26 juin 2017 à 09:53 Citer     Aller en bas de page

Citation de Pascal
Epaves . . .

Loin des flots du pays en vagues de souffrance
S'arrache un vent de pluie aux océans d'effroi.
Mon coeur s'est-il noyé dans ces rouleaux d'errance ?
Je me suis immergé dans la mer et le froid.

Je me suis tant battu contre vents et marées.
Qu'est devenu mon astre au ciel évanoui ?
Etrange solitude aux ombres amarrées
Je garde ton reflet dans mon coeur épanoui.

Voguant sans repère vers l'étoile démente
J'ai cherché sa traîne dans l'horizon gravé.
Ô voiles opaques, en ses cris de tourmente
J'ai perdu ta trace, chemin inachevé.

Pascal.
Le vendredi 23 juin 2017.

 
Pascal

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
544 commentaires
Membre depuis
29 mars 2017
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 26 juin 2017 à 12:08
Modifié:  26 juin 2017 à 13:58 par Pascal
Citer     Aller en bas de page

Bonsoir mon cher THOMAS.

Je te remercie pour la chaleur de ton message qui chasse nos noirs nuages.

Je te souhaite une excellente soirée.

Je t'envoie mon amitié.

Pascal.Bisous


Bonsoir Amankas.

Je te remercie d'être sur ma page et d'avoir apprécié ce tendre poème.

Je te souhaite une excellente soirée.

Je t'embrasse.

Pascal

 
Mistouflette

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
90 poèmes Liste
296 commentaires
Membre depuis
1er mai 2016
Dernière connexion
6 octobre
  Publié: 26 juin 2017 à 14:39 Citer     Aller en bas de page

Joli voyage au fil des vagues, j'ai beaucoup aimé. J'en redemande Merci

 
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 445
Réponses: 27
Réponses uniques: 15
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Une ombre sur une fenêtre (Amour)
Auteur : smilia
J'ai une ïle dans le coeur (Autres)
Auteur : Rosanna
tendres souvenirs passés, mais non oubliés! (Amour)
Auteur : josette
La déferlante (Amour)
Auteur : Ale
L'ecchymose... d'un été 44 (Autres)
Auteur : Cidnos
Parures de peau... (Amour)
Auteur : Solveig
Le saule aux amants (Amour)
Auteur : Klafooty
Recueilli par la Nuit (Amour)
Auteur : Brin d'harmonie
Cinq vies... (Acrostiches)
Auteur : ***Cocci***
Lèvres de vair (Amour)
Auteur : Adamantine
Si j'étais un arbre (Autres)
Auteur : Shovnigorath

 

 
Cette page a été générée en [0,0569] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.